• La musique, langage de l'esprit

    Article de Wes Annac traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    © jpunks27

    Quand nous pourrons sentir que ce n'est ni notre voix ni nos doigts mais une réalité enfouie dans notre cœur qui s'exprime, alors nous saurons ce qu'est la musique de l'âme.

    ~ Sri Chinmov

    Vous êtes-vous déjà emparé d'une guitare ou de votre CD préféré en vous laissant transporter de bonheur et d'extase par la musique ?

    La plupart des gens ne comprendront sans doute pas d'où provient ce sentiment d'euphorie mais, selon moi, il émane de quelque chose de spirituel en nous. Je pense que la musique élève notre conscience en nous introduisant dans une réalité spirituelle constituée de pureté de son et de couleur et que c'est la raison pour laquelle elle plaît à tant de monde.

    Comme nous l'apprendrons ici, il s'agit d'un langage métaphysique universel que nous pouvons exploiter pour alléger notre vibration et élever ceux qui entendent nos mélodies joyeuses. Beaucoup pensent qu'elle a bien plus à offrir qu'il n'y parait et que nous en retirerons le maximum de bénéfice en nous ouvrant et en acceptant que ce puisse être quelque chose de spirituel.

    La musique comporte manifestement une dimension mystique.

    Pour moi, elle est en passe de devenir un art de vivre et je ne reste jamais bien longtemps sans prendre ma guitare et fredonner quelque chose. Nous sommes nombreux à le dire et c'est pourquoi tant de personnes s'y sont consacrées au fil des siècles.

    La musique les a élevés et elles se sont rendu compte (si non consciemment, du moins inconsciemment) qu'elle est la voie la plus directe permettant de recouvrer une vibration élevée.

    Nous nous attarderons sur les paroles de Sri Chinmoy à propos de son potentiel vibratoire élévateur pouvant nous aider à évoluer spirituellement.

    J'ai déjà parlé de cet enseignant spirituel qui ne nous a jamais incités à abandonner la réalité physique mais plutôt à nous servir des outils d'expansion de conscience intégré pour accroître notre perception et transcender nos limites.

    Sri Chinmoy prônait ardemment le dépassement des limites et l'accomplissement de miracles et, durant son existence, a beaucoup écrit de musique et de poésie.

    Il plaidait également en faveur de l'exercice comme moyen d'élévation spirituelle, encourageant les masses à transcender leur perception limitée d'eux-mêmes par l'accomplissement de choses dont ils ne se seraient jamais crus capables avant.

    Il était réputé pour ses paroles concernant la musique et l'exercice (parmi tant d'autres choses) et nous allons nous intéresser ici à son opinion concernant la musique et la spiritualité.

    Tout d'abord, il nous explique que c'est un langage universel.

    La musique est le langage intérieur ou universel de Dieu. Je ne parle ni le français ni l'allemand ni l'italien. Mais quand on joue de la musique, son cœur pénètre directement dans le mien ou bien c'est mon cœur qui entre dans la musique. Et alors nous n'avons besoin d'aucune communication externe ; la communion intérieur du cœur suffit.
    [...]
    Mon cœur communique avec celui de la musique et de par notre communion nous ne faisons plus qu'une unité indivisible.
    [...]
    Dans le monde spirituel, après la méditation, il y a la musique, son souffle. La méditation est le silence, dynamisant et épanouissant. Le silence est l'expression éloquente de l'inexprimable. Aldous Huxley disait qu'« après le silence, ce qui permet le mieux d'exprimer l'inexprimable est la musique ». (source)

    En matière d'élévation de notre conscience spirituelle, la musique vient juste derrière la méditation.

    C'est après elle, ce qui nous permet le mieux d'avoir une vibration plus haute et c'est pourquoi s'y attacher ne comporte que des avantages au niveau de l'âme. Il semblerait également que ce soit un meilleur moyen d'atteindre les masses que la méditation et même si cette pratique de groupe est populaire, elle ne l'est pas tant que les concerts. 

    Tout le monde ou presque apprécie un bon concert et j'imagine que les personnes plus ouvertes spirituellement et socialement adorent assister aux spectacles de ceux qui se servent de leur musique pour attirer l'attention sur des questions importantes et ouvrir le débat.

    Non contents d'élever notre conscience sociale et spirituelle avec la musique, nous pouvons également le faire pour autrui. Nous pouvons amenez les gens à se pencher sur des problèmes en rapport avec notre société ou notre évolution spirituelle (ou les deux) tout en entrant musicalement en phase méditative.

    Sri Chinmoy décrit comme le silence que nous explorons en méditation n'est pas sans rapport avec la musique.

    Le silence est à l'origine de tout. De lui découle la musique et il est la musique elle-même. Le silence est la musique la plus profonde et gratifiante du Suprême.
    [...]
    Le silence est une source se rendant à un endroit pour se changer en fleuve ou à un autre pour se transformer en ruisseau ou en océan où elle prend toute sa dimension. (source)

    La « musique divine » explique-t-il prend sa source dans le silence du Soi sacré.

    Le silence est le nid et la musique, l'oiseau. Ce dernier le quitte aux premières heures du jour et y retourne au crépuscule. De la même façon, dans le monde spirituel, la musique divine émane du tréfonds de l'âme du silence. (source)

    On peut affirmer sans risque que c'est de là que naît toute musique et que même la variété dépourvue d'originalité qu'on nous force à entendre y puise probablement ses sources .

    Elle fait l'apologie de la vanité, du matérialisme et de concepts creux souvent en rapport avec l'amour ou la romance qui n’élèveront probablement pas du tout notre conscience spirituelle mais tout, cette musique-là y compris, provient de l'espace silencieux sacré.

    Selon Sri Chinmoy, l'ombre, tout comme la lumière, cherche à se manifester sur Terre. La plupart d'entre nous savons comment procède l'ombre (colère, haine, cupidité, envie, luxure, etc.) mais la musique est l'un des nombreux instruments de la lumière pour s'exprimer.

    La musique profonde éveille immédiatement et inspire nos cœurs parce qu'elle incarne le Suprême Absolu. Elle est la Lumière cherchant à s'exprimer de manière divine. Et même si l'ombre veut imposer son autorité sur Terre, la Lumière veut manifester sa Réalité et sa Divinité à sa façon.
    [...]
    La Lumière est l'âme du tout. Elle est celle de la musique, de l'amour et de tout art. Lorsqu'elle se manifeste divinement sous forme de musique, elle devient la musique de l'âme. (source)


    La musique, nous dit-il, « est synonyme d'auto-expansion et d'unicité. »

    Le Soi se développe grâce à la musique. Et il ne s'agit pas du Soi individuel mais du Soi illimité. La musique est l'expansion de la Réalité illimitée. (source)

    Il est possible que notre soi limité retire quelque chose d'important de notre musique, mais c'est en majeure partie le Soi « illimité » qui en profite le plus lorsque nous y mettons tout notre cœur. La musique nous permet de nous connecter à cet aspect illimité de notre conscience et là encore, la méditation est la seule chose qui nous aide à établir plus directement cette connexion.

    Certes, s'il est indéniable que la méditation est le chemin le plus court qui nous ramène à la Source, la musique a beaucoup de mérite.

    Je pense que notre évolution spirituelle repose principalement sur la méditation, la créativité et le militantisme et, à mon avis, quand davantage de personnes finiront par prendre conscience du potentiel de la musique pour nous aider à nous connecter à notre esprit, je suis persuadé qu'elles l'adopteront au même titre que la méditation et la transcendance matérielle.

    Nous ne sommes plus très loin de l'éveil de l'humanité et dès lors où les gens deviendront plus conscients, ils se tourneront probablement vers des choses telles que la musique pour les aider à ressentir leur esprit comme rien d'autre (à part la méditation) ne le peut.

    La musique apportera un plus considérable à notre « vie spirituelle » pourvu que nous gardions à l'esprit qu'elle n'est pas séparée de notre spiritualité. Les deux sont une seule et même chose dont il est important de se souvenir pour en tirer le plus grand bénéfice.

    Nous pouvons nous servir de la musique pour nous aider dans notre vie spirituelle à condition de savoir que les deux sont comme des sœurs jumelles inséparables.
    [...]
    Comment séparer deux doigts, deux yeux ? Ils cohabitent côte à côte. Quand un œil ne fonctionne pas bien, nous sentons que notre vue est imparfaite. Il en va de même pour la musique et la vie spirituelle ; l'une complémente l'autre. (source)

    La musique complémente l'esprit qui à son tour complémente (et enrichit) la musique. Il ne faut pas les séparer si l'on souhaite élever sa vibration à l'aide de la musique.

    La musique aide le chercheur spirituel à aller profondément en lui-même pour retirer la plus grande satisfaction de la vie, de la vérité, de la réalité. En retour, la vie spirituelle permet à la musique d'offrir sa capacité et sa force, qui sont la lumière de l'âme, au monde dans sa globalité. (source)

    Certes le monde y gagnerait avec plus de musique consciente et inspirée spirituellement mais en vérité, il y a déjà beaucoup de musiciens lucides qui occupent le devant de la scène de l'éveil culturel.

    Ils font ce qu'ils peuvent pour sensibiliser et aider les gens à percevoir cette réalité spirituelle dynamique existant au-delà de notre perception consciente et leurs efforts constants méritent certainement d'être reconnus.

    Ces musiciens sont nombreux à contribuer à notre sensibilisation sociale et spirituelle et il ne nous reste qu'à nous ouvrir aux bonnes vibrations qui imprègnent leur musique et à la vérité contenue dans leurs textes. Je pourrais vous en recommander beaucoup (la plupart seraient des artistes de reggae) et leur nombre ne fait que s'accroître.

    De plus en plus de personnes réalisent que la musique apporte bien plus qu'une satisfaction des sens physiques. Elle comble l'esprit en nous faisant redécouvrir la félicité de notre être intérieur grâce à l'incroyable pouvoir du son.

    Après la couleur (et, bien sûr, le silence à l'état pur), la musique est le plus grand élément de créativité qui nous ait été donné. Je pense que les sons et les couleurs sont responsables au premier chef de notre réalité et que lorsque nous finirons par évoluer vers une vibration plus élevée, nous serons inondés de fréquences sonores et chromatiques plus légères.

    On encouragera la musique qui pourrait devenir notre force vive. Elle l'est déjà pour beaucoup de gens, conscients ou non, et continuera de l'être à mesure qu'ils ascensionneront vers d'autres dimensions et découvriront des états de consciences musicaux incroyablement purs constitués de félicité et d'extase sonores.

    Je le répète, la musique a bien plus à offrir qu'il n'y parait et je suis certain que nous le réaliserons (ainsi que bon nombre d'autres choses) à mesure que notre conscience grandira.

    La musique au-dehors
    Provient d'un instrument extérieur.
    La musique intérieure
    Émane du cœur.
    Son nom est unicité.

    ~ Sri Chinmoy

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « RenaissanceEffet 3D dans une photo »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Octobre à 14:47

    Ça marche aussi avec l'étalon ? LoL

      • Jeudi 12 Octobre à 15:39

        Essaie la Chevauchée fantastique :lol: (à éviter la marche des Walkyries :lol:)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :