• Il semblerait que les États-Unis s'apprêtent à faire une révélation officielle concernant les « ovnis », cependant...

    Article d'Arjun Walia traduit par Ey@el

    Available in English

    De plus en plus de personnes dans le monde réclament des révélations concernant les « ovnis » et les gouvernements se plient à cette requête. En fait, des dizaines d'entre eux ont déjà reconnu disposer de services dédiés à la recherche sur les ovnis et ont publié des documents déclassifiés couvrant des décennies. Bien que ces dossiers ne comportent aucune preuve suffisante pour corroborer l'existence d'extraterrestres, ils rendent bien compte officiellement d'objets se déplaçant à grande vitesse et effectuant des manœuvres qu'aucun type d'avion connu n'est en mesure de faire. Ces rencontres bien documentées soulèvent un certain nombre de questions importantes auxquelles les hommes politiques commencent à nous promettre de répondre.

    Vous pourrez consulter les dossiers du Royaume-Uni ICI et pour d'autres documents détaillant les découvertes d'ovnis par l'armée, il y a également cet article (en anglais).

    Une force extraterrestre étudie notre planète. Quelque chose la surveille et ce avec beaucoup de prudence.

    ~ Mike Gravel, candidat à la présidence américaine en 2008 (source)(source)

    L'homme que vous voyez aux côtés de Barrack Obama sur la photo ci-contre est Jon Podesta qui fut d'abord son conseiller avant de diriger la campagne présidentielle d'Hilary Clinton. Avant de travailler pour Obama, il était chef de cabinet à la Maison Blanche sous la présidence de Bill Clinton. Il a déclaré publiquement à propos des ovnis :

    Je suis dubitatif à propos de nombreuses choses, y compris quant à l'idée que le gouvernement sait toujours mieux que tout le monde et qu'en matière de vérité, on ne peut faire confiance au peuple. Le moment de lever le rideau sur ce sujet est largement venu. Nous disposons de déclarations de sources extrêmement fiables — de personnes bien placées pour savoir — à propos d'un phénomène fascinant dont la nature reste encore à déterminer.

    Il y a quelques années, il a fait une apparition au Cercle national de la presse en insistant sur ce même sujet. Une vidéo (en anglais) est disponible ICI.

    Comme vous pouvez le constater, ce sujet fait désormais l'objet d'une grande attention de la part des médias, à tel point qu'Hilary Clinton a promis d'essayer d'assurer la divulgation au public des dossiers américains concernant les ovnis.

    Sur cette photo à gauche publiée récemment dans le New York Times, on peut voir Hilary Clinton en compagnie de Laurence Rockefeller. Le livre que tient Hilary s'intitule Sommes-nous seuls ? Il s'agit de l’œuvre d'un physicien américain respecté, Paul Davies qui a enseigné dans diverses universités. La majeure partie de ses recherches ont porté sur la théorie quantique des champs. Cet ouvrage s'interroge sur l'incidence d'un contact avec une intelligence extraterrestre et nous avons également publié un article (en anglais) sur ce qu'implique cette photo que vous pourrez lire ICI.

    Laurence était très favorable à ce que ces informations soient reléguées au domaine public et bien qu'Hilary Clinton ne parte pas favorite dans cette course aux élections présidentielle, il semble bien qu'elle fasse partie de ceux qui divulgueront officiellement les documents américains relatifs aux ovnis. En tout cas, cette image confirme qu'elle se penche sur cette question depuis un certain temps.

    J'aimerais bien savoir si elle se sert de notre intérêt pour les ovnis dans le but de remporter des voix mais il n'y a aucun moyen d'en être sûr. Quelles que soient ses intentions, nous autres ici sur Collective Evolution pensons que le vote n'offre qu'une illusion de démocratie. Theodore Roosevelt nous a appris que l'on « sélectionne les présidents mais on ne les élit pas » et il n'est pas le seul. Tout ce processus impliquant les superdélégués constitue en soi une atteinte à la démocratie et il s'avère que le parcours d'Hilary vers la présidence ait été décidé bien avant que quiconque ne sache qu'elle s'y présenterait. C'est la raison pour laquelle tout porte à indiquer que la divulgation des « ovnis » soient imminente.

    Les choses importantes à retenir au sujet de la divulgation des ovnis par le gouvernement

    Quel dommage que les grands médias et les gouvernements occidentaux aient propagé tant de fausses informations. Les gens leur font implicitement confiance, ce qui leur facilite la tâche pour déformer la vérité afin de servir leurs propres intérêts. Alors même s'ils proposent quelques déclarations officielles au sujet des ovnis, il est peu probable qu'ils le fassent de manière honnête. Si l'on en juge par la « guerre contre le terrorisme » et la « lutte anti-drogue », nous devrons nous méfier de ce qu'ils nous racontent à ce sujet. Mais il ne fait aucun doute pour ceux qui ont effectués des recherches sur la question qu'elle est prise très au sérieux par des gens influents. Quelles que soient les informations qu'on nous communiquera, elles ne seront que partielles.

    Pourquoi attendons-nous toujours que le gouvernement ou les médias valident quelque chose avant de croire en sa véracité ? Pourquoi présumons-nous que quiconque dépourvu de ces accréditations officielles est forcément un affabulateur, un fou, ou bien les deux ? Si seulement nous entreprenions nos propres recherches, nous en tirerions nos propres conclusions et nous ne nous laisserions pas si facilement embobiner par les mensonges de sources officielles. Il y a tellement d'informations à disposition et tant de données pour étayer l'existence non seulement d'ovnis mais également d'extraterrestres. Nous n'avons pas besoin du gouvernement pour nous apprendre ce qui transparait déjà. Nous devons mener nos recherches indépendamment et raisonner par nous-mêmes.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    « Curiosité spatialePensées tristes »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :