• La Malédiction de Notre-Dame

    Graphismes d'Ey@el

    Available in English

      

    Cliquer sur chaque image pour l'agrandir

    La ville de Paris fut fondée au VIe siècle par les Francs Sicambres, devenus par la suite les Mérovingiens (lignée Ramsès-Piso-Bush). Elle porte le nom du Prince Paris, fils du roi Priam de Troie. [...] À cette époque, Paris se limitait à une ile au milieu de la Seine, connue de nos jours sous le nom d'Ile de la Cité. La cathédrale Notre-Dame, bâtie par les Templiers sur un ancien lieu d'adoration de [la déesse lunaire] Diane, s'élève en son centre, là-même où Jacques de Molay, Grand Maitre de l'Ordre du Temple, fut brûlé sur un bûcher. Ancêtres des Windsor, les Mérovingiens, établirent cette cité sur un point-clé du vortex, raison pour laquelle la cathédrale fut érigée à cet endroit. [...] En dehors du Paris initial — et désormais à l'intérieur même de la ville moderne — les Mérovingiens créèrent une chambre souterraine dédiée au culte de la déesse Diane et aux sacrifices rituels sanglants en son nom. Les origines de ce site remontent à au moins 500-750 ap. J.-C. et c'est là que les rois venaient s'affronter pour régler leurs différends en matière de propriété.

    ~ David Icke, Le Plus Grand Secret, extrait du chapitre 19 (1999)
    Traduit de l'anglais par Ey@el © lapensinemutine.eklablog.com

    La Malédiction de Notre-Dame ou comment tirer profit d'une prise de vue ratée : telle est l'histoire de ces deux compositions réalisées à partir d'une tentative infructueuse d'immortaliser la cathédrale illuminée à la presque pleine lune lors du passage au solstice d'hiver par un beau soir de printemps (le 22 décembre dernier donc) avec un appareil numérique pourri. J'ai ainsi été obligée d'aller déboucher les ombres en poussant à fond les manettes pour qu'on y voie quelque chose. Le résultat étant forcément granuleux, ma photo n'avait plus rien de réaliste et ressemblait tellement à un graphisme que l'idée m'est venue de l'utiliser comme toile de fond. Quelle version préférez-vous : la vengeance d'Esmeralda (gothique flamboyant) ou le lâcher de gargouilles (gothique classique) ?

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Danse avec les tzarsTrois journalistes de presse populaire généraliste s'unissent pour révéler la vérité sur la boite à mensonges »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Janvier 2016 à 11:54

    Le lâcher de gargouilles!

      • Mardi 5 Janvier 2016 à 12:32

        Il y a plus de chances que ça se réalise en effet he

    2
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 20:25
    ahahah
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :