• Aux ombres des regards

    Article d'Ey@el

    Après le rouge à lèvres et le gloss faits-maison, 100% naturels et sans ingrédients douteux (voir Articles connexes), j'ai continué sur ma lancée en créant une palette d'ombres à paupières totalement personnalisée. Davantage pour le fun de concevoir des couleurs et l'auto-satisfaction d'y parvenir toute seule comme une grande (et à moindre coût) que par réel besoin. C'est que le maquillage tel que je le conçois s'apparente surtout à un art et que sinon ça peut vite ressembler à du barbouillage ou du ravalement de façade (selon son âge) et au final devenir très vulgaire. Je me suis donc adonnée à cette activité pour la beauté de l'art plutôt que l'art de la beauté. Et aussi, cela m'a donné l'idée d'offrir des fards pour les fêtes de fin d'année, ce qui a été fort bien accueilli (car en plus aucune n'aura les mêmes).

    La recette se décline en deux temps, à savoir la création d'une base neutre à laquelle il suffira de rajouter des pigments pour l'obtention d'un fard. J'ai créé une palette aux tons neutres (« nude ») parce que cela met bien en valeur les yeux bleus, mais rien ne vous empêche de vous inspirer de mes mélanges pour créer vos propres coloris en fonction de la couleur de vos yeux, de vos envies et des pigments dont vous disposez. Si vous connaissez les bases des couleurs en peinture, cela devrait être assez facile vu que c'est la même chose ici. Vous utiliserez du blanc (comme l'oxyde de zinc) pour éclaircir et du noir (comme l'ocre noire ou de l'oxyde noir) pour foncer. Les dosages sont donnés à titre indicatif. N'hésitez pas à rajouter des pigments si le résultat est trop pâle. Notez au passage que le flash a quelque peu dénaturé les teintes de ma palette sur la photo.

    En bonus, pour que les fards adhèrent mieux et tiennent plus longtemps, je vous propose un fixateur (couleur chair) à appliquer avec le bout du doigt sur toute la paupière mobile. Comme toujours, ne souhaitant pas faire de pub gratuite, je ne citerai pas mes sources d’approvisionnement mais votre moteur de recherche devrait vous aider à trouver.

    La base

    Il existe des bases toutes prêtes mais comme j'avais déjà les ingrédients, voici ma formule.

    Ingrédients :

    • 4,7 g talc cosmétique
    • 0,7 g micro-sphères de silice
    • 4,3 g poudre de riz micronisée
    • 0,20 ml beurre karité
    • 0,20 ml huile sésame (ou autre huile végétale)


    QSP environ 10 g

    Préparation :

    Dans un mortier, transférez les poudres puis broyez l’ensemble soigneusement à l'aide d'un pilon pendant quelques minutes. Faites fondre le beurre de karité au bain-marie puis retirez du feu.

    Ajoutez la quantité requise à l’huile puis versez ce mélange sans attendre sur les poudres et broyez à nouveau l’ensemble à l’aide du pilon pour éviter les grumeaux.

    Les couleurs

    Ingrédients :

    Noir mat

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,5 g ocre noire (ou oxyde noir)


    Taupe mat

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,2 g ocre noire (ou oxyde noir)
    • 0,3 g de poudre de châtaignier (ou oxyde marron)


    Marron mat

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,18 g poudre de châtaignier (ou oxyde marron)
    • 0,05 ocre noire (ou oxyde noir)
    • 0,03 ocre rose (ou oxyde rose)


    Pourpre nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,1 g mica pourpre


    Beige rosé nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,23 g ocre rose (ou oxyde rose)
    • 0,54 g poudre de châtaignier (ou oxyde marron)
    • 0,33 g mica blanc brillant


    Rose dragée nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,11 g ocre rose (ou oxyde rose)
    • 0,24 g poudre de châtaignier (ou oxyde marron)
    • 0,33 g mica blanc brillant
    • 0,06 g mica pourpre


    Beige nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,23 g ocre rose (ou oxyde rose)
    • 0,9 g poudre de châtaignier (ou oxyde marron)
    • 0,33 g mica blanc brillant
    • 0,1 ocre noire (ou oxyde noir)


    Beige nu nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,16 g ocre rose (ou oxyde rose)
    • 0,6 g poudre de châtaignier (ou oxyde marron)
    • 0,5 g mica blanc brillant
    • 0,05 g ocre noire (ou oxyde noir)


    Sable nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,7 g poudre de lumière
    • 0,05 g mica blanc brillant


    Blanc nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,11 g mica blanc brillant


    Argent nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,04 g mica blanc brillant
    • 0,15 g ocre noire (ou oxyde noir)


    Or nacré

    • 0,5 g de base fard à paupières
    • 0,06 g oxyde jaune (ou ocre jaune)
    • 0,18 g poudre de châtaignier (ou oxyde marron)
    • 0,01 g mica blanc brillant
    • 0,02 g ocre noire (ou oxyde noir)

    Préparation :

    Pour chaque godet de 18 x 18 mm (environ 1g), utiliser 0,5 g de base à laquelle vous rajouterez les pigments en broyant bien au mortier (si vous utilisez des micas, ajoutez-les en dernier sans trop les écraser pour ne pas casser le nacre). Pour le compactage il suffit de verser la poudre dans le godet puis d'appuyer très fort avec l'emporte-pièce ou le dos d'une cuillère.

    Le fixateur de fard

    Ingrédients :

    • 2,1 g beurre de karité
    • 1 ml huile de noisette
    • 2,1 g talc cosmétique
    • 0,25 g ocre rouge (ou oxyde rouge)
    • 0,03 g oxyde jaune (ou ocre jaune)
    • 0,67 g mica blanc brillant
    • 1 goutte HE santal (facultatif)


    QSP environ 5 g

    Préparation :

    Faites fondre  le beurre de karité au bain-marie puis retirez du feu. Ajoutez la quantité requise à l'huile.

    Dans un mortier, transférez les poudres (sauf le mica) et broyez-les à l'aide d'un pilon afin d'obtenir une couleur homogène.

    Transférez dans le mélange huileux puis mélangez avec un petit fouet ou une spatule en évitant la formation de grumeaux.

    Ajoutez enfin le mica brillant et l'huile essentielle (pour le côté olfactif) puis mélangez de nouveau et versez dans un conteneur hermétique désinfecté à l'alcool.

    NOTE : Faites très légèrement réchauffer votre préparation si cette dernière est devenue trop épaisse puis laissez refroidir à température ambiante ou au réfrigérateur. Pour ma part, je trouve le résultat tellement sympa que je l'utilise comme fard crémeux.

    Ey@el

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Garder confianceAssassin »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Janvier 2015 à 19:44

    "Dans un mortier, transférez les poudres ... "

    Houla !!! tu seras signalée à la DGSE :-)

     

    2
    Samedi 17 Janvier 2015 à 19:51

    Et toi tu seras épinglé pour avoir lu un article consacré au maquillage... Si le Pioupiou venait à l'apprendre PTDR !

    3
    Mardi 20 Janvier 2015 à 12:38

    tu... m'épates ! bon pour ma part, je ne me maquille quasi pas mais j'aime voir les visages bien maquillés ;) bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :