• La NSA propose aux Américains de conserver tous leurs mots de passe en cas d’oubli

    Article du Gorafi

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Sous le feu des critiques après de nouvelles révélations d’écoutes intrusives, l’agence de renseignement américaine tente de redorer son image en proposant aux citoyens américains un service inédit. Les avis sont pour le moment mitigés.

    L’intégralité de vos mots de passe sauvegardés pour seulement 25 $ par mois

    « Qui n’a jamais oublié le mot de passe de sa messagerie, le code de son téléphone, ses identifiants bancaires ? Plus de tracas, la NSA s’en souviendra pour vous ! ». C’est par cette accroche séduisante que la désormais célèbre National Security Agency inaugure son nouveau service, malicieusement intitulé "Unlocked : we remember everything you don’t, and more".

    Le concept est simple : moyennant 25 dollars par mois, une cellule spécialisée de la NSA enregistre automatiquement l’intégralité de vos mots de passe internet, et les sauvegarde sur ses bases de données « pour une durée indéterminée ». Diaboliquement proactive, l’agence est notifiée dès que vous rentrez deux mots de passe incorrects et vous renvoie le bon sans aucune démarche nécessaire. « La NSA fait même immédiatement la mise à jour lorsque vous changez le moindre identifiant ! », s’enthousiasme James, 28 ans.

    « Entre alliés il faut s’entraider »

    L’amiral Michael Rogers, directeur de la NSA, est revenu avec émotion sur l’origine de cette offre éminemment altruiste. À l’époque responsable des interceptions clandestines, il aurait assisté en direct à la mésaventure d’un président européen, incapable de se souvenir du mot de passe de son compte sécurisé utilisé pour l’échange de documents secret-défense. « Or nous nous l’avions depuis longtemps, ce mot de passe ! On s’en sert encore aujourd’hui, d’ailleurs  », s’exclame Rogers. « Entre alliés il faut s’entraider, non ? ». Un coup de pouce assurément apprécié dans la jungle numérique que traversent États comme particuliers. Richard Ledgett, directeur adjoint des opérations, se veut néanmoins plus prosaïque quant à la vocation originelle du projet : « vous savez, stocker les données personnelles de nos concitoyens  est quelque chose que l’on fait de toute façon et depuis longtemps déjà, alors autant en tirer de l’argent et de la publicité », explique-t-il sobrement.

    Pour l’heure, le grand public reste relativement réservé. La crainte d’une utilisation de ces données à des fins de surveillance illicite serait ainsi le principal grief évoqué par un panel de consommateurs. « C’est une position que nous comprenons, et que nous respectons », a déclaré l’amiral Rogers. « Nos concitoyens ont parfaitement le droit de refuser les services de la NSA. Nous vivons en démocratie ! Ils seront simplement sous-traités en secret à nos homologues britanniques ou canadiens, et tout le monde sera content ».

    Par Le Garofi
    © www.legarofi.fr

    « Il est temps à nouveauProjet Eklabugs : Giboulée de mars »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Mars à 21:18

    Tout ceci étant garanti par Donald himself LoL

    2
    Mardi 28 Mars à 09:54

    Ben voyons payer pour se faire espionner !! le top du top 

    Sans payer on est dejà fiché non ????? !!! nou oui en Amérique y a belle lurette !!

      • Mardi 28 Mars à 16:55

        C'est le Garofi hein :lol: Mais c'est tout à fait ça : on paie des abonnement Internet ou téléphone pour se faire espionner. On l'est également par nos cartes bancaires. Pourquoi acceptons-nous ? Suffit-il de nous mettre la pression pour que tels des animaux sociaux nous refusions de nous  laisser "isoler" pour nous avoir. Facile !

      • Saby
        Jeudi 30 Mars à 09:13

        AH méou je n'avais pas vu que  ça venait du "gorafi "    mais tu vois ce n'était pas si énorme que ça pour une fois !!!! 

    3
    Mardi 28 Mars à 22:20

    Surtout  quand on joue sur Twitter, et TOC  (Archi PTDR)

      • Mardi 28 Mars à 23:05

        C'est une arme à double tranchant. Je ne vois pas l'intérêt de divulguer les infos qu'ils ne veulent pas qu'on divulgue et de dissimuler ses traces pour ne pas qu'ils voient ce que l'on pense, qui on lit vu que c'est clair dans la prise de position. Sans basculer dans les extrêmes, il faut savoir surfer sur le flux et utiliser les failles. Twitter est très utile pour véhiculer l'info (et la désinfo) à la vitesse de l'éclair. Et puis pourquoi tu as un téléphone portable dans ce cas vu que comme GPS y a pas mieux ? Pas une critique hein mais ça ou Twitter quel est le pire ?  Même vivre dans une caverne c'est pas possible vu qu'ils ont les outils pour nous traquer n'importe où. Alors il faut apprendre à jongler avec leurs pièges pour les retourner contre eux.

    4
    Mercredi 29 Mars à 12:44

    Nananinananèreeeuuuuuuuuuuu, j'ai bien un téléphone portable mais ancienne génération sans Androïd et pas un smartphone et donc point de GPS dessus et re TOC LoL, quant à la caverne, j'y songe de plus en plus re PTDR

      • Mercredi 29 Mars à 14:30

        Désolée de te contredire mais du moment qu'il y a une carte SIM dans ton téléphone même pas Smartphone, tu es pistable au même titre que si tu avais un GPS. Et pour la caverne, dans peu de temps ce sera sans doute la seule option tant la surface de la planète sera devenue inhabitable.

    5
    Mercredi 29 Mars à 16:37

    Pistable par triangulation. Avant qu'ils me triangulent mon portable faudrait que j'ai commis un délit, donc sauf à zigouiller la Marine en cas de mauvaise surprise ... LoL

      • Mercredi 29 Mars à 17:25

        C'est l'argument qui rassure et qui ne tient pas la route malheureusement. "Je n'ai rien à cacher, je n'ai rien fait de mal, je ne suis pas un criminel, etc, donc ils n'ont aucune raison de m'espionner". Y a-t-il quelque chose qui vous échappe dans espionnage de masse ou bien vous êtes à la masse ? :lol:

    6
    Mercredi 29 Mars à 20:47

    :lol: heureusement que c'est le gorafi  !!! Bon, moi, j'ai un moyen imparable pour me souvenir de mes mots de passe, le répertoire ! ;) et pis pour le code carte bleu j’inscris dans mes contact un faux contact avec un faux numéro dont les 4 derniers sont mon n° de CB ! 

    Y'a qu'un hic, c'est si je perds mon répertoire et mon téléphone ! :D

    7
    Jeudi 30 Mars à 11:01

    "Y a-t-il quelque chose qui vous échappe dans espionnage de masse"

    Que nenni bien au contraire, mais c'est pas par triangulation que ça se fait LoL

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :