• La couleur des mots : une aberration chromatique ?

    Article d'Ey@el

    Saviez-vous qu'à la naissance, les bébés avaient une vision latéralisée des couleurs, contrôlée par l’œil gauche relié à l'hémisphère droit du cerveau (perception holistique) ? Ce n'est que bien plus tard que l'hémisphère gauche (aire du langage) prend le relais. Des études ont montré que l'acuité de perception des couleurs est augmentée dans les groupes ethniques disposant d'une langue riche en mots décrivant les nuances colorées. De même les nuances sont détectées plus rapidement quand les mots pour les décrire existent dans la langue. Ce n'est sans doute pas un hasard si l'homme des cavernes communiquait par images (langage universel) et si le langage aujourd'hui est aussi riche en couleurs.

    Voici un petit tour d'horizon non exhaustif des expressions les plus courantes qui viennent teinter notre quotidien de leur symbolisme. Perception manipulée, il ne fait aucun doute, mais s'il y a bien certainement matière à débattre, ce n'est toutefois pas la question qui nous intéresse ici. Daltoniens, migraineux et/ou constipés s'abstenir.

    J'ai l'humeur caméléon

    Vous connaissez sans doute cette fameuse blague de l'homme noir qui reproche à l'homme blanc de le traiter « d'homme de couleur » alors que le blanc passe par toutes les couleurs du spectre selon les émotions qui le traversent.

    Au positif, un optimiste voit toujours la vie en ROSE, un rêveur est dans le BLEU, un Belge amoureux est BLEU de sa tendre et chère et quelqu'un pris au dépourvu en est complétement BLEU également. Au négatif, nous en voyons des GRISES quand nous sommes contrariés ou des VERTES et des pas mûres parfois. Les anglophones, eux, se sentent BLEUS1 quand ils ont le cafard, mais quand ça va vraiment mal, c'est noir pour tout le monde : nous voyons tout en NOIR, nous broyons du NOIR, avons des idées NOIRES et lorsque quelqu'un a le malheur de plaisanter, nous lui lançons un regard NOIR qui tue.

    Dans l'absolu, l'embarras peut nous faire ROUGIR ou ROSIR (ce sont bien entendu les Anglais qui prennent le moins bien la couleur) et nous devenons, par degrés, ROUGES de confusion, ROUGES de honte ou ROUGES de plaisir. L'envie et la jalousie rendent VERT ; la fausseté fait rire JAUNE. En Grande-Bretagne, c'est quand on se dégonfle qu'on devient JAUNE2. Une chose est sûre, si la trouille glace le sang, elle ne sied pas au teint : une peur BLEUE peut tout aussi bien faire passer du VERT au BLEU ou laisser BLANC comme un linge. À l'opposé, la colère fait bouillonner les veines et donne des allures de torero : on voit ROUGE, on se fâche tout ROUGE et bien sûr on devient ROUGE — sauf Hulk qui devient VERT de rage et le reste des Anglo-saxons (comme toujours) qui virent au ROSE3 ou au BLEU4 quand ils piquent une crise.

    Allo docteur, je ne suis pas de la bonne couleur

    C'est sûr, mieux vaut ne pas être daltonien lorsque l'on pratique la médecine. Comment, sinon, mettre en garde le sportif ROUGE d'effort qui en fait trop ? Comment rassurer le grand-père qui est encore VERT — ou dans le ROSE s'il est britannique5 ? Comment éviter l'hypothermie à celui qui est BLEU de froid ? Comment détecter le patient qui a GRISE mine ou celui qui a le teint VERT6 parce qu'il est sur le point de renvoyer la marchandise ? Pour les poivrots, par contre, c'est moins gênant parce qu'en plus d'être BLEUS, GRIS ou NOIRS, ils ne tiennent pas les lignes droites.

    Au bistro aussi c'est bigarré

    Pour le coup, si le gris est la couleur de l'ennui, normal que l'on ait soif de couleurs et si les bistros ne désemplissent pas, c'est qu'on y trouve largement de quoi satisfaire ses envies : ROUGE, ROSÉ ou BLANC pour les amateurs de nectar — les Anglais, qui ne font jamais rien comme tout le monde, ont même des vins VERTS7 — ou encore JAUNE pour les méridionaux qui préfèrent le pastis. Quant aux grands stressés, ils commanderont un petit NOIR bien que pour eux la passiflore serait préférable.

    Pour le plat du jour, ce sera un steak bien BLEU pour les carnassiers ou une assiette de VERTS8 pour les herbivores d'outre-Manche. Et pour peu que le chef soit un cordon BLEU, ce sera encore meilleur.

    Toutes les couleurs sont dans la nature

    Avant la gouache et les crayons de couleurs, les peintres approvisionnaient leur palette au supermarché de Mère Nature. La liste est tellement impressionnante que nous passerons outre. Autant aller se mettre au VERT, faire quelques trous sur le green (au fait, pourquoi ne dit-on pas sur le VERT ?) que de vieux hippies comme Neil Young — surgi du BLEU de nulle part et reparti dans le NOIR du néant9 — se feront sans doute un plaisir de fumer.10

    Toutes les couleurs sont dans la nature certes mais les météorologues doivent tous être daltoniens. La nuit, ils voient bien qu'il fait NOIR et quand il y a des nuages, qu'il fait GRIS mais pour le reste, ils n'y voient que dalle et c'est bien triste, vous ne trouvez pas ?

    Couleurs primaires11

    À l'instar des oiseaux exotiques, les politiques sont très bigarrés et adorent afficher leurs couleurs factices, même si au final ils ont tous l'âme très NOIRE. Ainsi le choix va des ROUGES communistes aux VERTS écologistes, en passant par les ROSES socialistes ou les BLEUS libéraux (JAUNES en Australie) même s'il est souvent préférable de voter BLANC car, de toute manière, c'est toujours bonnet blanc et blanc bonnet.

    D'ailleurs chez les militaires, on ne parle pas de bonnet mais de béret : ROUGE pour les paras, VERT pour les commandos d'élite, BLEU pour l'ONU et BLANC pour les soldats de l’Évangile.12

    On pourrait également mentionner les cols BLANCS, les cols BLEUS (non, pas les colverts !) et les JAUNES qui se mettent au service des BLANCS en cassant les grèves (le principe de l'omelette appliqué à l'ingénierie sociale) ou encore les BLEUS sans col qui sont censés faire tampon. Mais ces histoires, ça se termine toujours avec des BLEUS partout quand ce n'est pas avec des yeux au beurre NOIR (les Anglais, toujours pragmatiques, disent BLEUS et NOIRS pour simplifier13). Et carton rouge au premier qui criera « Allez les BLEUS » !

    De but en blanc

    Même si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, parlons-en tout de même parce que cela en dit long sur nos mentalités, du moins, celles que le carcan socio-culturel nous force à adopter.

    Qui dit carnet ROSE dit naissances. ROSE pour les filles, c'est mignon certes mais ça l'est beaucoup moins quand on comprend que c'est aussi la couleur de certaines messageries cochonnes ou de l'économie gay anglo-saxonne.14 BLEU pour les garçons est du même acabit, un film BLEU étant le terme politiquement correct pour désigner un film X dans la langue de Shakespeare15 (anachronisme, oui, je sais). Une langue VERTE qui ne prendra pas sans VERT16 toute cette presse JAUNE17 britannique toujours à l'affut du moindre scandale.

    Que vous soyez un peu VERT18 ou carrément BLEU, c'est quand même trop cousu de fil BLANC et vous ne resterez pas longtemps BLANC comme neige si on vous laisse carte BLANCHE. Surtout avec une carte BLEUE ! C'est un fait, l'argent n'a pas d'odeur mais métonyme19 oblige, tout le monde aime bien le VERT20 et les numéros VERTS qui ne coûtent pas un rond, quoique si vous êtes carrément MARRON, vous préférerez celui qui a été BLANCHI au préalable.

    Échec et mat

    C'est carrément illégal bien sûr mais NOIR c'est NOIR, il n'y a plus d'espoir : cette société de consommation est pourrie jusqu'au trognon. Travail au NOIR, marché NOIR, listes NOIRES, boîtes NOIRES, caisses NOIRES, moutons NOIRS, bêtes NOIRES... Et les jours d'affluence, c'est vraiment NOIR de monde. En Amérique, on parle même de Vendredi NOIR.21

    Alerte ROUGE, l'économie est dans le ROUGE ! Il fallait s'y attendre avec cette élite d'albinos aux NOIRS desseins. Qu'on nous donne le feu VERT ou non, rien ne sert d'agiter le drapeau BLANC qui se trouve justement être de la couleur la plus trompeuse qu'il soit. Car en vérité, tout ce qui apparait BLANC est hermétique à la lumière et de fait rejette (réfléchit) tout le spectre visible.22 Très certainement la raison pour laquelle le BLANC est la véritable couleur des satanistes et symbolise la mort dans de nombreuses civilisations. Mais là est une autre histoire.

    Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires.
    ~ Pierre Dac

    Gardez le moral, prenez soin de vos chakras, purifiez votre aura, cultivez l'humour et soyez des feux d'artifice plus vrais que nature !

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ « To feel blue » : avoir le cafard.
    2. ^ « To yellow » : se défiler, manquer de courage.
    3. ^ « To turn pink with anger » : rougir de colère.
    4. ^ « To have a blue fit » : piquer une crise.
    5. ^ « To be in the pink of health » : être en pleine forme.
    6. ^ « To look green » : avoir le teint nauséeux.
    7. ^ « A green wine » : un vin acide.
    8. ^ « To eat green » : manger des légumes verts.
    9. ^ "My My Hey Hey (Out Of The Blue)", Neil Young (1979) sur l'album Rust Never Sleeps, dans lequel on retrouve ces deux idiotismes « Out of the blue » : surgir de nulle part et « Into the black » : dans le néant.
    10. ^ « To smoke greeen » : fumer de l'herbe.
    11. ^ Primary Colors est film américain de Mike Nichols présenté au Festival de Cannes en 1998 qui s'inspire de la campagne électorale de Bill Clinton en 1992.
    12. ^ Les bérets blancs ou Pèlerins de Saint-Michel sont une association de catholiques intégristes au Québec.
    13. ^ « Black and blue » : couvert de bleus, passé à tabac.
    14. ^ « The Pink economy : l'économie liée aux homosexuels.
    15. ^ « Blue movie » : film pornographique.
    16. ^ « Prendre sans vert » : prendre au dépourvu.
    17. ^ « Yellow press » : la presse à scandale.
    18. ^ « To be green » : être naïf.
    19. ^ La métonymie est une figure de rhétorique consistant à substituer un mot à un autre.
    20. ^ « The green » : le vert, couleur des dollars aux États-Unis.
    21. ^ Black Friday : le jour d'après Thanksgiving qui, chaque année, tombe le quatrième jeudi de Novembre.
    22. ^ La couleur est la perception faite par la vision de l'intensité de certaines longueurs d'ondes de la lumière visible. La couleur perçue d'un objet sera celle des longueurs d'ondes qu'il n'absorbe pas et qu'il réfléchit. Il est question ici de synthèse additive à partir du rouge, du vert et du bleu, due au fait que ce sont les trois couleurs de lumière auxquelles sont le mieux adaptés les trois types de cônes qui servent à la réception de la couleur dans l'œil humain. À ne pas confondre avec la synthèse soustractive utilisée en imprimerie ou en peinture qui utilise le magenta, le cyan, le jaune (trichromie) et le noir (quadrichromie).
    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Peins ça en noirSa Majesté de l'hiver »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    danysis
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 17:44

    Dans l'introduction, il est inscrit, daltoniens (les pauvres) migraineux (aïe, les pauvres) et les constipés..." sonce" là les pires, car ils sont les plus chiants !

    2
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 17:55

    En fait, c'était surtout une mise en garde, pas une interdiction. A leurs risques et périls. Pour les daltoniens parce que les pauvres, ça doit les frustrer, les migraineux parce que je ne voudrais pas les faire souffrir davantage et les constipés pour éviter l'explosion du fécalome. C'est qu'on ne rigole pas avec le purgatoire :lol:

    Et non les constipés ne sont pas cacateux, ils aimeraient bien mais ils ne peuvent pas. Pas drôle de faire de la rétention dans la tuyauterie. Il faut prendre des tisanes de séné, ça décape bien. Je connais autre chose mais je sens que quelqu'un d'autre se chargera bien de venir vous en parler à ma place. :))

    3
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 17:59

    Houla, mais c'est qu'il faut se méfier de certaine couleur depuis que certain(e)s se la sont attribuée : au hasard le Bleu (Marine) ... et pen le Bleu LoL

    4
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 18:04

    "Je connais autre chose mais je sens que quelqu'un d'autre se chargera bien de venir vous en parler à ma place. :))"

    Kiça ??

    5
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 18:09

    C'est vrai ça, qui ça donc ? :lol:

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :