• Empathie

    Graphisme d'Ey@el

    Available in English

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

    Une composition et un extrait choisi du dernier roman de Karen Moning qui se sont imposés d'eux-mêmes pour reprendre le thème du billet précédent (voir Articles connexes).

    Mon don, si l'on peut dire, est d'être dotée d'un cœur empathique. J'ai commencé à pleurer à la minute où je suis née et j'ai continué jusqu'à l'âge de cinq ans, trois mois et dix-sept jours, c'est-à-dire l'après-midi où Rowena est venue chez mes parents et s'est mise à m'enseigner comment me protéger du déluge incessant des émotions d'autrui.

    Je pense souvent n'avoir rien appris à part m'arrêter de pleurer, porter un masque et faire comme si le monde n'était pas un fardeau pour moi.

    Je sais à quel point nous sommes fragiles et combien la guerre qui sévit sur cette planète est déloyale alors que les anges sont constitués de verre et les démons de béton. Il suffit qu'on nous laisse tomber pour que nous nous brisions en mille morceaux.

    ~ Burned © Karen Moning, 2015

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Ey@el

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Comment apprendre à dire non et à se protéger lorsque l’on est empathique ?Un dé recyclé pour jeter »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :