• L'ancrage : un moyen simple et agréable de réduire l'inflammation et les maladies chroniques

    Article du Dr Joseph Mercola traduit par Ey@el

    Available in English

    Saviez-vous que l'énergie de la Terre pouvait vous aider à mener une existence plus saine ? Un concept connu sous le nom de mise à la terre ou ancrage, aussi simple que de marcher pieds nus.

    Dans le documentaire Down to Earth (Les pieds sur Terre) récompensé par un prix d'excellence en janvier 2017, j'y dévoile, aux côtés d'autres spécialistes, ce moyen hyper simple et pourtant souvent méconnu de protéger et améliorer la santé des êtres humains. Le Dr Stephen Sinatra, cardiologue et auteur de Earthing: The Most Important  Health Discovery Ever? (Mise à la terre : la plus importante découverte médicale au monde ?) y explique :

    L'ancrage consiste simplement à poser les pieds nus sur le sol. Ce faisant, vous êtes en contact avec la Terre Mère dotée d'électrons qui sont littéralement absorbés par vos pieds. Un peu comme si vous avaliez des doses massives d'antioxydants mais par les pieds.

    Votre corps a besoin d'ancrage

    Selon la recherche, l'absence générale d'ancrage également appelée « syndrome de déficience en électrons » est pour beaucoup dans l'essor des maladies modernes. Pour une démonstration en images de ce concept, veuillez vous référez au précédent article (en anglais) partageant une expérience réalisée par le Dr Gary Schwartz de l'université d'Arizona avec des tournesols pour illustrer l'impact biologique de l'ancrage et ce qui se produit dans le cas contraire.

    Il n'est pas rare que les Américains passent des journées entière sans être ancrés. Mais bien que ce soit devenu la norme, c'est totalement contre nature et ce n'est devenu monnaie courante que depuis l'avènement des chaussures avec des semelles artificielles empêchant l'ancrage. Quand vous êtes ancrés, les électrons libres de la Terre sont transférés dans vos pieds. Et ces électrons comptent parmi les antioxydants les plus plus puissants que l'on connaisse.

    Comme les électrons portent une charge négative et que les radicaux libres portent une charge positive, tout radical libre trouvé dans vos tissus sera neutralisé électriquement ou annulé par ces électrons libres. Raison pour laquelle l'ancrage est si efficace contre l'inflammation chronique. Dans le film, Dr Laura Koniver, qui a découvert cette technique un peu par accident après qu'elle ait eu l'air de calmer son bébé qui pleurait, précise que « l'ancrage [...] soutient l'organisme dans son ensemble mais en particulier les organes, les tissus et la fonction cellulaire de tout le corps ».

    En outre, même si vous n'imaginez pas votre corps comme un générateur d'électricité, vous êtes des êtres largement électriques et c'est en grande partie pourquoi il est si important d'avoir recours à l'ancrage pour capter la charge électrique terrestre. Dans le documentaire, le Dr Gaëtan Chevalier, un ingénieur physicien ayant étudié l'ancrage explique :

    Nous vivons sans le savoir à l'intérieur d'une pile. La surface de la Terre est chargée négativement et la ionosphère qui est une couche de l'atmosphère à environ 96 kilomètres d'altitude est ionisée par le soleil dont les rayons sont si puissants qu'ils divisent les molécules en deux, avec une charge positive et une charge négative.

    Les charges négatives sont transférées sur la surface de la Terre essentiellement par les éclairs tandis que les charges positives demeurent à 96 kilomètres d'altitude. Le problème se poe quand nous n'avons pas de charge négative. Nous avons autant besoin d'ancrage que de soleil.

    L'ancrage réduit l'induction du champ électrique

    Il a même été prouvé que l'ancrage réduisait la tension induite dans votre corps par l'électricité ambiante — un facteur devenu de plus en plus fréquent dans le monde moderne. Comme indiqué dans un article de synthèse paru dans une revue écologique et sanitaire en 2012 :

    Applewhite, ingénieur électricien expert en conception de systèmes de décharge électrostatique, fut à la fois le sujet et l'auteur de cette étude. Des mesures furent prises avant puis après qu'il soit ancré par le biais d'une plaque ou d'une alaise conductrice [...] chaque méthode (plaque et alaise) réduit immédiatement de manière très importante la tension ambiante du courant alternatif (60 Hz) induite dans le corps d'environ 70% en moyenne.

    Cette étude démontra que lorsque le corps est relié à la terre, son potentiel électrique s'équilibre avec celui de la Terre [...] Ce qui empêche alors le mode 60 Hz de produire un potentiel de courant électrique alternatif à la surface du corps et de perturber les charges électriques des molécules à l'intérieur de l'organisme.

    Cette étude confirme l'effet « parapluie » de l'ancrage du corps à la terre expliqué par le prix Nobel Richard Feynman lors de ses conférences sur l'électromagnétisme. Selon lui, lorsque le potentiel électrique du corps est identique à celui de la Terre (et donc ancré), il devient une extension du gigantesque réseau électrique terrestre. Le potentiel de la planète devient ainsi « l'agent actif qui annule, réduit ou repousse les champs électriques en dehors du corps ».

    Les bienfaits de l'ancrage

    Même si d'apparence « trop facile », le simple plaisir de marcher pieds nus peut s'avérer une activité extrêmement bénéfique pour la santé. Une évaluation scientifique parue en 2012 dans la revue de salubrité environnementale et publique a montré que l'ancrage pouvait aider à :
     
    • Améliorer la qualité du sommeil et la sensation de repos à l'éveil.
    • Réduire les raideurs et douleurs musculaires.
    • Diminuer la douleur chronique.
    • Normaliser la sécrétion du cortisol, l'hormone du stress, afin qu'elle s'inscrive dans un cycle typique de pic matinal et de seuil le plus bas à minuit. Ce qui favorise un sommeil encore plus réparateur et améliore la régulation de la glycémie et le contrôle du poids.
    • Réduire le stress et équilibrer le système nerveux autonome en stimulant le système parasympathique (qui régule les fonctions de repos et digestion de l'organisme) et en calmant le système sympathique (à l'origine de la réaction de « lutte ou de fuite »).
    • Diminuer l'intensité de la réaction inflammatoire après les entraînements intensifs.
    • Élever la variabilité du rythme cardiaque (l'aptitude du cœur à répondre aux stimuli).
    • Accélérer la cicatrisation des plaies.
    • Améliorer l'humeur. Dans une étude, un ancrage d'une heure aurait considérablement amélioré l'humeur des adultes.
    • Réduire l'inflammation. Dans le film, Clint Ober, pionnier de l'ancrage explique de quelle manière cette pratique apaise l'inflammation : « Ce sont les neutrophiles qui sont à l'origine de l'inflammation. Dans le cas d'une blessure [...] d'une cellule endommagée [...], ces globules blancs viennent enrober la cellule endommagée et [...] secrètent des dérivés réactifs de l'oxygène qui arrachent les électrons de cette dernière, ce qui a pour conséquence de la détruire. Le message est alors envoyé au système immunitaire et d'autres neutrophiles font la même chose en éliminant la cellule, entraînant une réaction en chaîne. »
    • Fluidifier le sang, le rendant moins visqueux en renforçant la charge de surface négative des globules rouges. Ce qui améliore leur capacité à se repousser les uns les autres et à circuler plus facilement dans les petits capillaires, ce qui est extrêmement utile vu que les maladies cardiovasculaires est en corrélation avec un sang épais et peu fluide. Cela peut également constituer une protection contre la formation de caillots sanguins.

      En fait, l'incidence sur la fluidité sanguine est si importante que si vous prenez des anticoagulants comme le Coumadin, vous devriez consulter un médecin avant de commencer à pratiquer l'ancrage de manière régulière. Il faudra peut-être réduire les doses de médicaments pour éviter un surdosage.

      Une recherche publiée dans la revue des médecines alternatives et complémentaires a découvert que deux heures d'ancrage augmentaient la charge de surface des globules rouges, réduisant de fait la viscosité et la coagulation sanguine. D'après ses auteurs, « l'ancrage semble être l'une des actions les plus simples et pourtant les plus considérables pour contribuer à réduire le risque et les incidents cardiovasculaires ».
    • Augmenter la structure de l'eau dans les cellules. Chaque cellule de votre corps contient de l'eau fortement chargée et dont la structure est très régulière. Une eau intracellulaire non convenablement structurée peut impacter le fonctionnement de molécules de protéines (ou autres) bien plus larges en lien avec la cellule mais également avec l'eau extracellulaire dotée de la charge opposée, engendrant un effet pile.

      La capacité du corps à produire de l'électricité est vraiment l'élément clé pour être en bonne santé. Les charges électriques échangées par les cellules permettent une communication presque instantanée au sein de l'organisme et les messages véhiculés par le biais ces signaux électriques ont pour mission de contrôler le rythme cardiaque, la circulation sanguine et bien plus encore.

      En fait, la plupart des processus biologiques sont électriques. L'eau dans les cellules crée sa structure régulière à partir de l'énergie puisée dans l'environnement, généralement sous forme de rayonnements électromagnétiques dont la lumière solaire et la chaleur infrarouge.

      Mais l'ancrage peut également jouer un rôle important. À l'instar de l'eau qui voit sa structure augmenter par l'apport d'une charge négative générée par une électrode, les électrons à charge négative que l'on reçoit en étant ancré contribuent à accroître la structure de l'eau intracellulaire. Cette restructuration de l'eau favorise une cicatrisation bien plus efficace des tissus. Ainsi, quand vous vous ancrez à la Terre, vous charger chaque cellule de votre corps d'une énergie dont votre corps peut  se servir pour s'auto-réparer.

    Où et comment s'ancrer ?

    Même si connecter n'importe quelle zone de peau à la Terre est bénéfique, il y en a une qui est particulièrement puissante : le centre de la voûte plantaire, au point d’acupuncture du Rein (K1), réputé pour relier de manière conductrice tous les méridiens du corps. Marcher pieds nus dehors est un excellent moyen d'incorporer la mise à la terre dans votre quotidien  et vous aidera également à accélérer la réparation des tissus et à apaiser les douleurs musculaires associées aux exercices physiques intenses.

    Le lieu idéal pour marcher pieds nus est la plage, au bord de l'eau ou dedans, le sel étant un excellent conducteur. (Le corps est également conducteur parce qu'il contient un grand nombre d’électrolytes qui sont des ions chargés dissous dans l'eau. Le sang et les autres fluides corporels sont par conséquent de bons conducteurs.)

    Au deuxième rang, la pelouse, surtout si elle est recouverte de rosée et/ou un sol nu. Les carreaux en céramique et le béton sont de bons conducteurs quand ils n'ont pas de joints ; Le béton peint ne permet pas un bon passage des électrons. Des matériaux comme l'asphalte, le bois ou des isolants classiques comme le caoutchouc ou le plastique les empêchent de passer et ne sont pas adaptés à l'ancrage pieds nus.

    Même si tout ancrage vaut quantitativement mieux qu'aucun, la recherche montre qu'il faut environ 80 minutes aux électrons libres de la Terre pour s'introduire dans la circulation sanguine et transformer votre sang et que c'est à partir de là que l'on peut en retirer les plus grands bénéfices. L'idéal serait donc de faire 80 à 120 minutes d'ancrage par jour.

    Comment s'ancrer en intérieur

    Tout comme marcher pieds nus était jadis pratique courante, il en allait de même de dormir par terre. Dans notre monde moderne, dormir à l'intérieur ne fait que vous isoler encore plus de la Terre. Il y a également le problème de l'élévation. Lorsque vous êtes ancré, votre corps ne peut porter aucune charge, ce qui est une bonne chose. Plus la distance entre ce dernier et la Terre est importante, plus la charge qu'il porte l'est aussi. En fait, cela a été calculé avec précision. Pour chaque mètre au-dessus du sol, votre corps accumule une charge de 300 volts.

    Donc, si vous dormez dans une chambre au deuxième étage, votre charge sera de 1000 volts en moyenne et cette charge augmentée accroît le risque de développer des problèmes de santé. Par exemple, une étude de 2009 montre une augmentation de 40% du risque d'AVC pour les personnes occupant dans des maisons à étages. Les voyages en avions peuvent aussi grandement vous déconnecter. En intérieur et/ou en position d'élévation, pour vous ancrer vous pouvez :

    • Utiliser une plaque ou d'une alaise de mise à la masse pour relier votre matelas à la terre pendant que vous dormez.
    • Poser les pieds nus sur un tapis de mise à la terre pendant que vous travaillez. Cela fonctionne très bien à condition d'avoir une prise de courant mise à la terre , ce qui peut être particulièrement bénéfique si vous habitez à l'étage. On les reconnaît en général à la tige de métal entre les deux trous (pour les prises françaises – N.d.T.). Presque toutes les maisons construites après 1970 en sont équipées. Si vous utilisez un tapis de mise à la terre, veillez bien à ce que votre peau soit directement en contact avec. Il ne devrait y avoir aucune couche de vêtements entre vous et le tapis.
    • Utiliser un tapis de yoga mis à la terre en faisant vos exercices chez vous. La recherche indique que le yoga pratiqué à l'intérieur sur un tapis mis à la masse aidait à réduire la viscosité sanguine et l'inflammation induite par l'exercice, soit les mêmes effets que l'on pourrait obtenir en marchant pieds nus dehors.
    • Toucher les robinet d'une main en vous rasant ou vous brossant les dents de l'autre.
    • Retirer vos chaussures et poser vos pieds (nus ou avec des chaussettes) sur les supports en acier du siège devant vous lorsque vous voyagez en avion.

    L'ancrage peut s'avérer indispensable à une vie en pleine santé

    Il est important de comprendre que l'ancrage n'est ni un « traitement » ni un « remède » contre n'importe quel trouble ou maladie. Il s'agit plutôt d'un mécanisme essentiel qui permet à l'organisme de maintenir son équilibre et sa bonne santé. Le corps humain a évolué en contact permanent avec la Terre et a besoin de ces échanges d'énergie continus pour fonctionner correctement.

    Le stress des radicaux libres et l'exposition à la pollution, les cigarettes, les pesticides, les aliments transformés et les rayonnements électromagnétiques, pour n'en citer que quelques-uns, vident constamment le corps de ses électrons. Toutefois, la Terre regorge toujours d'électrons et peut faire office d'abondante source d'électrons antioxydants pour contrer les radicaux libres à condition de faire l'effort de rester ancré.

    Sans apport convenable d'antioxydants, ces derniers peuvent submerger votre système et engendrer un stress oxydatif, de l'inflammation et un vieillissement accéléré. « Nous savons maintenant que le stress oxydatif est à l'origine de la maladie et de l'inflammation, explique Sinatra. Mais nous avons cette Terre, Mère Nature, qui va nous fournir tous ces électrons libres ».

    Encore une fois, faire de l'exercice pieds nus dehors est une merveilleuse manière d'incorporer l'ancrage à votre routine quotidienne. Autrement, quand vous êtes à l'extérieur, retirez juste vos chaussures autant que vous pourrez pour profiter du potentiel naturel de guérison de la Terre.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Le Chapelier fouDix vérités spirituelles oubliées concernant l'éducation des enfants »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :