• De la peur à l'amour : comment résister à la panique ambiante

    Article de Rachel Horton White traduit par Ey@el

    Available in English

    Avec toute cette panique et hystérie ambiantes, nombre d'entre nous avons tendance à oublier la beauté de ce monde qui nous entoure. Le soleil continue de briller, les oiseaux gazouillent et les fleurs commencent à apparaître.

    Sortons de l'amygdale (combat ou fuite) pour passer au cortex préfrontal (pensée rationnelle). Demandez-vous : « Est-ce que je vais bien là maintenant ? » Si vous lisez ceci, il est plus que probable que ce soit le cas. Bien sûr, nous voulons protéger les plus vulnérables de la maladie. Et évidemment que se laver soigneusement les mains (sans virer au trouble obsessionnel compulsif) est une bonne idée.

    Rappelez-vous que nous sommes des humains résilients, robustes et en bonne santé (ma famille consomme du sirop de sureau tout l'hiver à cet effet). Concentrez-vous sur votre santé, sur les bonnes choses de la vie et vous élèverez votre vibration pour en attirer encore plus.

    La peur produit le contraire. Notre pouvoir de co-créer nos vies est bien plus grand qu'on nous l'a enseigné.

    Certes, vous pourriez essayer de songer au pire des cas qui « pourrait » se produire mais quelles sont les chances (sur une échelle de 1 à 10) pour que cela arrive ?

    Ils veulent nous maintenir dans la peur parce qu'ainsi il est plus facile de nous contrôler. Et le moins que l'on puisse dire c'est que ça fonctionne.

    Est-ce que ça fait du bien de vivre dans un tel état d'être ? Faites ce qui vous apporte de la joie. Vous le méritez. Et cela vous permettra de demeurer robustes et en bonne santé !

    Prenez le temps de respirer, de sortir vous aérer et de prendre soin de vous de manière naturelle.

    L'inquiétude, le stress et l'anxiété ne nous servent pas et nous devons lâcher prise pour nous libérer de la prison sociale, mentale et spirituelle dans laquelle ils nous retiennent depuis des milliers d'années...

    Et pourquoi tant de gens adhèrent-ils à cette panique générale orchestrée ? Il y a cet état psychologique appelé « confirmation arbitraire » commun à tous les êtres humains dans lequel nous cherchons à valider une ancienne conviction. Par exemple, nous avons acheté une chemise qui ne nous plaît pas vraiment et qui nous a coûté beaucoup trop cher mais nous faisons comme si elle nous plaisait pour échapper à la prise de conscience douloureuse que nous avons fait un achat que nous regrettons.

    C'est parce que la part d'ego de qui nous sommes veut que nous soyons persuadés d'avoir « raison ». Ainsi, malgré le sentiment (et la preuve) que quelque chose n'est en réalité pas vrai, nous cherchons des raisons pour valider la position que nous avons adoptée depuis toujours (ou notre conviction ou encore ce qu'on nous a appris) comme étant juste pour éviter d'avoir « tort ».

    C'est ce qui est en train de se produire de manière endémique. Nous sommes nombreux à refuser de croire que nous sommes manipulés, que les médias et le gouvernement déforment la vérité pour nous faire peur. Ce serait trop difficile de se rendre compte que ceux qui nous « dirigent » et « contrôlent » tout n'ont en fait pas toujours nos meilleurs intérêts à cœur, et qu'ils sont au contraire attachés aux profits de l'industrie pharmaceutique, à l'enrichissement du 1% des plus riches et à faire en faire en sorte de maintenir le contrôle de ceux qui sont au pouvoir.

    Bien entendu, il suffit de revenir sur l'histoire et tout ce qui joue sur la peur pour voir que tout cela se répète sans cesse. La manipulation est difficile à percevoir lorsqu'on se trouve en plein dedans mais dès que vous vous couperez des informations et de la télé, que vous vous mettrez à méditer et à ouvrir votre troisième œil, vous commencerez à voir la vérité.

    Ceci dit, cet éveil à la vérité fait peur à tant de gens parce que cela ébranle trop leur univers. C'est pourquoi je pense que certaines personnes s'en prennent de manière si virulente à ceux qui essaient de partager ce qu'ils estiment vrai. Au niveau subconscient, cette vérité met tellement en péril leur vision du monde que c'est un peu comme apprendre que le Père Noël n'existe pas. Ou comme lorsque vous croyez que quelqu'un est votre père ou votre mère mais qu'il s'avère que ce n'est pas le cas.

    Ce type d'information peut être tellement effroyable que l'ego lutte contre afin de maintenir son espace de sécurité. Ainsi d'aucuns vont employer le terme de « théoricien du complot » ou d'autres étiquettes pour tenter de vous enfermer dans une case bien définie qu'ils peuvent comprendre et rejeter. C'est presque trop difficile à supporter pour certaines personnes d'où la mentalité qui consiste à « s'en prendre au messager » (confirmation arbitraire).

    Je pense qu'il y a un aspect positif dans tout cela... les pouvoirs en place sont tellement désespérés qu'ils mettent tout en œuvre pour conserver le contrôle mais au final n'y parviendront pas. Parce que nous autres, humains, nous nous éveillons, un par un, et nous allons vers la lumière, l'amour et la guérison.

    Nous pouvons trouver de la gratitude dans nos cœurs pour ce corona virus qui nous éveille. Nous pouvons trouver de la gratitude pour ceux qui prennent soin de leurs amis et de leurs voisins. Nous pouvons trouver de la gratitude pour ceux qui se soucient les uns des autres, pour le temps que nous passons ensemble à la maison avec nos familles.

    On nous demande d'avoir de l'espoir, de ne pas laisser la peur s'emparer de nous. Les choses ne sont pas encore arrivées à leur terme et même si nous avons peut-être envie de réagir violemment pour nous protéger, pouvons-nous comprendre dans nos cœurs à quel point ces gens ont été conditionnés par la peur ? Par les médias, les grandes sociétés, les forces extrêmement puissantes qui essaient désespérément de garder le contrôle.

    Mais l'amour est bien plus fort. Quand nous serons prêts, puisse notre colère se transmuter en amour. Oui, nous pouvons nous protéger comme nous le méritons, mais nous retourner contre nos amis et voisins est exactement ce qu'ils veulent que nous fassions : « diviser et détourner ».

    Pour changer cette vibration de peur, nous devons travailler à nos propres vibrations — passer de la colère/peur à l'amour/gratitude/compassion. Nous pouvons pardonner et aider les autres qui souffrent et qui sont tellement conditionnés et influencés par la peur comme nous sommes beaucoup à l'avoir été. Essayez cet exercice :

    STOP – Stoppez net, Posez-vous, Observez, Poursuivez. Vous pouvez vous servir de cet acronyme pour vous souvenir d'« interrompre et changer » les émotions/pensées angoissantes. Lorsqu'une de ces émotions/pensées indésirables se manifeste, posez-vous un instant. Contentez-vous d'observer que cette sensation que vous éprouvez est temporaire. Voyez si vous voulez vous y attacher et construire un scénario. Vous ne voulez sans doute pas. À cet instant, vous faites le choix de suivre le fil de vos pensées ou de le laisser passer. Si vous vous inquiétez, vous pouvez vous demander : « Est-ce c'est vraiment ce que je pense ? Est-ce que c'est vrai à tous les coups ? ».  Il y a des chances pour que vous réalisiez que tout se passe bien la plupart du temps et que ça a toujours été le cas par le passé.

    Nous sommes des montreurs de chemin, nous devons ouvrir la voie avec notre lumière. Nous pouvons aussi commencer à reprogrammer nos pensées avec des mantras comme ceux-ci :

    « L'amour et uniquement l'amour peut pénétrer mon espace énergétique. Je suis en sécurité. Je suis libre. Je reprends mon pouvoir personnel. Je suis un être souverain responsable de mes choix. Je suis fort(e) et je suis aux commandes de ma vie. »

    Les gens ont abandonné leur pouvoir pendant si longtemps qu'une partie de notre propre vibration a engendré ce déferlement de peur.

    Nous pouvons apprendre à reprendre notre pouvoir personnel, à cesser de laisser les autres nous dicter ce que nous devrions faire... et à nous fier à notre cœur et à notre intuition. Il est de notre responsabilité en tant qu'individus de changer nos vibrations afin de cesser inconsciemment de nous laisser contrôler parce qu'une partie de nous pense qu'il est plus facile d'agir ainsi que de reprendre les commandes de nos vies.

    Et nous pouvons contribuer à dissiper les inquiétudes de ceux qui sont actuellement terrifiés. Je vais m'interrompre chaque jour dès que je le pourrai pour imaginer les cordons de la peur, de la colère et du contrôle en train d'être débranchés de notre pays et de notre planète. Nous pouvons aussi régulièrement calmer notre mental pour apaiser nos propres peurs en méditant et visualisant la lumière.

    La guérison de la planète commence au niveau individuel à partir de notre propre guérison pour se répandre ensuite sur les autres.

    Bénis soient ceux d'entre vous qui ont le courage de dénoncer cette folie absolue à grande échelle. Continuez à répandre la vérité et la lumière ! Nous avons besoin de vous et nous nous surmonterons cette épreuve. Puissions-nous tous voir la lumière. Puissions-nous tous avoir de l'espoir. Puissions-nous tous nous engager en faveur de ce qui est juste avec une force indéfectible.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Nettoyage de printempsL'impact de la résonance morphique »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Mars à 09:27

    Allez ! Grand nettoyage ! 

    Désolé

    Pardon

    Merci

    Je t'aime

    Ho'oponopono

      • Mardi 24 Mars à 17:03

        yes Je n'ai pas les bons émoticônes à disposition, je voulais te mettre une série de pouces et d'applaudissements alors je te le dis en textuel. Oui, c'est exactement ça et si ça fait ricaner certains flippés, tant mieux. On se croirait dans un mauvais clip de Muse !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :