• Dentifrice maison à l'huile de coco

    Article d'Ey@el

    La « cosmétique maison » est en passe de devenir un véritable phénomène de mode. C'est une excellente chose mais qui demande à rester vigilant car devant l'engouement prononcé à fabriquer soi-même ses produits d'hygiène corporelle et de maquillage, certains industriels vont vite s'empresser de récupérer le créneau et encore tromper leur monde comme c'est déjà le cas avec les produits bio ou « naturels » et le « greenwashing ».1 Les dentifrices sans fluor sont déjà difficiles à trouver, ils sont non seulement vendus à prix d'or mais contiennent parfois des ingrédients douteux qui n'ont rien à y faire comme, par exemple, la glycérine, qui forme une pellicule empêchant la reminéralisation des dents et, surtout, le sorbitol qui est un sucre naturel.2 Quand on sait que les sucres/acides sont à l'origine des caries, il y a de quoi se poser des questions. Voilà pourquoi j'ai décidé de fabriquer mon propre dentifrice qui s'avère non seulement moins coûteux mais également très efficace et agréable à utiliser. La recette, très simple à réaliser, que je vous propose provient du blog Thank Your Body. Comme je l'ai déjà mentionné dans un précédent article intitulé "Le naturel parce que vous le valez bien" (voir Articles connexes), je déconseille l'ajout de bicarbonate de sodium comme abrasif naturel et agent de blanchiment, pourtant recommandé dans de nombreuses formules, parce qu'il s'avère bien trop corrosif et risque d'endommager l'émail s'il est utilisé quotidiennement.

    Ingrédients :

    • 3 cuil. à café d'huile de coco
    • 3 cuil. à café d'argile blanche
    • 1/8 cuil. à café de sel fin
    • 3 cuil. à café d'eau minérale
    • 20 gouttes HE menthe
    • 10 gouttes HE arbre à thé
    • 6 gouttes HE citron


    QSP environ 50 ml

    Propriétés :

    On ne présente plus les vertus de l'huile ou beurre de coco (voir Articles connexes). Sa forte concentration en acide laurique lui confère une activité antimicrobienne et élimine la plaque dentaire responsable du jaunissement de l'émail. Légèrement moussante, elle est riche en vitamines A et E qui contribuent à la bonne santé des gencives.

    L'argile blanche (préférer la surfine ou ultra-ventilée) absorbe les bactéries, assainit, reminéralise et a un effet légèrement abrasif.

    Le sel fait saliver, neutralise les acides et reminéralise surtout si l'on choisit du sel de Guérande qui, comme nous l'avons vu dans un article précédent, est beaucoup plus riche en magnésium et oligo-éléments que le sel marin. Il va sans dire qu'il ne faut pas utiliser de sel fluoré.

    Les huiles essentielles ne sont pas indispensables mais rendent l'utilisation de cette pâte plus agréable et jouent le rôle de conservateurs naturels. La menthe poivrée rafraichit l'haleine ; l'arbre à thé (ou tea tree) est très réputé pour ses propriétés antibactériennes, antifongiques et cicatrisantes et blanchit légèrement les dents ; le citron est reminéralisant.

    Vous pouvez utiliser uniquement de la menthe poivrée ou la remplacer par de la menthe verte (son arôme rappelle celui des chewing-gums à la chlorophylle) ou une autre essence mais certaines pouvant être dermocaustiques ou allergisantes, voire hautement toxiques en cas d'ingestion accidentelle, je vous conseille de vous en tenir à celles suggérées ici si vous n'êtes pas sûr de ce que vous faites.

    Préparation :

    Assurez-vous d'avoir les mains propres et de désinfecter à l'alcool tous vos ustensiles et récipients ainsi que votre plan de travail afin d'éviter toute contamination bactérienne.

    Mélangez l'huile de coco, l'argile et le sel dans un petit bol en verre ou en céramique avec une spatule en bois ou un mortier (jamais de métal avec l'argile) en ajoutant progressivement l'eau — pour ma part j'ai choisi une solution de chlorure de magnésium à 2% — jusqu'à obtention d'une pâte crémeuse. Vous pouvez en utiliser davantage si vous préférez une consistance plus liquide.

    Ajoutez ensuite les huiles essentielles en mélangeant bien puis transvasez votre pâte dans un pot hermétique recyclé ou un tube « airless » que vous pourrez vous procurer dans certaines boutiques spécialisées ou sur Internet.

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ Greenwashing est un néologisme anglophone pouvant se traduire par « verdissement d'image ». Il est utilisé par les groupes de pression environnementaux pour désigner les efforts de communication des entreprises sur leurs avancées en termes de développement durable — avancées qui ne s’accompagnent pas de véritables actions pour l’environnement. À la notion de Greenwashing est opposée celle de publicité éthique. Le terme lui-même trouve son origine dans la contraction des mots « green » (vert) et « brainwashing » (lavage de cerveau) et a été employé pour la première fois suite à un article paru dans la revue Mother Jones au début des années 1990. (Source : Publicitaires Eco-Socio-Innovants). Il est également utilisé pour désigner le rapprochement d’une entreprise avec l'ONU dans le cadre du Global Compact.
    2. ^ Relevé dans la composition du dentifrice « bio » DENTARGILE de la marque Cattier vendu dans les boutiques spécialisées et magasins bio : Aqua, Sorbitol, Silica, Rosmarinus Officinalis Extract, Illite, Glycerin, Carrageenan, Sodium Cocoyl Glutamate, Sodium Chloride, Rosmarinus Officinialis Leaf Oil, Benzyl Alcohol, Aroma, Citric Acid, Sodium Benzoate, Limonene.

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Le procèsHumanité relève-toi »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    danysis
    Lundi 20 Octobre 2014 à 15:24

    ♥  super ça, j'en cherchais une valable de recette... mais j'avais pas du tout envie de me casser les neurones, celle là me plait . Je me rajouterai certaines H.E. - pas d'inquiétude je connais  ;)  

    Comme elle est sympa celle là, simple, et de bon goût  - pour les pas allergiques à la menthe  "salée" poivrée ou autre  ...  

    Elle est le TOP quoi ;)  je l'envoie à Dracula, en anonyme bien sûr !

    2
    Lundi 20 Octobre 2014 à 17:06

    Contente que ça te plaise. Figure-toi que je désespérais d'en trouver une qui me convienne et franchement ça fait des mois que je l'utilise et rien à redire si ce n'est que le goût est perfectible donc si tu trouves un dosage ou un mélange d'huiles essentielles qui le fasse mieux, n'hésite pas à venir nous en faire part.  On peut aussi utiliser de l'argile verte (plus riche en minéraux) et même teinter avec de la chlorophylle liquide ou de la poudre de spiruline (avec laquelle on produit la chlorophylle liquide). Je conseille de ne pas préparer trop de produit à l'avance car comme il n'y a aucun conservateur (à part les HE), il y a toujours des risques que le mélange se mette à tourner ou autre. En cas de modification de l'apparence ou de l'odeur, il vaut mieux le jeter et en refaire mais au bout d'un mois, le produit est toujours impeccable et on arrive à la fin du tube.

    3
    danysis
    Lundi 20 Octobre 2014 à 19:04

    Perso, à la place de l'eau minérale, j'y mettrai 2 c à S de TM de  Ratanhia , astringent, circulatoire , c'est aussi un dentifrice naturel  ;) à lui seul !  Avec la TM je pense le mélange plus stable...!

    http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/ratanhia.htma

    Je n'ai pas vu mon comm. dans grandir et gérer la négativité !  t'a t'il déplu ? j'y avais accolé  mon dernier pos sur le danysis, qui permettait de "grandir" en connaissance de cause... ;)  et pas reçu de comm de ta part... étrange !  

    ,

    4
    Lundi 20 Octobre 2014 à 20:06

    Le rathania, c'est peut-être une bonne idée encore faut-il savoir faire les TM correctement et vu ce que j'ai pu lire comme âneries sur le net, il faut savoir si l'on parle de la même chose. De plus, l'alcool pur n'étant plus autorisé à la vente en pharmacie, seuls les professionnels y auront accès. Je m'efforce de publier des recettes accessibles à tous sans qu'il y ait besoin de passer par quelqu'un d'autre comme la plupart de mes autres PARTAGES en fait.

    Je t'ai envoyé plusieurs mails sans réponse, t'ont-ils déplu également ? Pour répondre à ta question vu que tu préfères me la faire ici plutôt qu'en privé, les commentaires de ce blog sont faits pour partager ses opinions sur les articles publiés et non pour régler ses problèmes perso dont les lecteurs n'ont que faire et pas non plus pour venir faire sa pub. Que ce soit occasionnel, je veux bien et en rapport avec le sujet mais là franchement c'est insultant de constater que ta médiumnité et ton humilité te fasse me confondre avec Bécassine (qui n'est pas ma cousine). Ceci dit, je ne suis pas hypocrite, j'ai juste horreur de blesser les gens inutilement surtout quand je les sens un peu seuls. Alors je te prie de m'excuser si j'aurais dû être plus directe au lieu de faire dans la subtilité. Donc je le dit maintenant clairement : NON et STOP !

    J'en profite pour rappeler la quatrième révélation de la Prophétie des Andes de James Redfield expliquée ici :

     

    Nous sommes en compétition les uns avec les autres pour acquérir de l’énergie. Dès que nous rencontrons quelqu’un d’autre nous cherchons inconsciemment à lui soutirer de l’énergie. En cherchant à contrôler, affaiblir, devancer, soupçonner les autres ou leur complaire, nous cherchons en vérité à leur dérober leur énergie.

    Malheureusement, l’énergie obtenue de cette manière n’est pas d’une grande qualité et ne dur pas très longtemps. Rechercher l’énergie aux travers des autres est source de conflits et ce depuis la nuit des temps. Cela, peut-être qualifié de « Dépendance Suprême » car c’est une quête universelle qui aboutit de toute manière à l’échec et à l’insatisfaction.

     

    Dès la prime enfance nous élaborons des techniques pour se procurer l’énergie. Plus nous grandissons, plus nous échafaudons  ces stratégies, que se soit dans le domaine professionnel, familial, relationnel ou amoureux.

     

    Ainsi, nous finissons par nous rendre compte que l’énergie est fluctuante. Par moment on exulte, on déborde d’énergie, nous sommes de vrais volcans et l’instant d’après nous sommes vidé et littéralement épuisé, anéanti. Un petit mot gentil, un regard, une attention et nous revoilà recharger en énergie.

     

    Si personne ne vient vers nous pour nous donner l’énergie nécessaire, alors nous allons la chercher. Suivant les différentes stratégies utilisées nous allons accuser, persécuter, critiquer ou alors gratifier, féliciter, aimer. Bref nous allons créer une relation dans le but inconscient de se recharger en énergie. 

     

    Source : http://www.neotrouve.com/?p=407

    5
    Lundi 20 Octobre 2014 à 21:14

    T1 je sens que je vais êt' très spirituel moua :-)

    Paradoxe allemand, la "souce" n'a rien a voir avec ma personne, mais avec un nom pareil ça doit être très intéressant °°

    MMMMMMMMMMoouuuaaaarrrrrrrrrrrrfffffffffffffffffff ©

    6
    Lundi 20 Octobre 2014 à 23:14

    Les plus grands sages sont souvent ceux qui s'ignorent  ;)

    7
    e i p
    Mardi 21 Octobre 2014 à 10:36

    bonjour

    un site intéressant qui s'intéresse aux composition INCI spécialisée sur le cheveux.

    Il existe des pseudo teintures végétales qui se présentent comme naturellesj'en utilisais une sur quelque mèches seulement et cela abimait vraiment mes cheveux . C'est grâce à ce site que je m'en suis aperçue.........

    sachant que les cheveux reflètent la santé, c'est grave de vendre un produit qui les endommage ....

    http://www.lescheveuxdemini.com/2014/10/pourquoi-jai-arrete-de-me-maquiller.html

    bonne journée

    Virginie.

    8
    Mardi 21 Octobre 2014 à 19:31

    Merci pour ton lien (il se trouve que j'ai déjà visité ce site). Tu as tout à fait raison sur ces teintures pseudo-végétales qui font des dégâts. C'est la même chose pour certaines marques de henné où l'on rajoute des sels métalliques pour que la couleur reste bien sur le cheveu et qui provoquent des allergies, des réactions chimiques avec d'autres produits (cheveux verts en sortant de la piscine ou d'une couleur tout aussi flashy après une autre coloration avec un produit 100% naturel ou chimique). Heureusement on arrive à trouver des poudres sans additifs. Attention toutefois aux allergies car même avec les produits 100% naturels ça existe (j'en ai fait les frais donc maintenant je teste tout 48 heures avant dans le creux du coude). Si tu envisages de te colorer les cheveux naturellement ou que tu veux les rendre plus sains, je te conseille de faire, au préalable, des masques du cuir chevelu à l'argile verte (20 minutes de pose) une fois par semaine pendant un à trois mois selon ton historique capillaire. L'argile va puiser les toxines emmagasinées au fil des ans et j'y croyais moyennement avant d'essayer et c'est miraculeux. D'ailleurs j'ai lu quelque part (mais oublié où) que l'argile serait désormais dans le collimateur de Big Pharma.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :