• Division vaccinale et émergence d'une société ségrégationniste (2)

    Article de Jesse Smith traduit par Ey@el

    Available in English

    La division vaccinale et une nouvelle classe de VIP

    Dans mon article intitulé "Passeports vaccinaux et loi martiale médicale", je rassemblais des informations montrant comment Israël était devenu de facto un régime d'apartheid en créant des privilèges spéciaux pour les vaccinés et je mettais en garde contre l'avènement de quelque chose de similaire aux États-Unis. Tout de suite, des societés, des états et des villes ont commencé à implémenter des projets d'ouverture des commerces et des salles de spectacle aux clients « vaccinés uniquement ». Un article de WebMD a qualifié cette nouvelle classe de privilégiés de « VIP : Personnes Immunisées & Vaccinées ».

    Si l'été dernier était celui du Confinement, celui de cette année risque de prendre la forme d'été « VIP » pour personnes immunisées & vaccinées. Pour des événements allant de simples barbecues dans le jardin à des fêtes plus formelles, des concerts, des mariages ou autres rassemblements, la vaccination risque souvent de servir de billet d'entrée.

    – Kathleen Doheny

    Voici une sélection de gros titres récents montrant comment les vaccinés se voient gratifiés de « privilèges » spéciaux autrefois appelés droits humains fondamentaux :

    • "Des zones réservées aux vaccinés uniquement validées par l'état pour booster les capacités sportives et paroissiales"
    • "Plan de salle pour les vaccinés uniquement approuvé en Oregon"
    • "Les Chicago Cubs et les White Sox vont proposer des sections réservées aux vaccinés uniquement"
    • "Seuls les supporters vaccinés pourront acheter des billets pour les matchs éliminatoires"
    • "Seuls les supporters vaccinés des Bills et des Sabres pourront assister aux matchs à l'automne"
    • "Un concert en Floride facturera les billets d'entrée 18 $ pour les vaccinés contre 1000 $ pour les non-vaccinés"
    • "Le Radio City Music Hall va réouvrir à 100% de sa capacité au public vacciné uniquement"
    • "Tous les paquebots de croisière vont exiger que les passagers soient vaccinés avant d'embarquer"
    • "Les restaurants de Chicago ont désormais des zones « vaccinés uniquement »"
    • "Un bar au nord d'Hollywood veut se transformer en club privé pour vaccinés uniquement"
    Au Texas, 61% des Républicains blancs se disent réticents à se faire vacciner ou sont même prêts à refuser. Vous pouvez coller l'euphémisme « hésitation vaccinale » au problème, mais au final le GOP (parti républicain) et les enfants de Dieu propagent un virus qui rend malade et tue les gens en grand nombre.

    Une grande part du problème provient de la relation sectaire qu'entretiennent de nombreux évangélistes et Républicains avec l'ancien président. Ils ont absorbé ses inlassables efforts à minimiser le danger du virus et à transformer les précautions de santé publique en un mouvement politique libertaire. Mais le temps d'analyser pourquoi ces bouillons de culture humains ont choisi d'ignorer la science médicale qui pourraient les sauver eux et nous est révolu. Nous avons besoin d'une stratégie différente. Je propose l'évitement. (source)

    L'ancien président Donald Trump s'est également joint à la partie en taxant les critiques du vaccin de colporteurs de « pseudo-science dérangée » tout en remettant en question le besoin d'interrompre les injection de J&J afin d'investiguer les problèmes de caillots sanguins dans un tweet :

    L'augmentation des cas Covid se poursuivant à l'échelle nationale, c'est de la pure folie de retarder des millions de vaccinations et d'alimenter les peurs des résistants au vaccin... En effet, cette mesure stupide est un cadeau pour le mouvement anti-vax : la bureaucrates de la science fournissent le grain à moudre à la pseudo-science dérangée.

    Traiter les anti-vax comme des terroristes

    À un moment donné, fuir et traiter les non vaccinés comme des parias sociaux ne suffira plus aux Covidiots qui font pression pour imposer cette idée collective comme quoi il faut que tout le monde soit vacciné pour que chacun puisse être protégé.

    Maintenant, ces grouillots sous contrôle mental taxent quiconque remettant en cause l’innocuité des vaccins ou s'opposant à l'obligation vaccinale d'anti-vax en les assimilant à des terroristes. Ces tactiques sont similaires à traiter quiconque de complotiste à la seconde même où ils expriment leur scepticisme sur un narratif quelconque auquel le gouvernement veut vous faire croire. C'est pourquoi par leurs tentatives de censurer tout information contredisant les sources officielles, les GAFAM se sont transformés en Big Brother, désignant toutes les personnes qui remettent en cause le narratif du Covid-19 et les injections expérimentales comme propagateurs de rumeurs anti-scientifiques.

    Un éminent vaccinologue, le Dr Peter Hotez, assimile la désinformation vaccinale à une menace de même niveau que le terrorisme, les cyberattaques et l'armement nucléaire. Il veut y mettre un terme en créant une force opérationnelle internationale s'en référant aux Nations Unies :

    La désinformation anti-vaccinale a transformé des interrogations et préoccupations raisonnables concernant de rares effets secondaires en inquiétudes complotistes, en craintes exagérées et en indignation à être traités comme des « cobayes ».

    Les efforts doivent s'étendre au domaine de la cybersécurité, de l'application des lois, de l'éducation du public et des relations internationales. Un force opérationnelle interinstitutionnelle de haut niveau pour s'en référer au secrétaire général de l'ONU pourrait évaluer le plein impact de l'agression anti-vaccinale et proposer des mesures fermes et équitables. Cette force opérationnelle devait intégrer des experts ayant affronté des menaces d'ordre mondial comme le terrorisme, les cyberattaques et l'armement nucléaire parce que l'anti-science est en passe d'atteindre de tels niveaux de péril. Il devient de plus en plus clair que promouvoir l'immunisation requiert une contre-offensive.

    Le fait est que la majorité de ceux qui remettent en cause l’innocuité et la nécessité des « vaccins » contre le Covid ne sont ni contre la science ni contre les vaccins. Ce sont juste des étiquettes pratiques pour écarter et traiter de complotiste tout individu prêtant attention à la vraie science. Mais c'est ce qui arrive lorsque l'on tire des conclusions qui ne collent pas à l'agenda actuel de vaccination des masses.

    L'état de surveillance par sécurité biométrique est le véritable enjeu

    Ceux qui préconisent le confinement, les masques, l'accès réservé aux vaccinés, l'évitement et autres politiques pour détruire la liberté individuelle et l'autonomie physique se servent de cette « crise sanitaire » comme prétexte pour instaurer un état de surveillance par sécurité biométrique. Alors que le pays est de plus en plus fragmenté par une pléthore de problèmes, des familles se déchirant sur le statut vaccinal, l'administration Biden a discrètement avancé une proposition de créer une nouvelle agence fédérale axée sur la santé et calquée sur le modèle du DARPA pour « exploiter les atouts fédéraux existants en matière de recherche avec des percées en biotechnologie, super-informatique, données massives et intelligence artificielle pour guérir les maladies ».

    Le DARPA est l'agence militaire fédérale à l'origine de la création de l'internet, la technologie de reconnaissance vocale, la navigation GPS, Night Vision, les machines à interface cérébrale, Siri, les robots-chiens et bien d'autres encore. Une fois adoptées pour un usage généralisé, bon nombre de ces inventions ont profité à l'humanité mais ces technologies ont également permis l'espionnage à grande échelle, le recueil de données massives, la censure et la surveillance secrète.

    HARPA, la nouvelle agence proposée et d'abord introduite sous l'administration Trump, veut créer un projet baptisé "Safe Home" (sécurité domestique — acronyme anglais de Stopper les Événements Fatals Aberrants en Aidant à Surmonter les Extrêmes Mentaux) pour utiliser les données de bénévoles afin d'identifier les « signes neurocomportementaux » de « personnes sur le point d'exploser et de commettre un acte de violence ». En cas d'approbation, cette agence inaugurera l'ère du précrime médical où des individus innocents pourront être présumés malades mentaux ou porteurs de maladies contagieuses à moins de se soumettre à la médecine prédictive et aux thérapies géniques à venir qui court-circuiteront la médecine classique.

    La violation du consentement informé et du Code de Nuremberg

    Si les « vaccins » fonctionnent comme l'affirme la propagande, seuls ceux qui refusent les injections prennent un risque. Un risque d'ailleurs peu conséquent si l'on considère que le taux de survie aux États-Unis est de plus de 98% pour ceux qui contractent le Covid-19, un virus avec des symptômes assez similaires à ceux de la grippe qui tue également des milliers de personnes chaque année (sauf en 2020 où elle a mystérieusement disparu). Alors pourquoi une telle coordination autour d'un programme d'urgence mondiale pour obliger les gens à se soumettre à des injections « expérimentales » qui n'ont toujours pas reçu la pleine approbation d'aucune agence gouvernementale ou sanitaire ?

    Les efforts déployés par les États-Unis et les autres pays pour faire pression et soudoyer leurs populations afin de leur faire accepter ces « vaccins autorisés pour usage expérimental » devraient agir comme des sonnettes d'alarme chez toute personne dotée de raison. Ces tentatives de coercition enfreignent également les règles du Code de Nuremberg sur le consentement informé, stipulant que :

    Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne intéressée doit jouir de capacité légale totale pour consentir, qu'elle doit être laissée libre de décider sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d'autres formes de contrainte ou de coercition. Il faut aussi qu'elle soit suffisamment renseignée et connaisse toute la portée de l'expérience pratiquée sur elle afin d'être capable de mesurer l'effet de sa décision. Avant que le sujet expérimental accepte, il faut donc le renseigner exactement sur la nature, la durée et le but de l'expérience, ainsi que sur les méthodes et moyens employés, les dangers et les risques encourus et les conséquences pour sa santé ou sa personne qui peuvent résulter de sa participation à cette expérience.

    Ils violent aussi l'article 6 de la Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme de l'UNESCO :


    1. Toute intervention médicale de caractère préventif, diagnostique ou thérapeutique ne doit être mise en œuvre qu’avec le consentement préalable, libre et éclairé de la personne concernée, fondé sur des informations suffisantes. Le cas échéant, le consentement devrait être exprès et la personne concernée peut le retirer à tout moment et pour toute raison sans qu’il en résulte pour elle aucun désavantage ni préjudice.

    2. Des recherches scientifiques ne devraient être menées qu’avec le consentement préalable, libre, exprès et éclairé de la personne concernée. L’information devrait être suffisante, fournie sous une forme compréhensible et indiquer les modalités de retrait du consentement. La personne concernée peut retirer son consentement à tout moment et pour toute raison sans qu’il en résulte pour elle aucun désavantage ni préjudice. Des exceptions à ce principe devraient n’être faites qu’en accord avec les normes éthiques et juridiques adoptées par les États et être compatibles avec les principes et dispositions énoncés dans la présente Déclaration, en particulier à l’article 27, et avec le droit international des droits de l’homme.

    Nombre de ceux qui vouent une confiance aveugle aux autorités, aux experts, aux médias, aux artistes ou à quiconque affirmant avec aplomb combien ces technologies expérimentales sont sûres sans en reconnaître les risques d'atteintes graves, s'exposent à un réveil brutal. Croyez-vous une seule seconde que ceux qui ont permis aux troupes de la Garde nationale d'injecter les vaccins anti-Covid sur place au 7-Eleven et dans les bars locaux ont été informés de tous les faits avant de consentir à se faire inoculer ? Et ceux dans les sites de vaccination éphémères ou les drives ?

    Même si vous n'avez aucun effet secondaire ou juste des symptômes bénins après l'injection, il n'existe absolument aucune donnée pouvant prédire les effets à long terme de ces thérapies géniques expérimentales présentées comme étant des vaccins. Tous ceux qui ont retroussé leurs manches, volontairement, sous la pression ou sous la menace, servent de cobayes. Que Dieu leur vienne en aide et à nous tous.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Division vaccinale et émergence d'une société ségrégationniste (1)Honte nationale »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mickael
    Dimanche 11 Juillet à 21:21
    Le nouvel ordre mondial ou comment contrôler la population par la peur et la soumission !!! Diviser pour mieux régner !
    2
    Lundi 12 Juillet à 21:55

    On y est ! Voilà ! Tu te fais vacciner ou bien tu ne peux plus prendre le train, aller au restaurant, à l’hôpital, dans un centre commercial,  dans les parcs d'attractions ou même au boulot pour les soignants !  

    Je ne pensais pas vivre cela un jour en France ! Macron l'a fait ! 

    Alors oui, division vaccinale et émergence  d'une société ségrégationniste on y est ! 

    je suis en colère, très en colère...

      • Mercredi 14 Juillet à 16:08

        C'est sans surprise. Ca fait 20 ans que je fais ces rêves zarbis que je ne comprenais pas.
        Une courte vidéo d'Ema Krusi qui explique ce jeu pervers de Macron et comment ne pas y succomber. Si tu n'as pas accès, elle a sans doute été posté sur Rumble, Odysee ou autre plateforme non Gafam.

        https://www.instagram.com/tv/CRRU86tH4b9

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :