• Les sept éléments de la psyché qui vous relient à la Matrice

    Article de Mike Bundrant traduit par Ey@el

    Available in English

    Cet article définit les points d'ancrage psychiques à la Matrice d'illusion dans laquelle nous vivons.

    Cette illusion constitue une menace. Lorsque nous sommes à l'intérieur, nous y recherchons inconsciemment la destruction tout en nous leurrant que tout va bien. Cette destruction se produit à l'échelle individuelle et mondiale.

    Le problème majeur est que nous nous cachons activement ces faits à nous-mêmes par les plus incroyables acrobaties mentales. C'est la raison pour laquelle il est pratiquement impossible de convaincre quiconque de ce qui se passe réellement dans le monde, entre leurs quatre murs ou dans leur propre esprit, tant cette illusion est profonde et envahissante.

    Les sept énoncés suivants sont le fruit de plusieurs mois de recherche dans les archives perdues de la psychologie et de la philosophie — des documents obscurs inédits issus de volumes épuisés d'auteurs dont vous n'avez jamais entendu parler ; des héros dont les noms devraient vous être familiers mais qui ont été éradiqués par la santé mentale moderne — c'est néanmoins une longue histoire datant d'avant la Deuxième Guerre mondiale.

    Vous trouverez, ci-dessous, des exemples de la manière dont l'illusion affecte non seulement les individus mais également comment elle s'applique à toute la population. Pour assimiler ce qui suit, veuillez lire lentement et attentivement, à tête reposée. Certaines personnes auront besoin de revenir plusieurs fois sur les faits et l'histoire avant d'en comprendre le sens véritable. J'ai essayé, au meilleur de ma capacité, d'en saisir l'essentiel, de les expliquer en termes simples et de manière aussi brève que possible.

    Au demeurant, l'évidence ne vous frappera que lorsque vous vous retrouverez dans les points énoncés. Pendant des mois, sans relâche, j'ai dû faire un travail sur moi afin de m'ouvrir les yeux et être en mesure de faire passer ces informations. Cela s'est avéré être l'expérience la plus libératrice de ma vie et je continue à m'y astreindre quotidiennement. J'espère que vous les verrez aussi.

    Je veux parler des points d'entrée — et la sortie. Voici comment ça fonctionne.

    1. À votre venue au monde, vous ne distinguiez pas le vrai du faux

    Les enfants ne sont dotés d'aucun filtre pour distinguer le vrai du faux. Non seulement ils croient tout ce que leurs parents leur disent mais ils anticipent et agissent en fonction. Peu importe la distance qui sépare ces « faits » de la réalité. C'est ainsi que se maintient le mythe du père Noël.

    Lorsque les gosses croient au père Noël, ils se comportent en conséquence ; ils lui écrivent des lettres, veillent toute la nuit pour tenter de l'apercevoir, lui laissent des biscuits le soir du réveillon, s'efforcent d'être sages, etc.

    Nos comportements sont dictés par notre expérience de la réalité.

    2. En réalité, vous avez appris de nombreuses choses erronées dont vous avez tiré du plaisir

    Voici la première faille majeure invraisemblable du programme. Si vous n'aviez appris que des choses utiles et inoffensives durant votre enfance, vous auriez été placé sur la voie de l'indépendance et de la réussite pour le restant de vos jours. Malheureusement, on vous a enseigné de nombreux concepts erronés.

    Et le plus incroyable, c'est que vous avez transformé ces faussetés en jouissances. J'ai presque peine à vous l'annoncer mais ceci est la vérité. Les enfants ne sont pas en mesure de filtrer le mensonge et tirent leur plaisir des soi-disantes vérités qu'ils perçoivent. Si la vérité ne vous était pas agréable, elle ne dicterait pas vos comportements. Lorsque l'on vous enseigne un mensonge pour une vérité, la poursuite de ce mensonge devient alors juste et familière même si elle vous conduit à une mort prématurée. Cette combinaison peut complètement chambouler votre univers. C'est sans doute là le plus grand point faible de l'humanité — la clé de notre perte.

    Sur le plan personnel, vous avez peut-être appris que vous étiez indigne d'intérêt. Sans doute, avez-vous découvert qu'il ne servait à rien de réfléchir par soi-même, qu'il était inutile de tenter de réussir ou que vous ne conveniez pas.

    Supposons que vos parents vous aient enseigné que vous ne valiez pas la peine qu'ils vous consacrent leur temps ; lorsque vous aviez besoin de leur aide, ils étaient occupés ; lorsque vous vouliez jouer, ils n'en avaient pas envie — ou lorsque vous étiez fier de vous, ils vous ignoraient.

    3. Vous vivez désormais ces fictions comme des réalités

    La culture moderne encourage les enfants plus âgés à abandonner leur croyance inoffensive au père Noël et la plupart des parents font preuve de suffisamment de sensibilité et d'aise pour les guider dans cette démarche.

    Mais dans cette culture moderne, rien n'est fait pour vous encourager ni vous guider vers l'abandon des dangereux mensonges que l'on vous a inculqués. Tout bien pensé, il vaudrait mieux que les gens continuent de croire au père Noël plutôt que de se sentir dévalorisés leur vie durant. Pourtant, il n'existe aucun rite de passage, aucune méthode et presque aucune référence au fait que les jeunes adultes devraient examiner les croyances liées à leur éducation.

    Pire encore, il existe extrêmement peu de gens, sur cette planète, capables d'aider les autres à identifier et abandonner l'imposture dans laquelle ils vivent.

    Si bien que devenu adulte, vous subsistez dans le mensonge que vous ne valez rien (ceci n'est qu'un exemple) en vous traitant de la même manière que l'ont fait vos parents. Vous ne prenez pas soin de vous, n'avez aucun égard pour vous-même et ne vous donnez pas le temps et le sacrifice nécessaires pour créer la vie que vous désirez.

    Vous vous fiez à l'imposture en ne vous souciant pas de ce que vous mangez ou de ce qui entre dans votre corps ; en ne vous accordant pas de temps ; en ayant du mal à accepter les compliments ; en ne tenant aucun engagement envers vous-même ; en étant mal à l'aise avec les personnes qui ont une haute estime d'elles-mêmes, etc.

    Qui pis est, vous éprouvez un plaisir singulier et inexplicable, voire une certaine familiarité à vous traiter de la sorte. Ce qui ne fait qu'ajouter la honte au programme.

    4. Vous vivez l'imposture comme une menace douloureuse et embarrassante

    C'est pourquoi il est si difficile d'abandonner les mensonges. Si vous vivez dans l'imposture, vous refuserez probablement de l'admettre car ça n'a rien d'agréable. Qui voudrait affronter l'ignominie et la douleur apparentes au cœur de son être ?

    Personne ne veut être perçu comme faible ou inutile. Chacun fait bonne figure en enterrant les tabous. Votre ego ne veut pas contempler la vérité !

    5. Alors vous vous voilez la face

    Vous vous lancez dans une campagne de grande envergure visant à dissimuler ce douloureux mensonge que vous croyez vrai en cherchant à démontrer votre valeur au monde entier comme si la réussite sociale pouvait suffire à le nier. Vous ignorez vos sentiments, vous méprisez les « faibles » et les « insignifiants ».

    Vous fuyez les rapports d'intimité, craignant inconsciemment que si quelqu'un apprenait à vous connaitre, il vous désapprouverait. Vous êtes sur la défensive dès que l'on sous-entend d'une façon ou d'une autre que vous vous trompez ou que vous êtes à blâmer. Vous voulez éviter à tout prix le moindre signe qui tendrait à indiquer que vous êtes moins que ce que vous semblez être.

    L'ironie amère est que tout ceci est parfaitement inutile. Vous n'êtes pas sans valeur et vous ne l'avez jamais été. Vous n'avez fait que croire un mensonge que vous entretenez régulièrement avec parfois une singulière satisfaction.

    6. Vous vous retrouvez coincé à faire des choses que vous détestez pour des raisons que vous ne comprenez pas

    Tout cela vous entraîne dans un incroyable piège. Vous vous sentez bizarrement attiré vers le bas — ce à quoi vous êtes habitué. Toutes vos réactions à cette croyance sont déconcertantes mais l'illusion est si dense que vous ne savez pas par où commencer pour vous en débrouiller.

    Vous vous fixez des objectifs destinés à améliorer votre existence que vous sabotez en vous préoccupant trop de ce qui vous rattache à votre infériorité. Vous savez que vous ne devriez pas manger, fumer ou boire des cochonneries ni agir ou vous traiter comme un moins que rien, mais vous le faites quand même. Vous comprenez les conséquences de tels comportements pourtant vous semblez n'en avoir cure. En fait, vous êtes curieusement investi dans l'accumulation de bêtises.

    7. Vous repoussez les solutions à votre problème

    Lorsque de réelles solutions se présentent, vous les rejetez. Si quelqu'un tente de vous aider, vous vous sentez offensé et faites comme s'il n'y avait aucun problème. Vous allez même jusqu'à juger ceux dont les problèmes sont plus évidents afin de détourner l'attention des vôtres (la télé-réalité est un bon moyen).

    Il est tout à fait possible pour vous de regarder de réelles solutions en face, de les reconnaître en tant que telles pour agir ensuite à l'inverse et éprouver du ressentiment envers ceux qui vous confrontent à votre comportement irresponsable.

    Vous vivez dans le mensonge, y prenez plaisir, craignez les solutions à son encontre, ne savez pas qui vous seriez sans lui et vous vous dissimulez tout cela avec une extraordinaire agilité.

    La proie idéale pour les grandes sociétés pharmaceutiques

    Ce mécanisme ne crée-t-il pas les candidats parfaits aux médicaments ? Les structures hiérarchiques des sociétés sont ravies d'exploiter notre combat en proposant des solutions qui ne nous obligent pas à creuser en profondeur. Prenez un comprimé et vous vous sentirez mieux. Adoptez un comportement attentiste. Ne quittez surtout pas la matrice en vous mettant à penser par vous-même.

    À vivre à l'intérieur de la matrice, nous finissons par nous attacher à ce que nous détestons — et nous arrivons même parfois à aimer ça. Ce mécanisme tordu pousse chaque jour des millions de personnes à se poser des questions et à se demander pourquoi elles font ce qu'elles font.

    Creuser en profondeur est la seule solution. N'ayez pas peur. les seuls sombres secrets qui s'y cachent se transformeront en éveil psychologique dès l'instant où vous les découvrirez.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « L'essence des sens : la dictée qui tueLa Bible peut se révéler extrêmement précise »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Zwyn
    Lundi 16 Septembre 2013 à 17:18

    Il y a peu , j'ai découvert votre site et en apprécie le contenu rédactionnel de ce que j' en ai lu jusqu'à présent. le hic avec beucoup de blogs , c'est que sous une forme ou une autre , il y a beaucoup de "copier/coller". Et j'apprécie d'autant plus ce site qu'il ne ne le fait que fort partiellement. Bonne continuation à vous.

    2
    Lundi 16 Septembre 2013 à 18:11

    Merci, votre commentaire me touche beaucoup et m'encourage. Il n'est pas évident d'avoir toujours l'inspiration quand ce n'est pas le temps qui fait défaut mais j'essaie justement d'éviter ce défaut commun à beaucoup de blogs comme vous le citez  très justement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :