• Lettre au père Noël (2)

    Lettre de Russell Brand traduite par Ey@el

    Available in English

    Ceci est, comme vous devez vous en douter, la seconde partie du billet d'avant-hier. Vous le savez donc, d'autres célébrités que Thom Yorke ont également envoyé une missive au père Noël cette année mais aucune n'a autant retenu mon attention que celle de Russell Brand (voir Articles connexes) qui m'ôte pour ainsi dire pratiquement les mots de la bouche. Enfin pas tout à fait, mais vous verrez. Après-demain.

    Ey@el

    Cher Père Noël (si tel est ton véritable nom — ou Santa si tu préfères ? Saint Nicolas ? Babouchka ?),

    Bon, je vais être franc — je ne suis même plus convaincu du tout de ton existence — j'ai eu pour preuve tangible que c'est ma mère qui avait acheté le Millenium Falcon que j'ai eu en 86. Je l'ai trouvé sous l'escalier à l'occasion d'une recherche effrénée et d'une fouille en règle qui, franchement, a soulevé bien plus de questions qu'elle n'en a résolues. Cette quête m'a fait découvrir des tas de trucs qu'il aurait mieux valu que j'ignore, notamment ce qui se trouvait sous son lit. Ah, le genre humain.

    Existes-tu ? Et tout ce cirque annuel juteux des cadeaux à offrir dont tu es l'instigateur — ça rime à quoi ? J'aurais, à l'évidence, quelques questions d'ordre physique (bedaine vs cheminée étroite, durée des trajets, etc.) mais également idéologique à propos du gain humain net de la part d'un joyeux bienfaiteur céleste octroyant des biens de consommation pour célébrer une fête pagano-chrétienne.

    Je veux dire, l'idée que l'on peut résoudre ses problèmes par l'acquisition extérieure d'objets matériels ne constitue-t-elle pas en soi NOTRE PLUS GROS PROBLÈME ?

    Je ne compte pas remettre en question ta légitimité ni tes intentions, mais tout le monde sait que c'est la société Coca Cola qui a changé le vert forêt salubre de ton habit pour l'assortir au pourpre livide de ce putain de camion franchement atroce dans lequel ils prennent les villes d'assaut. « Les fêtes approchent ? » Ce que j'en dis, moi, c'est que c'est une apocalypse jonchée de guirlandes.

    Bien sûr, tout cela n'a aucune importance si tu n'existes pas. Mais alors, qu'est-ce qui est réel ? Notre pays, outre notre conviction partagée qu'il s'agit de la Grande-Bretagne, n'est rien d'autre qu'une terre entourée d'eau salée, Noël, une appropriation consensuelle par tous les moyens des valeurs déconcertantes du matérialisme à travers le christianisme via le paganisme — dont la véritable source est probablement d'origine agricole. Je veux dire, est-ce le cas ? Ça se saurait. Ou bien est-ce que cela a quelque chose à voir avec l'astronomie ?

    J'imagine que tu es le dieu laïque de l'époque à laquelle nous vivons — l'ère de l'individualisme et du consumérisme. Mais même ces choses sont fondées sur la croyance.

    Alors comme tout phénomène extérieur, tu dois être le produit d'une forme d'énergie subtile manifestée par le biais de la conscience.

    Cela n'explique pas pourquoi mon circuit électrique (d'occasion ?) avait une odeur statique ni pourquoi mes figurines Subbuteo étaient toutes blanches ou que le doigt d'ET ne s'allumait pas.

    Et aussi, pourquoi as-tu laissé la situation dégénérer avec Rudolph ? Tu ne pouvais donc pas intervenir plus tôt ? D'ailleurs, est-ce que tu te préoccupes de tes effectifs ?

    Je n'ai besoin de rien de ta part — tu as été très généreux (même si quelque peu ingrat : tu n'as jamais mangé les biscuits ni la carotte qu'on te laissait. Et ces empreintes de talc sur les escaliers me paraissent plus que douteuses avec le recul). Mais ayant grandi depuis, je réalise maintenant que nous manifestons notre univers à partir de cette force énergétique sublime et mystérieuse à l'origine de toute cette réalité que nous discernons (dont j'ai parlé plus haut) et qu'ainsi nous avons en chacun de nous notre propre « père Noël intérieur » avec lequel nous communions. C'est donc à lui que je vais m'adresser directement pour m'apporter... un BMX.

    Mais je m'égare là. Merci pour Jeremy Corbyn, Charlotte Church et la nouvelle série Peep Show.

    Et je te serais reconnaissant d'envisager un retour à ta traditionnelle tunique verte.

    Bien à toi en Christ,
    Ton bon vieux Russ
    X

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Le Père Noël est une ordureNoël sincèrement »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :