• Croire

    Texte de Tiffany Page transcrit et traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Je parie qu'avec le titre et l'image, pendant un court instant vous avez flippé, pensant que j'avais viré cul béni. Si c'est le cas, honte à vous, c'est très mal me connaitre. Ne jamais se fier aux apparences et surtout pas aux allures de communiante de cette jeune personne ni à ses accents gospels à l'anglaise (que je kiffe grave comme disent les djeuns) car c'est une rockeuse, une vraie de vraie. Mais qui rocke dans l'ombre. D'ailleurs, je vous l'avais déjà présentée il y a deux ans (voir Articles connexes), comme le temps passe vite. Toujours pas d'album en vue (malheureusement) mais au moins une page Soundcloud pleine de réjouissances où vous pourrez écouter d'autres titres dont une version guitare acoustique de ce même morceau. Franchement, quand on voit toutes ces p***s insipides sans talent (que je ne nommerai point mais suivez mon regard) qui envahissent les ondes, je trouve tellement injuste que l'on prive nos oreilles d'un talent tel que celui de Tiffany Page (aucun lien de parenté avec Jimmy) qui non seulement sait chanter sans avoir besoin d'Autotune et également composer des chansons que l'on ne peut plus se sortir de la tête. Pas besoin qu'elle se confesse, je suis une convertie et les p***s dont je parlais plus haut peuvent aller se rhabiller — d'ailleurs elles devraient car avec le réchauffement climatique, elles vont finir par prendre froid et se choper une extinction de voix, ce qui serait vraiment dommage (niark niark niark).

    Ey@el

    Montre-moi comment tu crois
    Et peut-être que je pourrais être convertie.
    Confesse-moi tout,
    Montre-moi ton adoration.
    Peux-tu me libérer,
    Faire que j'y croie ?

    Je veux le crier au firmament,
    Je veux louer ton nom
    Et quand tu me fais ce truc en particulier,
    J'y crois...
    J'y crois...

    Mène-moi à un niveau supérieur,
    Attire-moi dans l'ombre,
    Accorde-moi ton pardon, mon amour
    Et peut-être que je te suivrais.
    Peux-tu m'aider à voir,
    Faire que j'y croie ?

    Je veux le crier au firmament,
    Je veux louer ton nom
    Et quand tu me fais ce truc en particulier,
    J'y crois...
    J'y crois...

    Je veux le crier au firmament,
    Je veux louer ton nom
    Et quand tu me fais ce truc en particulier,
    Je veux te consumer dans ma chair,
    Sentir ton feu sacré,
    Effeuiller tes couches de mystère, mon amour
    Parce que j'y crois...
    J'y crois...
    J'y crois...

    Montre-moi comment tu crois
    Et peut-être que je pourrais être convertie.
    Confesse-moi n'importe quoi,
    Montre-moi ton adoration.

    © Tiffany Page, 2015

    Transcrit et traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « ÉquinoxeProjet Eklabugs : L'éternel retour »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Septembre à 19:52

    très jolie voix en effet ! 

      • Mercredi 27 Septembre à 02:05

        Elle déchire, tu veux dire yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :