• Le pouvoir des cristaux expliqué aux sceptiques

    Article de Christina Lavers traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Les cristaux et les pierres précieuses sont indiscutablement les joyaux de la création de Mère Nature mais en dehors de l'esthétique de leurs formes et couleurs ont-ils quelque chose en plus ? Posez la question à quiconque s'étant penché sur la question et il vous répondra oui sans hésitation. Pour ces personnes, les cristaux constituent de puissants outils pour stimuler, apaiser, purifier, guérir, transformer et informer les champs énergétiques avec lesquels ils entre en contact. Nombre d'entre nous établissons des relations profondes avec nos pierres en les considérant comme nos enseignants, nos guides et nos amis. Mais pour les plus sceptiques et les moins sensibles, les propriétés métaphysiques de ces cailloux leur apparaissent sans doute comme à ranger dans la même catégorie que les haricots magiques, les singes de mer ou les crèmes pour élargir le pénis.

    J'ai, pour ma part, évolué coincée entre « l'extraordinaire » vers lequel j'ai été naturellement attirée et le pragmatisme dans lequel j'ai été élevée et où l'on m'a appris à considérer ceux qui travaillent avec des cristaux comme des excentriques et des imposteurs déconnectés de la réalité — mais il n'empêche que je me suis laissée captiver par ces pierres mystérieuses et étincelantes. Le plus difficile pour moi pour reconnaitre et afficher au grand jour ma passion pour les cristaux était de savoir que la majorité des mes amis et proches percevaient cette pratique comme on m'avais enseigné à la considérer, à savoir des foutaises New-age. Heureusement pour moi, le pouvoir et l'attrait de ces cailloux ont éclipsé la discrète ou pas si discrète dérision et ont en fait joué un rôle important en m'encourageant à me débarrasser des chaines du jugement social tout en m'aidant à mieux comprendre le besoin de certains de discréditer les expériences et les systèmes de croyances d'autrui.

    Obligée, comme beaucoup, de jongler entre deux mondes, J'ai tendance à envisager les choses sous différents angles.  En explorant et en accroissant graduellement mon aptitude à identifier les cristaux et à percevoir les propriétés qui leur sont propres, je me suis dite qu'il y avait moyen en fait d'expliquer ce travail aux plus hermétiques.

    Si vous voulez comprendre les secrets de l'univers, pensez en termes d'énergie, de fréquence et de vibration.

    ~ Nikola Tesla

    Énergie, fréquence et puissance de conviction

    Le manière la plus courante d'expliquer le pouvoir des pierres est par leur fréquence. Parce qu'au niveau moléculaire, les cristaux sont agencés selon une structure très ordonnée et constituent une des expressions les plus cohésives de la matière physique. La plupart des personnes qui travaillent avec pensent qu'en raison de la pureté de leurs vibrations, ils peuvent influencer positivement celles des humains avec lesquels ils entrent en contact. Toutefois, pour ceux qui assimilent le concept des vibrations pouvant influencer les êtres humains à des absurdités ésotériques, ce point de vue ne tient pas la route. Mais même en faisant abstraction de l'aspect vibratoire des cristaux, il est encore possible d'expliquer ce phénomène de manière rationnelle.

    Nous savons tous que nous pouvons être affectés par des choses sans pouvoir juste par le fait de croire en ce pouvoir. C'est ce que l'on appelle l'effet placebo. Bien que la science s'en serve pour dénoncer de nombreux phénomènes ésotériques, cela soutient en fait l'un des concepts les plus controversés à savoir que nos esprits puissent avoir une incidence sur notre réalité physique. Une nouvelle étude basée sur l'analyse des résultats de 84 essais cliniques de médicaments prescrits pour les douleurs chroniques entre 1990 et 2013 a découvert qu'aux États-Unis, l'effet placebo était en constante progression [source]. En 2013, les patients n'ayant reçu que des placebos ont en moyen expérimenté une diminution remarquable de leurs douleurs de l'ordre de 30%.

    Ceci démonte l'efficacité de la conviction pour nous permettre de débloquer certains états et aptitudes de notre esprit auxquels nous ne serions autrement probablement pas en mesure d’accéder. Comme l'explique le Dr Bruce H. Lipton :

    Quand le cerveau s'attend à ce qu'un traitement fonctionne, il envoie des substances curatives dans le sang qui vont faciliter les choses. C'est pourquoi dans tout type de guérison, l'effet placebo est si puissant. Et le contraire est également vrai : lorsque le cerveau s'attend à ce qu'une thérapie échoue, c'est le cas. On appelle cela l'effet nocebo.

    Exploration des propriétés des cristaux

    Lorsque l'on commence à s'intéresser au potentiel métaphysique des cristaux, on découvre vite qu'il existe un système bien établi et organisé qui les relie chacun à des propriétés bien spécifiques qui s'apparente, en effet, à un langage doté d'une signification et d'une structure convenues. Chaque pierre y devient un symbole pour exprimer certaines qualités. Par exemple, le quartz rose émet une énergie d'amour douce et paisible tandis que la citrine a une qualité agréable, lumineuse et solaire et la tourmaline noire est une pierre d'ancrage très protectrice. La plupart de ceux qui les utilisent ont appris à ressentir et reconnaitre ces énergies.

    Toutefois, cela peut se comprendre, une personne vivant dans une perspective purement scientifique et ne croyant pas aux champs d'énergie subtils et perceptibles aura davantage tendance à penser que ceux qui travaillent avec des cristaux nagent en plein délire ou se sont illusionnés à croire en quelque chose de faux et totalement dénué de sens. Aussi, à titre d'hypothèse pure, admettons que ce soit vrai que les cristaux ne disposent d'aucune énergie inhérente que les humains puissent percevoir. Cela veut-ils dire que ceux qui les utilisent perdent leur temps avec des inepties ? En se fondant sur ce que nous savons de la puissance de la conviction, je dirais que même si ce point de vue était vrai (et bien entendu, je ne le pense pas), ces personnes ne perdraient pas leur temps puisqu'elles activeraient le pouvoir de l'effet placebo.

    Les cristaux peuvent être vus comme les beaux symboles d'un langage énergétique pouvant apprendre à tout un chacun à découvrir et travailler avec ses propres énergies internes qu'ils puissent les percevoir ou non. Par exemple, comme je l'ai mentionné plus haut, la tourmaline noire est connue comme pierre de protection. Avec la toute première que j'ai acquise, j'ai remarqué qu'en la portant j'avais plus de facilité à interagir avec le monde extérieur sans me sentir vidée ou compromettre mon niveau énergétique. Il y avait une différence énorme. Avant quand je rentrais chez moi après avoir fait les courses, il me fallait une heure toute seule pour me recentrer. Ce ne fut plus le cas quand j'ai porté une tourmaline noire sur moi. Au bout de plusieurs mois, j'ai réalisé qu'à force de travailler régulièrement avec elle, j'étais en mesure d'identifier l'énergie que je lui associais et de l'inviter en moi même sans l'avoir avec moi. Par conséquent, que j'apprenne ou non de cette pierre ou de moi-même, cela eut pour effet d'améliorer considérablement ma qualité de vie.

    « D'accord, me direz-vous, mais pourquoi payer pour un morceau de tourmaline noire quand n'importe quelle autre pierre plus courante aurait pu faire l'affaire ? » Bonne question. Inutile de précise que je pense qu'il y a une énorme différence entre l'énergie d'une tourmaline noire et celle d'un galet trouvé dans la rivière (ni meilleure ni pire, juste différente) mais cela ne va visiblement pas le faire avec un sceptique. Alors je répondrais plutôt que la grande différence est que les cristaux sont les symboles d'un système convenu et ordonné, imprégné de la puissance d'une conviction collective.

    De tout temps et d'une culture à l'autre, on trouve de nombreux témoignages d'êtres humains travaillant avec des cristaux pour guérir et dans les pratiques spirituelles. Au fil du temps, ces traditions ont été compilées et exposées par par des passionnés de cristaux pour aboutir à un système cohérent pouvant être adopté par quiconque s'aventurant dans ce milieu. Lorsque quelqu'un débarque sur un site spécialisé en demandant quelle pierre utiliser pour se sentir davantage protégé, on lui répondra assurément d'un commun accord « la tourmaline noire ». Lorsqu'un individu est ouvert à la découverte de ce système établi, la suggestion collective d'utiliser une tourmaline noire renforcera probablement la conviction mentale que cela fonctionne ce qui aura pour conséquence de stimuler la capacité de l'esprit à produire les effets désirés. Ainsi lorsque l'on sélectionne un morceau d'aigue-marine associée à une meilleure communication et au calme, ou une cornaline énergisante et motivatrice, la puissance des associations collectives à ces symboles pourra agir comme catalyseur en encourageant la personne à activer ces qualités en elle. En gros, en choisissant une pierre (symbole) spécifique avec laquelle travailler, nous pouvons invoquer cet état précis que nous cherchons à incarner.

    Réflexion, imagination et beauté

    L'indéniable beauté des cristaux vient ajouter une nouvelle dimension à ces pratiques qui pour moi, contribue à leur efficacité. Les personnes attirées par ces pierres le sont souvent par leur apparence extérieure. Tels de la poésie concrétisée dans le monde physique, leur esthétisme est inspirant et invite à la contemplation et à  la réflexion. Dans ces interactions, on peut facilement se laisser envoûter par leurs couleurs étincelantes, leurs structures complexes et leur monde intérieur. En se concentrant sur leur beauté visuelle, cela stimule notre imagination, rendant notre cerveau plus disponible pour passer en état de relaxation en émettant des ondes alpha où la connexion à notre inconscient est plus forte et plus à même de nous mener à de profondes prises de conscience et compréhensions.

    En fin de compte, beaucoup continueront à rejeter leurs propriétés métaphysiques mais ce n'est pas un problème — les cristaux ne conviennent pas à tout le monde. Actuellement de nombreuses modalités reposant sur les énergies subtiles sont décriées par les personnes en alignement avec la conception traditionnelle de la réalité qui, à l'instar des cristaux, ont pourtant aidés les gens depuis des millénaires. Un jour, en continuant à mieux nous informer sur les fréquences, l'énergie subtile et le pouvoir de l'esprit, la science établie sera peut-être en mesure de documenter et fournir une explication détaillée du fonctionnement des pierres. Mais pour ceux qui ont la chance de pouvoir percevoir cette énergie à l'heure actuelle, profitez de ce merveilleux instrument de croissance et de guérison et ne laissez pas la dérision affecter votre passion. En tant qu'êtres humains, il existe tant de différences et de manières de percevoir le monde que plus nous pourrons adopter ce qui nous semble juste et vrai pour nous, sans permettre aux expériences et aux visions du monde d'autrui de venir ternir ou restreindre notre propre réalité, plus nos propres expériences seront puissantes et éclatantes.

    Le travail énergétique n'a pas de prix. Il rend le quotidien extraordinaire et transforme l'ordinaire en quelque chose de sacré.

    ~ Silvia Hartmann

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Comment votre mémoire fait-elle de vous une pile pour la matriceDes yeux en forme de lune »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Avril 2017 à 11:55

    Les christ hauts ? mais c'est une histoire qui remonte à au moins 2000 ans ça quand "machin" et quelques potes à lui se sont vu cloués.

    Paraîtrait qu'il s'en serait sorti finalement d'ailleurs ...

     

    MmmmmmOooooooUuuuuAaaaaaaaarrrrrrrrrrrrffffffffff ©

      • Jeudi 6 Avril 2017 à 15:56

        Et les cris bah, tu connais aussi ? :P

    2
    Jeudi 6 Avril 2017 à 19:22

    J'ai toujours aimé les pierres et les cristaux, je n'ai appris que récemment qu'on leur prêtait des vertus thérapeutiques. Pourquoi pas ? De toute façon ça ne peut pas faire de mal alors pourquoi ne pas se faire du bien ?  

      • Vendredi 7 Avril 2017 à 17:11

        Tu serais très surprise de tout ce qu'on ignore sur les cristaux et des réelles avancées technologiques qu'on nous cache. Sans entrer dans ce domaine (qui finira bien par être exposé prochainement), à l'utilisation pratique, ils sont remarquables. J'avais une pierre de  protection contre les énergies négatives (une agate) qui a littéralement fini par exploser dans ma poche (pas un grand « boum » mais elle a commencé par se fissurer de plus en plus sans que je l'aie faite tomber puis un jour, elle a fini par se scinder en plusieurs fragments). Une nuit où j'étais angoissée sans raison apparente et que je n'arrivais ni à fermer l’œil ni à calmer les battements de mon cœur, j'ai fini par trouver la paix et le sommeil en plaçant une améthyste sur mon chakra frontal (entre les deux yeux) et un quartz rose sur mon chakra du cœur. Ce sont mes deux pierres favorites. Et à mon cou, je porte un pendentif en œil de tigre en forme de scarabée que j'ai acheté dans une convention Mind Body & Spirit en 1999. Pour ce qui est de leurs «  vertus thérapeutiques », je pense surtout que c'est au niveau des énergies que ça se passe (certains utilisent les cristaux en en faisant des sortes d’élixirs pour guérir, on appelle cela la lithothérapie, mais j'avoue que je suis assez dubitative d'autant que les méthodes pour les préparer ne sont pas très claires mais pourquoi pas).

    3
    Jeudi 6 Avril 2017 à 22:43

    Et je te parle même pas des cris si tôt des coqs (les poussins noirs peuvent point LoL)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :