• Entre chien et loup

    Graphisme d'Ey@el

    Available in English

    Si je fais ma bimbo blonde écervelée qui a fumé la moquette en lisant un roman à l'eau de rose, c'est surtout pour coller aux clichés de l'actualité du moment avec un gouvernement shooté au crack qui nous la joue façon Tex Avery.

    C’est Manu et Castex
    C’est Castex et Manu
    Lorsque pointe le virus
    Ils nous trouvent plein d’astuces
    Des plans cataclysmiques
    Qui font plier boutique
    Ils déraillent
    Et c’est nous les cobayes
    Bye bye bye...

    Z'ont fumé la moquette
    Ils nous jouent de la trompette
    Et à cause de leurs boulettes
    Ça sent la moufette

    C’est Manu et Castex
    C’est Castex et Manu
    Des mesures très complexes
    Qui nous laissent perplexes
    Dans cette crise sanitaire
    Ils en ont eu du flair
    Quelle pagaille
    Et c’est nous les cobayes
    Bye bye bye...

    ♫ "Manu et Castex" (Minus & Cortex)", Ingrid Courrèges (2020)

    Vous me direz qu'à part le loup et les yeux de hibou, on ne voit pas trop bien le rapport ! En fait, avec toutes ces fêtes un jour sur deux, j'ai surtout essayé de faire un 3-en-1 avec le nouvel an chinois, la Saint Valentin et Mardi gras — à vous de trouver les références. Et puis je respecte à la fois les préjugés, les tradtions et le port du masque in domo.

    Poo poo pi doo !

    Ey@el

    P.S. : Zut ! Crotte ! Flûte ! Les crêpes sont restées collées au plafond. Tant pis, on mangera des gaufres...

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « L'année du bœufL'année du grand bras de fer cosmique »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Février à 12:05

    Coucou Eyael_

    bien sympa le graphisme, bravo !

    Le reste... j'y connais rien, je suis pas chercheur en virologie... d'un virus qu'on ne connait pas ! Alors le batailler... 

    Ce qui m'épate c'est la solidarité pour "aider" mais pour "protéger" (à commencer par soi-même)  là, y'a pas la même solidarité, je troue ça dommage  :( 

    Bonnes fêtes :)

     

      • Samedi 20 Février à 18:30

        Merci !

        Tu sais, les conseilleurs ne sont jamais les payeurs. Si tu n'y connais rien, ce n'est pas une raison pour faire confiance aveuglément à ceux qui décrètent savoir (d'aucuns savent, d'autres ne savent rien, et certains encore savent mais font à dessein pour servrir leurs intérêts malsains). Si tu veux te protéger, c'est le minimum que tu puisses faire et ce, en croisant les sources. Ce n'est pas aux requins qu'il faut demander comment sortir de l'eau.

        La meilleure protection c'est consommer des aliments sains et non acidifiants, respirer et exercer une activité physique. Le port du masque prolongé fait réinhaler le CO2, sert de bouillon de culture et les cellules privées de leur quota optimum d'oxygène s'atrophient, meurent ; le système immunitaire est mis à mal ; et le dioxyde de carbone réinhalé acidifie le corps, ce qui favorise la prolifération des mauvaises bactéries naturellement présentent dans la flore intestinale. Les cellules cancéreuses (qui sont en fait le dernier rampart des organes contre les candidas de l'intestin qui migrent et mycellisent) se développent en milieu acide et anaérobique (ainsi que les virus et les bactéries) . Donc le meilleur moyen de tomber malade, c'est de porter un masque ! En plus vu la taille du virus (que personne n'a encore réussi à isoler — c'est un FAIT et non une théorie du complot) est bien plus petite qu'une molécule d'air donc si l'air arrive à passer même un peu, le virus aussi. Et ce dans les deux sens. Le port du masque en chirurgie est juste pour éviter de souiller les plaies en projetant des goutelettes de salive et les blocs opératoires sont équipés pour pallier à cette réduction d'oxygène.

        En plus, l'hypoxie atrophie les neurones, ce qui est catastrophique chez les jeunes enfants dont le cerveau est en pleine phase de développement. Les virus ne survivent pas à l'air libre. Mais l'ignorance et la désinformation officielle sont bien utiles à certains. La peur est un aimant puissant qui attire ce qu'on redoute le plus. Le déni de responsabilité mềne à des prises de pouvoir totalitaires comme on le voit actuellement avec cette crise sanitaire bien arrangeante. Sans parler de cette censure démentielle qui devrait inciter à se poser des questions.

        On ne demande pas de croire les uns plus que les autres mais d'examiner sérieusement les points de vue et les arguments/faits exposer, de vérifier autant que possible et de ne pas choisir de croire ce qui est le moins bouleversant pour nos systèmes de croyance. C'est humain de vouloir se rassurer. On va tous mourir un jour, autant avoir vécu avant. À vivre dans un bunker, autant aller directement s'installer dans un cerceuil.  Ne pas se tromper d'ennemi. Entre Bill Gates (qui s'est enrichi en créant un système d'exploitation vérolé à dessein pour refourguer de l'antivirus) et la généticienne Alexandra Henrion-Caude par exemple, je sais à qui je fais plus confiance. En plus, je sais que mon intuition est infaillible quand je daigne me fier à elle et non à mon mental conditionné. Les merdias ne rapportent pas les nouvelles, ils les fabriquent !

    2
    Dimanche 21 Février à 12:01

    Ça pour sûr, perso, les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Mais là on parle d'un virus à l'échelle mondiale, c'est la planète toute entière qui est concernée.  (et qui évidemment n'arrive pas à s'accorder...)

    Certes il faut se renseigner, comparer, mais pourquoi faire plus (+) confiance à l'un qu'à l'autre ? Le virus est inconnu et il a des variants encore plus inconnus : pas facile d'être sûr de ce qu'on pense...
    Scientifiquement ça doit être une "recherche" passionnante mais une sacrée prise de tête !

    Sauf si je comprends pas bien ta phrase "Donc le meilleur moyen de tomber malade, c'est de porter un masque !" Pardonne-moi Eyael_ mais j'ai un peu de mal à lire cette phrase :((
    Pour moi l'utilité des masques (chacun leurs spécificités) c'est de limiter la transmission, dans un sens ou dans l'autre. Pour moi le souci c'est pas "le virus en lui-même" (puisqu'il a besoin d'un support pour voyager) c'est sa propagation : c'est elle qu'il faut arriver à maitriser !
    Après j'suis d'accord, porter un masque 24/24 c'est sûrement pas tip top... Mais quand tu regardes les chinois qui portent des masques comme nous on porte des tee-shirts : si le masque à lui tout seul était si négatif, tu crois pas que ça se saurait ? À moins que les lanceurs d'alerte soient rémunérés pour "non-diffusion" ? 

    Qu'est-ce que Bill Gates a à voir avec ce virus ? Certes, une généticienne semble plus compétente en la matière (heureusement !)  S'il ne faut pas se tromper d'ennemi, faut pas non plus tout mélanger : y'a pas pire pour ne plus rien comprendre, et c'est ça le danger : comme on comprend plus rien, on fait n'importe quoi.  

    Malheureusement bien d'accord sur la fabrication médiatique des "informations"... 

    Parfois je me dis "si j'étais présidente de la France, je ferais quoi ?"  J'en sais rien. Écouter, comparer, jauger, voir les tenants et les aboutissants, les options et leurs conséquences, qui varient d'un mois sur l'autre au fur et à mesure des progressions scientifiques... et virales...    : bonjour la galère ! 

     

      • Dimanche 21 Février à 16:01

        Recherche Bill Gates sur mon blog. Quant au virus, ben il n'a encore jamais été identifié (je te mettrai un lien à ce sujet). Des tas de documents officiels montrent aussi que ce truc a été prémédité (pour le complot faudra repasser, ce sont des faits vérifiables et si complot il y a eu, ce sont pas ceux qui les dénoncent qui ont comploté !). Enfin pour le masque pareil. Evidemment si tu cherches confirmation ou dans les sources officielles, tu entendras tout le contraire (ce qui est logique). Pourtant c'était le discours de l'OMS au départ. Ce que je t'ai dit est appuyé par des scientifiques.

      • Lundi 22 Février à 09:13

        j'ai trouvé, j'ai lu (pas tout), puis j'ai re-cherché, me suis promenée d'une page à l'autre (haaaaa le web !) jusqu'à finalement lire, sur la page About us (Waking Times) :
        https://www.wakingtimes.com/about-waking-times/

        Medical Disclaimer:
        The articles published on WakingTimes.com are not intended to provide medical advice, diagnosis or treatment. Views expressed in published articles do not necessarily reflect those of WakingTimes or its staff.

        C'est un peu surprenant non ? même si bien sûr "médicalement" vaut mieux anticiper ;)   Après j'imagine que c'est pareil pour toutes les publications : chacun se protège en déclinant toute responsabilité. 

        Jusqu'à arriver (re-haaaaa le web !)  sur cette page là :
        https://mediabiasfactcheck.com/the-waking-times/
        qui fait réfléchir aussi.  

        Attention, je dis pas que j'ai raison ou que tu as tort Eyael_ , et je comprends parfaitement qu'on puisse (qu'on doive ?) DOUTER.  Mais perso je me méfie énormément du Web en général, c'est bien LÀ tout le problème : beaucoup trop d'infos qui perturbent l'info :(

         

      • Lundi 22 Février à 18:12

        Dans son ouvrage Le métabolisme des tumeurs, le Dr Warburg a prouvé que « toutes les formes de cancer sont caractérisées par deux conditions de base : l’acidose et l’hypoxie. Le manque d’oxygène et l’acidose sont les deux faces d’une même pièce: si vous en avez une, vous avez l’autre. » « Toutes les cellules normales ont un besoin absolu d’oxygène, mais les cellules cancéreuses peuvent vivre sans oxygène , c’est une règle sans exception. PRIVEZ UNE CELLULE DE 35% DE SON OXYGENE PENDANT 48 HEURES ELLE POURRA DEVENIR CANCEREUSE".

        Le Dr Warburg a clairement démontré que LA PREMIERE CAUSE DU CANCER EST UN MANQUE D OXYGENE, ce qui crée un état acide dans le corps humain. Le Dr Warburg a découvert que les cellules cancéreuses sont anaérobies et ne peuvent pas survivre en présence de niveaux élevés d’oxygène, que l’on trouve dans un état alcalin .

      • Mardi 23 Février à 14:52

        Merci de ton honnêté. Laisse-moi te dire que le doute est un signe de bonne santé mentale (et je dénie toute responsabilité de conseil psychiatrique :lol:). Peu importe si tu en arrives à la même conclusion que moi ou pas. Ce qui compte c'est que tu fasses tes choix en conscience et non que tu te laisses prendre à l'hypnose collective parce qu'une chose est évidente, nous sommes au beau milieu d'une guerre de l'information.

        Tu  sais, ça fait 19 ans que je suis  sortie de la Matrice. Ecœurée, instinctivement je ne pouvais plus faire semblant et aller contre le souhait de mon âme (quand on va à l'encontre de sa mission profonde, on finit à l'asile ou à la morgue, la dépression c'est juste quand la tête veut une chose et le cœur une autre et ça finit en guerre nucléaire à l'intérieur :lol:).  Avant ça je travaillais dans la santé alternative (et de là je comprends la clause de Waking Times surtout dans une nation procédurière comme les USA) et je peux te dire que j'ai eu les deux sons de cloche. J'ai rencontré beaucoup de médecins et praticiens santé qui me racontaient leur parcours du combattant pour aller à l'encontre de Big Pharma (ironie mon boss était pharmacien). J'ai vu des plantes efficaces et non dangereuses le devenir soudainement quand elles faisaient trop de concurrence à la médecine de laboratoire. Une personne chargée de recruter le public à la BBC se faire taper sur les doigts après une émission débat (auquel j'avais été conviée) ne présenter que des gens pour les médecines alternatives qui avaient survécu à des pronostics de mort imminente après s'être détournés du circuit habituel et changé leur alimentation/hygiène de vie. A l'époque pas d'internet (du moins pour moi, j'ai eu l'ADSL que vraiment très très tard).

        Mais je vois ce que tu veux dire. Surtout en ce moment. Même dans les milieux "complotistes" ou "dissidents", il y a énormément de désinformation. Je dirais que c'est voulu en majeure partie pour nous discréditer et aussi pour enfumer ceux qui viennent juste de les rejoindre. Même les aguerris s'y font parfois avoir (mais temporairement). Il y a peu être aussi une part de gens qui gobent n'importe quoi et qui  partagent tout et n'importe quoi sans disctinction. Il faut toujours se remettre en question. On a tous tendance à rester dans notre zone de comfort et à n'écouter que ce qui conforte notre opinion. Notre faiblesse à tous est que nous nous identifions beaucoup à nos croyances et dans les discussions on se sent vite attaqués quand quelqu'un vient soutenir un point de vue différent. Je pense que c'est de ça dont se servent les élites pour nous manipuler actuellement. Car au final que voulons-nous tous ? La même chose pour l'essentiel. Sauf que nous avons différents avis sur la manière d'y parvenir. Le diable est dans les détails comme on dit.

        Je comprends aussi que pour des raisons personnelles, tu sois doublement dubitative. On réagit toujours différemment quand on est directement concerné par quelque chose. Je ne te blâmerais  pas pour ça  ni personne d'ailleurs. Le problème c'est que les mesures prises n'ont rien à voir avec la santé publique mais servent d'excuses à mettre le monde à genoux pour instaurer le leur. Ce n'est pas difficile à observer quand on sort de l'émotionnel. Avant ils étaient beaucoup plus subtiles. Maintenant on pourrait réécrire 1984 en changeant juste les noms pour en faire un livre d'histoire.

        Voici un article sur une étude sur les masques publiées dans une revue de chercheurs : https://www.nature.com/articles/d41586-020-02801-8

        Sinon, il faut prendre un oxymètre et tester son oxygénation après une journée de port du masque (attention il faut au moins 30 minutes ou plus pour obtenir des résultats fiables) et et si le taux tombe sous 95 %tu es en hypoxie et moins de 90 % c’est grave.

    3
    Samedi 27 Février à 10:05

    merci d'avoir compris que pour moi c'est pas simple et probablement que, tristement concernée par le sujet, je suis + catégorique... dans mes doutes et dans mes réactions. 

    (Thanks pour Nature, mais je ne lis plus assez couramment l'anglais scientifique :(
    C'est "un article dans une Revue" [certes bien connue], mais évidemment il y en a et il y en aura d'autres (des articles dans des revues scientifiques) = c'est à mon avis ce qui permet d'affiner au fur et à mesure des connaissances :)   

    Pour l'instant je ne vois qu'une seule évidence scientifique : tout le monde cherche et tâtonne parce que personne n'a la solution pour enrayer une dangereuse propagation > tout argument a son contraire, dans la "Recherche" ça me parait normal. 

    Je ne supporte plus les "informations" négatives, alarmistes, pessimistes, alors que tous les chercheurs du monde cherchent en même temps !  Le problème c'est qu'ils ne peuvent avancer... qu'avec des résultats, qui désormais varient : tu parles d'un casse-tête...

    En tout cas une certitude : bou diou que le retour du soleil fait du bien :))) 

     

      • Samedi 27 Février à 17:12

        Le problème c'est surtout que beaucoup refuse de croire qu'l s'agit d'une pandémie orchestrée et que demander à ceux qui ont mis en place le problème d'agir est entrer dans la fameuse équation qui marche depuis la nuit des temps à savoir PROBLÈME - RÉACTION - SOLUTION.  La solution on la voit. Orwell et bien d'autres en parlaient mais non, on n'est des fous paranos. Un mensonge qui rassure, une vérité qui dérange. Je comprends aussi tous les doutes et tout ça  et que malheureusement toutes les horreurs actuelles sont nécessaires pour que l'humanité désaoule enfin. C'est terriblement frustrant parce que contrairement à ce que les médias et gouvernements voudraient faire de la plupart de « éveillés » (non personne ne se sent supérieur, on a tous été des endormis) nous avons beaucoup de compassion (certains non mais sont-ils vraiment éveillés ou bien « redirigés » pour accentuer la division ?).

        En tout cas, on sera toujours là le moment venu et non, on ne fanfaronnera pas en disant qu'on vous l'avait bien dit. C'est l'ego qui perdra les gens (des deux côtés) car finalement on croit tous savoir beaucoup de chose mais je me rends compte qu'on en sait finalement que très peu.

        Pour l'article Nature, je crois qu'il a été traduit mais j'avais peur que la source qui l'a publiée te fasse un effet Pavlov/complotiste/pas fiable alors que Nature est on ne peut plus légitime et « honorable ». Voici, ci le cœur t'en dit, un lien en français qui traduit cet article :
        https://lesdeqodeurs.fr/masques-medicaux-ce-que-disent-les-donnees/

        Cliquer pour agrandir

      • Samedi 27 Février à 19:16

        Pour se pposer les bonnes questions :

    4
    Lundi 1er Mars à 12:04

    merci pour la traduction de Nature :)  ça date de octobre 2020, nul doute que les recherches sur les masques continuent et que des résultats ont dû... évoluer !?  reste à savoir pourquoi certains diffusent des résultats et pas d'autres.  parce que non-vérifiables ? parce que fait "hors normes" dans le cadre de la "Recherche" ? (Raoult est un bon exemple, s'il n'avait pas "sauté une étape" on n'en serait peut-être pas là) (je dis bien peut-être).

    Pour moi le problème majeur c'est que tout le monde se mêle de tout et met en exergue des infos qui ne devraient pas l'être. Exagération à outrance, ça fait peur et ça fout le bordel.  Les complots, moi je veux bien mais tant qu'on n'a pas de preuve  "par qui" et accessoirement "comment" : ça n'est qu'une supposition, qui fait débat certes, mais supposition. Et avec des "si"...on peut tous mettre la tête dans le four ! 

    lol Columbo !  Je le connais bien, il ne pose pas la question parce qu'il a déjà (l'air de rien) les réponses :

    1. parce que le masque ne fonctionne pas à 100%

    2. parce que 2m est une distance relativement "sûre"

    3. parce que les 2 ne fonctionnent pas à 100% sur tout le monde

    4. voir le 3.  > pour contrer LA PROPAGATION.

    5. Clause de non-responsabilité ? MDR : suffit de lire les "modes d'emploi" du médicament au micro-ondes : aujourd'hui TOUT LE MONDE se protège avec des clauses, pas que les labos.

    Bon, on ne doute pas pareil, mais on doute, c'est déjà  pas mal :))
    Je m'auto-protège et protège ceux qui m'entourent... à outrance, j'en suis consciente, mais je refuse de prendre le moindre risque d'une contamination dont j'ai vu, en vrai, les résultats  > je suis forcément "pour" tout ce qui peut éviter/ralentir la propagation.

    Bonne semaine à toi :) 

     

      • Lundi 1er Mars à 14:43

        Excuse-moi mais tu cherches visiblement plus à te convaincre toi-même que quiconque. Tu n'auras jamais de preuve tant que tu attends la preuve qui va dans le sens de tes croyances. Qui ment qui dit la vérité. Sans le bon sens tu ne sauras jamais. Je suis désolée je ne peux rien pour toi.  J'espère simplement que ton réveil ne sera pas trop brutal. Parce qu'il se pourrait bien qu'il soit trop tard pour toi quand tu auras la preuve absolue. Le bon sens c'est un peu comme si un aveugle de naissance te traitait de folle parce que lui ne peut voir les couchers de soleil  et te demandait la preuve absolue. On dit dialogue de sourd mais on pourrait aussi bien dire dialogue d'aveugle. Surtout ne le prends pas mal mais toute cette discussion m'épuise et donc je te propose qu'on y mette un terme. J'ai essayé de te donner des pistes pour que tu te forges ta propre opinion et je ne peux rien faire de plus que de te souhaiter de faire les bons choix parce qu'aucun retour arrière ne sera possible.

      • Lundi 1er Mars à 16:16

        désolée si je t'ai donné "l'impression de me convaincre moi-même", au contraire j'ai apprécié de lire les liens que tu as indiqués.  Maintenant si tu m'as donné des pistes pour que je les suive, là c'est autre chose !  Je comprends pas bien l'arrêt brutal mais c'est pas grave du tout.  J'ai ma propre opinion, qui peut bien sûr changer dans le temps : perso ça me gêne pas et j'en n'ai pas honte. 

        Pas de soucis pour ma part, bonnes suites à toi :) 

         

      • Lundi 1er Mars à 17:52

        Heu, tu voulais lire cet article, je t'ai donné le lien. Pour le reste je n'ai pas à me justifier de ce que je souhaite. D’ailleurs je l'ai fait mais tu n'as pas voulu l'entendre. Ca m'épuise et me crée des boules à l'estomac. Je ne cherche pas à être désagréable et j'espère que tu n'auras pas à pâtir de ces mesures.

      • Lundi 1er Mars à 18:30

        Eyael_, pardon si j'ai déclenché en toi du négatif, j'espère que tu me crois quand je dis que ce n'était pas du tout mon intention !  C'est peut-être ma façon d'écrire ? Ne te bile pas  et dis-toi bien que c'est pour moi le plaisir d'échanger, même quand on n'est pas d'accord.  Et tu sais combien j'apprécie le boulot de tes articles !   

        C'est p'têt pour ça que je prends plaisir à te lire (même si je ne commente pas), et je continuerai :)  

         

      • Lundi 1er Mars à 21:52

        Aucun soucis, l'important est que tu ne le prennes par personnellement et que tu ne refreines pas de commenter si l'envie t'en prends. C'est juste que sur ce sujet, on a fait le tour de la question. On a exposé nos points de vue et voilà. Perso ça ne me dérange pas que les gens portent des masques si ça les rassure et s'ils pensent que ça les protège. Pareil pour les vaccins. Tant qu'on ne me traite pas de criminelle et qu'on en m'oblige pas à faire pareil. Tu sais c'est dure à vivre cette haine dans le regard des gens masqués et quand c'est pas carrément un regard vide de vie. Le pire ce sont les enfants. Quand des petits loups de six ans en viennent à souhaitêr être morts, tu te dis que c'est pas possible.

        Et merci pour tes compliments. Je suis contente que tu apprécies mon travail. J'ai souvent l'impression d'œuvrer pour des fantômes.  Et ti'inquiètes je ne te t'en tiens aucunement rigueur. On est tous un peu à cran ces temps-ci . On est dans la même barque, ne l'oublions pas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :