• Êtes-vous sûrs de vouloir annuler 2020 ?

    Article de Joe Martino traduit par Ey@el

    Available in English

    Une évolution fulgurante de notre façon de penser et de vivre était attendue depuis bien longtemps et aujourd’hui nous sommes dans le contexte idéal pour la voir se produire. Beaucoup qualifient ce processus de « prise de conscience collective ». Tout le monde sait à quel point 2020 a été intense et vous aurez peut-être remarqué que bon nombre de personnes créent des mèmes demandant son annulation. Une idée dérivant de « l'oblitération culturelle », une idéologie selon laquelle tout ce qui nous déplaît même si cela n'affecte qu'une minorité d'entre nous, doit être oblitéré par la stigmatisation au lieu de faire face à ce que cela dit véritablement de nous et pourquoi cela nous fait réagir. Mais nous y reviendrons dans un instant.

    Imaginez en votre for intérieur que vous ressentiez cela. Que nous percevions comme une contrainte ce que nous faisons jour après jour dans nos vies et que nous nous sentions capables de bien plus. Que cette sensation émane d'un désir inné du plus profond de notre être, de notre âme, d'évoluer continuellement et d'élargir notre champ d'existence. Un peu comme si nous commencions à nous sentir mal à l'aise lorsque la stagnation s'installe et que nous cessons d'évoluer ou de croître.

    En ce moment même, la notre mode de vie au niveau sociétal et notre inconscient collectif actuel nous conduisent à refouler cette envie viscérale. La raison est que nous nous sommes tellement identifiés à nos pensées que lorsqu'un désir de changement radical ou de transformation fait surface, nous sommes dans l'incapacité de rationaliser ou de trouver le moyen de changer, ce qui nous pousse à le rejeter en nous raccrochant à ce qui est devenu notre zone de confort. De là l'intensité et le chaos dans notre monde dans le but de nous réveiller. Peut-être est-il temps d'adopter ce désir de changement. Souhaitons-nous vraiment un retour à la normale ? Est-ce que cette « normalité » nous permettait réellement de nous épanouir ?

    Éliminer 2020 ?

    Beaucoup de gens partagent l'idée qu'il faudrait éliminer ou annuler 2020 parce qu'elle a été une si « mauvaise année ». Je comprends que l'on puisse aboutir à cette conclusion et quel état d'être peut également nous y conduire, mais néanmoins, je pense que c'est un moment important pour accepter ce qui se passe en se posant de grandes questions sur ce que nous faisons sur le plan collectif — en menant une existence tellement déconnectée de tout ce qui résonne profondément en nous. Ce que nous appelons « chaos » a toujours constitué un outil d'évolution puissant, en ceci que nous bloquons souvent cette évolution en ne nous éveillant pas à ce qui se passe réellement autour de nous, repoussant continuellement ce savoir que nous nous avons le pouvoir de créer un changement significatif.

    Ce qui émerge présentement en terme de vérités concernant les événements actuels est, pour  l'essentiel, la somme de toutes les réalités que certains partagent depuis des années — ce qui n'a pourtant pas empêché la plupart d'entre nous de poursuivre son petit bonhomme de chemin, la tête baissée, à faire comme si de rien n'était. Par exemple, le trafic sexuel d'enfants pratiqué par les élites est l'un de ces traumatismes collectifs auxquels beaucoup sont en ce moment même confrontés et j'entends chaque jour de plus en plus de personnes qui se retrouvent face à cette réalité, ne sachant pas trop quoi faire et qui se sentent désemparées. Je ne saurais blâmer quiconque de vouloir fuir cette information. Souvent notre existence peut s'avérer difficile et très éprouvante, ne serait-ce que pour arriver à joindre les deux bouts, et de fait, la remise en question de notre réalité et le pourquoi du comment n'est sans doute pas en tête de liste de nos priorités. Il est sans doute plus simple de continuer à vivre comme rien de tout cela n'était vrai, de continuer à voter pour donner l'accès au pouvoir à ces individus « corrompus », et d'accepter la vie telle qu'elle est.

    Mais si  la vie nous fournit des expériences qui nous offrent l'opportunité de dépasser cet ancien paradigme, peut-être est-il temps de l'écouter ? Pouvons-nos réellement continuer à faire profil bas en assistant à l'essor de notre inconfort collectif et au déclin de notre santé mentale dans un monde qui n'est plus en alignement avec notre être ?

    Ce n'est pas parce que la vérité vous met mal à l'aise qu'il n'est pas nécessaire de l'affronter. Cela veut juste dire que vous l'évitez et que si vous continuez à détourner le regard, elle vous « explosera au visage » — comme c'es le cas actuellement.

    Il y a des années de cela, on me demandait si je pensais que les gens seraient un jour au courant de ce qui se trame en coulisses. Je répondais que oui, qu'il y avait des vérités et des traumas collectifs qu'ils DEVRAIENT affronter et que ce serait inévitable. C'est pourquoi tant de personnes font le travail intérieur nécessaire et se mettent au service de la communauté qui sera en mesure d'aider les autres à surmonter leurs bouleversements émotionnels lorsque de plus en plus de cette vérité émergera comme c'est le cas à présent.

    La race humaine a été opprimée pendant des siècles. Le but étant d'inhiber la conscience humaine. Moins nous savons qui nous sommes véritablement et ce dont nous sommes capables, plus nous pouvons être bercés et contrôlés à mener des existences au service d'une minorité. C'est cette réalité-là qui remonte à la surface.

    Alors devrions-nous annuler 2020 ? Ou bien accueillir ce que cette année s'efforce de nous apporter à un niveau plus profond et choisir de nous focaliser sur un travail intérieur, une transformation personnelle et collective ? Plutôt que de laisser notre mental et nos émotions courir dans tous les sens à tenter de d'expliquer pourquoi tout est si injuste et négatif — et est-ce que cela va vraiment apporter un changement significatif ?

    Nous jouons tous un rôle

    Ceci dit, au lieu de chercher qui sont les gentils et qui sont les méchants,  j'incite autrui à penser en termes de rôles. Quels sont les rôles que jouent les gens les uns envers les autres qui nous permettent de nous interroger sur ce qui se passe, d'apprendre une leçon et de changer ? Voulez-vous que le monde tel qu'il est aujourd'hui continue ainsi ? Vous sentez-vous capable d'harmonie et de prospérité ? À quoi voudriez-vous que ce monde ressemble ?

    Voir les choses sous cet angle nous apportera des solutions plutôt que de débattre des problèmes selon notre point de vue politique. Rester dans le la paradigme de notre monde actuel où l'on crée des divisions, où l'on se dispute sans quitter le paysage politique ne fera qu'engendrer davantage de séparation et limitera notre potentiel, non ? Il est temps de changer d'optique, de voir les choses sous un angle nouveau, et pour que cela se produise nous devons accepter ce que notre inattention a créé dans notre réalité.

    Vit-on pleinement lorsque l'on mène son existence de cette manière ? Où ne faisons-nous que subsister ? Sommes-nous pris au piège de l'avenir ou du passé à essayer de vivre dans ces états ? Où bien profitons-nous à fond de l'instant présent ? Sommes-nous prêts à passer d'un état d'être dans lequel nous nous identifions constamment à notre ego et à ce que nous pensons pour aller vers un qui nous sommes véritablement, vers notre pleine conscience et une vie épanouie ?

    C'est là l'enjeu de cette transition. C'est ce que 2020 nous aide à mettre en avant en nous apportant les événements et les révélations nécessaires qui nous poussent à nous interroger en profondeur sur nos vies et sur la société. Remettez-vous à rêver, mettez-vous à penser autrement. Le monde auquel vous choisirez de vous connecter sera celui que vous créerez activement. Si vous pensez que l'humanité est capable de quelque chose de différent ou de meilleur, au-delà d'un changement de président, alors c'est le moment de vraiment y mettre toute votre intention et votre action.

    Cette période est très propice au changement. Ne devrions-nous peut-être pas souhaiter un retour à la normale dans notre existence ?

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Pharma PoliceCasa de papel »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Septembre à 10:20

    Bonjour Eyael_

    "annuler" 2020 ?  Perso j'aurais l'impression de zapper une année d'existence, avec ce que j'y aurais vécu, ou pas vécu.

    Annuler le négatif, ça je veux bien :) 

     

      • Mardi 15 Septembre à 14:15

        smile C'est tentant mais c'est là le piège vu que le négatif est subjectif, tu imagines que c'est là-dedans qu'on s'enlise depuis toujours quand les uns veulent supprimer ce qui les dérangent, ce qui va à l'encontre de leurs conceptions et de leurs croyances, genre « C'est toi qui a tort » et d'imposer que ce sont leurs visions qui doivent être appliquer en condamnant celles des autres. Imposer c'est faire du mal aux autres, vouloir leur supprimer les leçons de la vie pour qu'ils ne puissent pas évoluer, c'est à l'encontre de l'amour et du bien qu'ils prônent. Parfois le négatif est du positif déguisé. Je pense que c'est le cas de 2020. C'est souvent dans l'adversité qu'on découvre le meilleur. Sauf si on baisse les bras mais tout est affaire de choix. La notion de positif/négatif, n'est rien d'autre que pile ou face, c'est toujours la même pièce peu importe dans quel sens on la tourne. Ceci dit, cette notion d'annulation ou d'effacement, ça ne t'évoque rien ? Le monde du virtuel, de l'informatique, des jeux où l'on peut appuyer sur les touches Suppr ou Retour Arrière quand on fait une erreur. C'est très déresponsabilisant et très immature. Ce n'est pas la destination qui compte, c'est le voyage, le chemin. Beaucoup de gens qui réalisent leurs rêves trop vite admettent se sentir vide par qu'ils n'ont plus rien à parcourir. Courage, change ton point de vue, ça peut transformer le négatif en positif. Ce n'est pas facile (et dieu sait que j'y travaille activement) mais je te promets que ça en vaut le coup. Bien belle journée à toi, profite de l'été qui ne nous a pas lâché.

    2
    Mardi 15 Septembre à 15:17

    Heû... zut, je pensais que tu verrais mon clin d’œil d'humour : on ne peut évidemment pas annuler, ni 2020, ni quoi qui se passe. C'est avant qu'on peut agir (pour éviter par exemple), pas après. (après on agit pour réparer, pour faire autrement, etc. )

    "courage, change ton point de vue" : bin... changer mon optimisme et mon humour ? nan, j'ai pas trop envie de changer ça !

     

      • Mardi 15 Septembre à 15:27

        Oups ! Désolée...sarcastic
        Mais non, ne change absolument rien, tu es dans la bonne vibe. Installe-toi confortablement avec du popcorn (ou tout ce que tu voudras qui te fait du bien) et regarde le film. Un vrai soap (normal, c'est lavage de cerveau, faut ce qu'il faut). Il faut que les gens voient sinon ils ne croiront jamais. On n'a pas fini alors autant prendre ça avec humour même si certains sont limite de te zigouiller et te faire enfermer parce que tu n'es pas morte de trouille et en pleine dépression. Certains en sont là mais pas nous. J'ose imaginer ce qu'aurait dit Coluche.

    3
    Vendredi 25 Septembre à 20:22
    Absolument ...!!!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :