• Faites le ménage dans vos produits d'entretien : 8 nettoyants non toxiques que vous pouvez utiliser chez vous

    Article du Dr Joseph Mercola traduit par Ey@el

    Available in English

    L'utilisation de produits d'entretien sur la durée étant aussi dangereuse pour vos poumons que le tabagisme, faire le ménage dans votre placard pourrait bien être un moyen simple de préserver la santé de votre famille. C'est vrai, une recherche menée par la faculté de Bergen en Norvège a démontré que l'usage hebdomadaire de produits d'entretien pendant 20 ans équivaudrait à fumer 20 cigarettes par jour pendant 10 à 20 ans.

    Ses auteurs supposent que les dommages pourraient être imputés à l'irritation provoquée aux muqueuses qui tapissent les poumons par la plupart des agents chimiques. Sur la durée, cela peut iduire des modifications persistantes et un remodellage bronchique. Comme l'a fait remarquer le Dr Cecilie Svanes, auteur principal et professeur au centre de santé internationale de l'Université de Bergen :

    Quand on pense que l'on inhale de petites particules en provenance d'agents nettoyants conçus pour nettoyer les sols et non nos poumons, ce n'est sans doute pas si surprenant que cela [...]
    Le message principal de cette étude est que sur le long terme, il y a de très fortes chances pour que les agents nettoyants chimiques provoquent des dégâts substantiels dans vos poumons. Des produits qui, bien souvent, s'avèrent inutiles, les chiffons en microfibres et l'eau étant plus que suffisants dans la plupart des cas.

    Les produits d'entretien et de toilette sont également la seconde et troisième cause la plus fréquente d'appels aux centres antipoison aux États-Unis, devançant les antipsychotiques et les antidépresseurs.

    Les produits ménagers engendrent autant de pollution atmosphérique que les automobiles

    Une autre recherche récente a confirmé qu'en s’évaporant de nombreux produits de consommation libèrent des composés organiques volatils (COV) et que dès que ces substances chimiques migrent hors de chez vous, elles réagissent aux oxydes d'azote et à la chaleur pour former de l'ozone. Lorsqu'ils sont exposés à la lumière du soleil, les COV se transforment en particules fines.

    Ainsi, les produits domestiques courants contribuent à la pollution de l'air, pas uniquement à l'intérieur mais à l'extérieur. En fait, d'après une évaluation de la qualité de l'air effectuée dans la région de Los Angeles, la quantité de COV émanant des produits ménagers serait deux à trois fois supérieure aux estimations.

    La liste de ces COV étant excessivement longue, Jessica Gilman, membre de l'équipe de recherche et chimiste au sein de l'administration océanique et atmosphérique nationale des États-Unis (NOAA) note que le moyen le plus simple d'identifier les produits contenant des COV est de rechercher le mot « parfum » (ou senteur) sur l'étiquette, jusqu'à 2000 COV différent pouvant être répertoriés sous cette simple appellation.

    Les deux plus répandus sont le limonène et le bêta-pinène que l'on retrouve souvent dans les produits nettoyants et désodorisants qui rappellent l'odeur du citron et du pin. Cette enquête a été inspirée par de précédentes mesures à Los Angeles démontrant que le taux de COV était supérieur à celui que l'on pouvait estimer de la combustion des combustibles fossiles seuls.

    Des estimations précédentes effectuées par l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) avaient découvert que 75% des émissions de COV provenaient de véhicules mais cette étude replace l'écart plus près des 50%, laissant entendre qu'il faudrait sans doute adopter de nouveaux modèles de prévision de la qualité de l'air  pour réduire la pollution atmosphérique engendré par les produits de consommation.

    Ces découvertes soulignent également l'importance de vous attaquer à la qualité de l'air dans votre intérieur là où les COV sont généralement sept fois plus concentrés qu'en extérieur. Une des stratégie clé étant de cesser d'introduire des produits chimiques toxiques dans votre domicile, les produits d'entretien étant l'une des principales sources.

    L'exposition aux agents chimiques nettoyants entraîne des problèmes de santé à la fois aigus et sur le long terme

    Alors qu'à long terme, l'exposition aux produits ménagers peut avoir des conséquences équivalentes à celles du tabac, vous pouvez également éprouver des problèmes de santé plus immédiats. Une étude menée en 2015 pour évaluer l'incidence de l'exposition aux produits d'entretien sur les problèmes respiratoires à court terme chez les femmes souffrant d'asthme a découvert que l'utilisation de produits spécifiques au travail exacerbait l'état des participantes. Des liens de cause à effet ont également été établis entre l'exposition chronique ou à long terme à ces nettoyants et désinfectants domestiques et :

    • des lésions du système nerveux
    • l'oligospermie (faible concentration de spermatozoïdes dans le sperme)
    • les fausses couches
    • un accroissement des symptômes de l'asthme augmentant le risque d'effets à long terme associés à l'asthme dont la maladie pulmonaire obstructive chronique, les infections pulmonaires et les lésions du tissu pulmonaire. Les individus souffrant de maladies tombant dans le cadre de la maladie pulmonaire obstructive chronique risquent également d'éprouver de fréquents symptômes de respiration sifflante, toux, oppression thoracique et dyspnée (essoufflement) croissante.

    Les nettoyants les plus dangereux en terme d'acuité sont les produits de débouchage corrosifs, les nettoyants acides pour toilettes et les décapants à four. Les substances chimiques corrosives peuvent provoquer de graves brûlures tandis que les produits contenant du chlore (eau de Javel) et de l'ammoniaque produisent des émanations irritantes pour les yeux, la gorge et les poumons.

    En outre, le chlore et l'ammoniaque constituent une menace supplémentaire parce qu'ils réagissent avec d'autres substances chimiques pour former des gaz nocifs. Les fragrances (ou senteurs) ajoutées à de nombreuses solutions de nettoyage peuvent également provoquer des maux de tête et des migraines.

    Mélanger des produits d'entretien peut entraîner la mort

    Vos produits d'entretiens peuvent également avoir des conséquences mortelles si vous les mélanger ensemble. Par exemple, l'eau de Javel ajoutée à un produit ammoniaqué produit un gaz toxique appelé chloramines (ou dioxyde de chlore) pouvant entraîner des douleurs thoraciques, une respiration sifflante, un essoufflement et une pneumonie lorsque l'on y est exposé.

    L'ammoniaque se trouve souvent dans les nettoyants à vitre ou dans les peintures pour intérieur et extérieur. De fait nettoyer les résidus de peinture à l'eau de Javel est un bien mauvais choix. Combiner la Javel à un nettoyant acide produit un gaz chloré qui combiné ensuite à de l'eau se transformera en acides chlorhydrique et hypochloreux.

    Même de faibles niveaux d'exposition pour une courte période peuvent irriter les yeux, la gorge et le nez. Une exposition plus importante engendrera des douleurs thoraciques, des vomissements, des difficultés à respirer et une pneumonie chimique. Le vinaigre est un acide doux très couramment utilisé qui mélangé à de l'eau de Javel peut provoquer des brûlures chimiques aux yeux et au poumons. Parmi les autres produits à base d'acides, on trouve ceux qui servent à déboucher les canalisations, les nettoyants WC et les détergents pour lave-vaisselle.

    L'eau de Javel réagit aussi avec les décapants à four, l'eau oxygénée (peroxyde d'hydrogène) et certains insecticides en produisant un gaz toxique. La mélanger à des produits contenant de l'alcool isopropylique comme l'alcool de ménage peut produire des gaz pouvant endommager votre système nerveux, vos yeux, vos poumons, vos reins et votre foie.

    Enfin, mélanger deux nettoyants du commerce ou deux produits de débouchage ensemble n'est pas sans danger et le risque inhérent à l'utilisation de ces produits est déjà suffisamment important sans en rajouter en combinant des produits chimiques inconnus entre eux.

    8 nettoyants non toxiques que vous pouvez utiliser chez vous

    Une des raisons premières de faire régulièrement le ménage chez vous est de vous débarrasser des toxines chimiques qui s'accumulent dans la poussière. Parmi elles on trouve les substances chimiques émises par les retardateurs de flamme et les phtalates ainsi que de milliers d'espèce de bactéries et champignons microscopiques.

    Certes une maison propre et désencombrée constitue un sanctuaire contre le monde extérieur mais si vous utilisez des gants en caoutchouc et vaporisez des substances chimiques agressives pour faire le boulot, vous risquez de faire plus de mal que de bien. La recherche montre que même les produits étiquetés écologiques, naturels et bio émettent des polluants atmosphériques dangereux.

    La bonne nouvelle est que vous n'avez pas besoin d'acheter des nettoyants chimiques pour conserver un intérieur propre et net. Avec quelques produits de base naturels et non toxiques sous la main, vous pourrez nettoyer votre maison du sol au plafond et économiser de l'argent en plus. Voici la liste de ces produits de base et comment les utiliser.

    1. Bicarbonate de soude
    2. Vinaigre blanc (vinaigre d'alcool)
    3. Citrons (le jus et l'écorce)
    4. Savon de Castille
    5. Huile de coco
    6. Huiles essentielles (celles d'agrumes étant le meilleur choix)
    7. Eau oxygénée
    8. Alcool de ménage (alcool à 90°C) ou vodka

    Bicarbonate de soude et vinaigre blanc : deux puissants agents nettoyants multi-usage

    En prévision du centenaire de la Statue de la Liberté en 1986, il a fallu retirer 99 ans de goudron de houille de ses parois intérieures en cuivre sans les endommager. C'est le bicarbonate de soude (plus de 100 tonnes) qui a été choisi pour ce faire donc il y a de grandes chances qu'il puisse aussi venir à bout de la poussière et de la crasse accumulée dans votre maison. Voici quelques exemples d'utilisation :

    • Polissage anti-rayure des métaux et porcelaine
    • Décapant à four non toxique : Saupoudrer environ 250 g ou plus de bicarbonate de soude sur la partie inférieure du four puis couvrir avec suffisamment d'eau pour constituer une pâte épaisse. Laisser poser toute la nuit. Au matin, la graisse sera facile à éliminer d'un coup d'éponge. Une fois le plus gros enlevé, tamponner avec un peu de détergent ou de savon sur une éponge et nettoyer les résidus restants.
    • Débouchage des canalisations  : Verser 125 à 250 g de bicarbonate de soude dans la canalisation puis ajouter peu à peu 125 à 250 ml de vianigre blanc. Couvrir la canalisation et laisser poser 15 minutes. Une effervescence importante est le signe que tout va bien. Rincer avec 4 litres d'eau bouillante.
    • Désodorisant pour moquette : Saupoudrer la moquette de bicarbonate de soude. Laisser 15 minutes avant de passer l'aspirateur.

    Le vinaigre blanc distillé est un autre produit de base avec une longue histoire derrière lui. Selon l'age que vous avez, vous vous souviendrez peut-être que votre grand-mère nettoyait les vitres avec un mélange de vinaigre blanc et d'eau. En effet, il décape les vitres à merveille mais a également des propriétés désinfectantes validées par la recherche qui a découvert son efficacité contre l'Escherichia coli (E. coli) à condition qu'il s'agisse d'une solution fraichement préparée avec au moins 50% de vinaigre.

    Pour désinfecter, une autre étude a découvert que vaporiser du vinaigre puis de l'eau oxygénée était très efficace pour détruire bon nombre de bactéries donc l'E. coli, la listeria et les salmonelles. Vous pouvez également vaporiser du vinaigre blanc sur une couche de bicarbonate de soude pour nettoyer votre baignoire et votre carrelage.

    Un mélange de vinaigre et d'eau constitue un excellent nettoyant multi-usage pour les plans de travail mais pour ceux en pierre, utilisez plutôt de l'alcool de ménage ou de la vodka dilué dans l'eau car l'acidité du vinaigre risque d'endommager certaines surfaces comme le marbre ou le granite. Pour un nettoyage plus efficace comme les moisissures sur les joints de votre salle de bain, vaporiser du vinaigre directement sur la zone affectée, laisser poser 30 minutes et frotter avec une éponge et de l'eau tiède.

    15 usages du citron pour nettoyer

    Le jus et les écorces de citron peuvent servir à nettoyer et déodoriser votre intérieur. Voici quelques exemples :

    • Poubelle : Congeler des rondelles de citrons et du vinaigre dans un bac à glaçons. Placer quelques carrés de glace dans votre poubelle pour la nettoyer et la désodoriser. Ou bien, la frotter avec de l'écorce de citron.
    • Réfrigérateur : Imbiber une éponge de jus de citron et entreposer quelques heures dans le réfrigérateur ; c'est plus efficace que le bicarbonate de soude pour éliminer les odeurs.
    • Déosodoriser une pièce : Faire mijoter une bouilloire d'eau avec des écorces de citron, des clous de girofle et des bâtons de cannelle sur votre gazinière.
    • Humidificateur : Ajouter du jus de citron à l'eau de votre humidificateur puis laissez la machine tourner pour déodoriser.
    • Cheminée : Des écorces de citron séchées peuvent servir de petit bois pour votre cheminée et aider au démarrage de la combustion en dégageant une merveilleuse odeur. Faire sécher quelques écorces pendant plusieurs jours avant de les utiliser à cet effet.
    • Ordures : Quelques écorces de citron ajoutées à vos déchets aideront à lutter contre les odeurs.
    • Planches à découper : Saupoudrer votre planche à découper de gros sel et frotter avec un citron coupé pour désodoriser et dégraisser. Cet astuce fonctionne également pour les saladiers et les rouleaux à pâtisserie en bois.
    • Cafetière : Lancer un cycle avec de l'eau uniquement puis ajouter un mélange de jus de citron et d'eau. Laisser reposer quelques minute puis lancer le cycle. Répéter ce processus une nouvelle fois puis lancer un nouveau cycle avec de l'eau seule (penser à nettoyer le pot et le filtre après pour retirer le goût du citron).
    • Polissage des meubles :  Mélanger de l'huile essentielle de citron avec du jus de citron et de l'huile d'olive ou de jojoba pour fabriquer un nettoyant à meuble. Il suffit de frotter avec un chiffon imbibé.
    • Parquets en bois : Mélanger du citron et du vinaigre pour un nettoyant à parquet non toxique et efficace contre la saleté.
    • Litière à chat : Disposer quelques rondelles de citron dans un bol près de la litière de votre chat pour désodoriser.
    • Fenêtres : Du jus de citron pour retirer la graisse et la crasse sur les vitres et les montants de vos fenêtres.  Essayer avec 65 ml de vinaigre blanc, 1 cuillère à soupe de fécule de maïs (Maïzena) et 500 ml d'eau tiède pour un nettoyage du tonnerre.
    • Nettoyant multi-usage : Mélanger de l'eau, du bicarbonate de soude, du vinaigre, du jus de citron et de l'huile essentielle de citron pour fabriquer un merveilleux nettoyant pour la cuisine et la salle de bain.
    • Mains : Ajouter du jus de citron au savon quand vous vous lavez les mains pour les débarrasser des odeurs tenaces comme celle de l'ail.
    • Haleine : Boire du jus de citron aide à rafraîchir l'haleine (rincer vous la bouche à l'eau après car le jus de citron peut attaquer vos dents).

    Conseils pour nettoyer et se débarrasser naturellement des bactéries avec du savon de Castille, de l'eau oxygénée et de l'huile de coco

    Le savon de Castille est naturel, biodégradable, dépourvu de produit chimique et incroyablement polyvalent. Vous pouvez l'utiliser pour votre toilette, la lessive et l'entretien de votre maison. Par exemple, en mélanger une petite quantité avec du bicarbonate de soude vous donnera une excellente pâte pour nettoyer votre baignoire et votre douche.

    Pour fabriquer une solution antibactérienne maison, mélanger 3 cuillères à soupe de savon de Castille et 20-30 gouttes d'huile essentielle de tea tree à 500 ml d'eau. Vaporiser sur la surface à nettoyer (comme le siège des toilettes ou l'évier) puis essuyer. Vous pouvez même fabriquer un détergent pour lave-vaisselle en mélangeant à parts égales du savon de Castille et de l'eau.

    L'eau oxygénée constitue également une bonne option antibactérienne. Pour un nettoyant multi-usage, ajouter simplement 20-30 gouttes d'huile essentielle d'agrume dans une vaporisateur  rempli d'une solution d'eau oxygénée à 3%. Vaporiser sur la surface à nettoyer et essuyer. C'est génial sur les surfaces graisseuses comme les comptoirs de cuisine.

    L'huile de coco comporte aussi des composés antiviraux, antibactériens et antifongiques dont il a été démontré qu'ils rendaient inactifs des micro-organismes tels que les bactéries, les levures et les champignons microscopiques. Dans une maison, l'huile de coco est très utile pour nettoyer, assainir et entretenir les objets en bois comme les planches à découper et le mobilier mais vous pouvez l'utiliser pour lubrifier des charnières qui grincent ou des mécanismes grippés plutôt que du WD-40 (produit nettoyant, lubrifiant et protecteur contre la corrosion aux États-Unis — N.d.T.).

    Elle fonctionne également à merveille pour hydrater et adoucir les revêtements en cuir pour remplacer les produits de soin traditionnels et également pour retirer les traces de chewing-gum sur pratiquement n'importe quelle surface y compris sur la moquette et dans les cheveux.

    Les huiles essentielles ont d'innombrables applications

    Les huiles essentielles méritent une catégorie à part entière car leurs applications au nettoyage domestique n'ont de limite que votre imagination. La plupart de ces essences ont des propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales et peuvent être ajoutées pour renforcer vos produits d'entretien faits maison.

    Par exemple, pour fabriquer une poudre à récurer antibactérienne, il suffit d'ajouter quelques gouttes d'huile essentielle de lavande à du bicarbonate de soude. Parmi les plus populaires à usage ménager, on trouve le citron, la menthe poivrée et le tea tree, ce dernier ayant démontré une activité antivirale contre les virus de type grippe A. L'orange douce est une autre option, son efficacité contre l'E. coli et les salmonelles ayant été prouvée.

    Les huiles essentielles peuvent aussi être diffusées dans votre intérieur en guise de déodorisant naturel et thérapeutique.  Débarrassez-vous de ces vaporisateurs toxiques, bougies et autres appareils à brancher au profit d'un diffuseur d'huiles essentielles. Non seulement elles ont une odeur merveilleuse mais en plus elles peuvent avoir des effets bénéfiques sur votre humeur et votre niveau de stress.

    Contrairement aux fragrances sythétiques qui polluent l'atmosphère, elles peuvent en fait contribuer à en améliorer la qualité. Par exemple, contre les champignons et les moisissures, les essences de bois tendre, marjolaine, cannelle, basilic citronné, carvi, baies de laurier, sapin, menthe poivrée, pin, feuille de cèdre et manuka peuvent s'avérer utiles car elles ont toutes des propriétés antifongiques.

    En outre, vous pouvez facilement parfumer votre linge sans mettre la santé de votre famille en péril en vaporisant un mélange d'eau et de quelques gouttes d'huiles essentielles avant de le faire sécher. Ou encore une douzaine de goutte sur une vieille chaussette en laine que vous introduirez dans le sèche linge avec le reste de votre lessive.

    Lessive et substitut de javellisant maison

    Une fois que vous aurez mis les pied dans l'univers des produits ménagers naturels, vous vous rendrez compte qu'il n'y pratiquement aucune raison qui justifie de recourir à des sprays et poudres chimiques toxiques. Vous pouvez atteindre un niveau de propreté bien supérieur à l'aide d'ingrédients simples que vous avez probablement déjà dans votre cuisine. Et laissez-vous aller à la créativité car la plupart des meilleures combinaisons se découvrent par l'expérimentation.

    Vous pouvez même fabriquer votre propre lessive en ajoutant n'importe quelle huile essentielle pour la parfumer. Voici une recette de Mommypotamus pour commencer. Bon nettoyage au naturel !

    Lessive naturelle maison

    Ingrédients :

    • 6 mugs de bicarbonate de soude (environ 1, 470 kg)
    • 3 barres de savons à l'huile de coco (170 g environ chacune)
    • huile essentielle de citron (facultatif)


    Réalisation :

    1. Couper le savon en petits morceaux. Passer au robot mixeur avec le bicarbonate.
    2. Mixer jusqu'à obtention d'une poudre fine. Vous pouvez couvrir le goulot de votre appareil d'un torchon pour éviter qu'un nuage de poudre ne s'en échappe.
    3. Laisser reposer un peu avant d'ouvrir pour éviter d'avoir de la poudre partout sur votre plan de travail.
    4. Transférer dans un récipient propre. Stocker le flacon d'huile essentielle à proximité et ajouter 5 gouttes pour chaque machine.


    Pour le linge blanc, voici une recette pour remplacer l'eau de javel avec l'autorisation de Beyond Toxics.

    Formule de subtitut de javellisant

    Ingrédients :

    • 125 ml de la formule liquide de base (voir ci-dessous)
    • 1/4 mug de borax
    • 70 ml de jus de citron ou de vinaigre blanc
    • 6 gouttes d'huile essentielle de citron

    Formule liquide de base

    Ingrédients :

    • 570 ml de savon de Castille liquide
    • 1 cuillère à soupe de glycérine (il existe des substituts de glycérine végétale — N.d.T.)
    • 190 ml d'eau
    • 10-15 d'huile essentielle de citron (ou autre essence de votre choix)


    Réalisation :

    Cette recette est suffisante pour une machine. N'ajouter le jus de citron qu'au moment de vous en servir. Mélanger tous les ingrédients dans un contenant en plastique et secouer une ou deux fois avant d'ajouter à votre linge.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Comment cesser de se laisser prendre en otage par ses émotionsProjet Eklabugs : Lumos maxima ! »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :