• D'après une étude de Yale, le libre arbitre est illusoire : notre cerveau nous fait croire que nos choix sont conscients

    Article de RT News traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Vais-je boire un thé ou un café ?  Devrais-je prendre mon parapluie avec moi ? Et si j'achetais ceci maintenant alors que ma paie n'est que dans une semaine ? Il y a tant de choix que nous sommes persuadés de faire. Pourtant, des scientifiques de l'université de Yale ont découvert comment cela se produit.

    Adam Bear et Paul Bloom voulaient vérifier la théorie selon laquelle notre cerveau nous donne l'impression de faire des choix uniquement après que ceux-ci aient été effectués au niveau subconscient.

    Dans le cadre de leur étude, ils ont demandé aux candidats de choisir mentalement à maintes reprises lequel des cinq cercles blancs présentés s'allumerait en rouge. L'allumage se faisait de manière aléatoire et les modifications de couleur sans schéma strict. Pendant les tests, les cobayes devaient remplir un formulaire avec leurs prédictions, les chercheurs étudiant la probabilité de confirmation de ces dernières.

    Ils ont découvert que lorsque le cercle s'allumait rapidement, le taux de prédiction confirmé des candidats était bien plus élevé que l'on pouvait s'y attendre d'après les estimations faites avant les tests.

    Mais lorsque le délai avant que le cercle ne passe au rouge s'allongeait, ce taux de succès chutait considérablement.

    « Même lorsqu'ils étaient persuadés d'avoir pris leur décision avant l'événement, les participants était nettement plus susceptibles de signaler qu'ils allaient choisir l'option pertinente lorsque cette dernière s'avérait l'être peu de temps après le moment perçu du choix » écrivait Bear sur son blog.

    Que cela signifie-t-il ? Que les personnes avaient tendance à adopter le bon choix comme étant le leur quand ils n'avaient pas suffisamment de temps pour réfléchir aux conséquences comme le fait que c'était de la triche ou qu'ils avaient envisagé une autre option.

    Selon Bear, « nous sommes peut-être systématiquement induits en erreur sur la manière dont nous faisons des choix et cela même lorsque nous avons une forte intuition du contraire ».

    Il explique, par ailleurs, la chute du taux de succès dès que les sujets disposaient de plus de temps pour leurs prédictions par le fait que « le subconscient ne pouvait plus jouer de tours à la conscience » en choisissant littéralement de faire un choix correct. Les participants n'essayaient plus de tricher pour faire paraitre leurs aptitudes prédictives meilleures qu'elles ne l'étaient en réalité. Et aussi, il n'était nullement question de pouvoirs magiques ou extra-sensoriels !

    « En fait, lorsqu'on leur a posé la question lors du débriefing organisé à la fin de l'expérience, la plupart du temps, les personnes soumises à notre illusion tributaire du temps étaient totalement inconscientes de leur performance au-dessus du niveau aléatoire » précise Bear.

    Que cela nous apprend-t-il à notre sujet ? Les chercheurs en concluent que notre esprit nous entraine fallacieusement dans ce qu'ils qualifient d' « illusion de choix postdictive ». La question à laquelle il ne répondent pas reste à savoir si ces illusions ne s'appliquent qu'à un ensemble restreint de choix routiniers effectués rapidement sans trop y réfléchir ou bien si elles régissent des aspects plus compliqués et par delà plus importants de notre comportement.

    « Il est fort probable que la vérité se situe quelque part entre ces deux extrêmes » déclare Bear, ajoutant que même nos convictions apparemment les plus profondes sur notre propre mental peuvent s'avérer erronées.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Le grand recyclage de NoëlVeillée tardive »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :