• Podographie

    Article d'Ey@el

    En allant, l'autre jour, faire un tour du côté de chez Brume, la vue de ses deux panards chaussés de nubuck en train de faire le pied de grue devant sa caravane m'a paru tellement à contre-pied des sempiternels selfies de trognes photoshopées qui fleurissent comme du pissenlit sur les zoos sociaux que j'ai suggéré, comme ça, au pied levé, pour rire, que chacun lui envoie son portrait en pied histoire qu'elle puisse se constituer une galerie insolite de savoureux paturons à exposer dans son pied-à-terre virtuel. Loin de moi de penser qu'elle me prendrait au pied de la lettre en me disant « Ton idée, c'est carrément le pied, j'adore ! » — et de me retrouver ainsi pied au mur, à devoir immortaliser mes petits petons. Bien fait, ça me fera les pieds à faire des pieds de nez, comme ça, sans réfléchir à deux mains. Comme je ne suis pas non plus du genre à m'en aller haut le pied1, j'ai pris mon courage à deux pieds et je me suis mise à pied d’œuvre en saisissant illico de mes deux mimines l'appareil photo et en ni une ni deux, dans la foulée, pour ne pas perdre de temps, je podographiais ma réponse au pied de la page de son merveilleux blog pied-de-vent2 tout en vers et en pieds (mais je suis sûre qu'elle y ajoutera bien aussi quelques verres à pied pour la déco).

    Casse-pieds

    Je danse pieds nus
    En quête de tournis,
    Propulsée par une musique étrange
    Qui me fait décoller comme de l'héroïne.

    "Dancing Barefoot", Patti Smith (1979)

    D'aucuns donc risquent de s'avérer déçus que mes pieds ne soient pas bots. D'autres, par contre, se réjouiront certainement d'avoir désormais la preuve que j'écris avec les pieds et pour ne pas dire comme un pied. Toutefois, ceux qui seraient encore tentés d’empiéter à toujours se trouver sous mes pieds3 en me conseillant de lever le nougat comme si me savoir bon pied bon œil leur importait — mon pied4 ouais, comme dirait Thom Yorke, histoire d'oublier un peu son œil5 — pourront ainsi constater que je le fais déjà. Qu'ils sachent que cela ne m'empêchera pas de continuer à travailler d'arrache-pied si ça me botte et qu'ils pourront toujours s’évertuer à tenter de me faire des croche-pieds, je les attends de pied ferme car je compte bien ne pas me laisser marcher sur les arpions, quitte à leur en mettre un au c** si nécessaire !

    Certes, n'allez tout de même pas imaginer que je sois sur le pied de guerre voire levée du gauche : je voulais juste taper du droit un bon coup, histoire de remettre les ripatons sur terre à tous ceux qui me les cassent.

    Des pieds à la tête

    Il serait d'ailleurs grand temps de réhabiliter les pieds, vous ne trouvez pas ? Pourquoi dit-on « bête comme ses pieds », je vous demande un peu ! Non seulement les pieds ne sont pas bêtes car ils nous aident à avancer, à nous tenir debout, à nous ancrer au sol (enfin la plupart des gens) mais en plus ils servent parfois à nous défouler. En fait, selon les paléontologues, l'homme devrait le développement de sa tête et de son cerveau, et par delà de son intelligence, à ses pieds.

    L'homme doit beaucoup au pied. Cet organe ne compte pas moins de 26 os, 16 articulations, 107 ligaments et 20 muscles intrinsèques qui lui ont permis d’acquérir la station debout, ce qui réorienta son crâne, ses yeux et sa bouche par déplacement du support de la tête c’est-à-dire du trou occipital en bas et en avant. Le maintien de la station debout n’aurait pu se faire sans cette lente adaptation ce qui permit la libération de sa main qui put alors travailler, inventer l’art et l’outil et par là, assurer le développement du crâne, donc de l’intelligence. Si le pied n'avait pas évolué vers l'aspect qu'il a aujourd'hui, nous vivrions encore dans des arbres ou des grottes.
    (Source)

    Mais saviez-vous encore qu'il existe trois formes différentes de pied chez l'être humain ? En fait, il en existait cinq mais les deux dernières, le pied celte et le pied germain, sont devenues extrêmement rares. La plus courante serait donc le pied égyptien présent chez environ 50% de la population, se caractérisant par le gros orteil plus long que les autres doigts. Le pied romain ou pied carré (le gros orteil et les trois premiers doigts tous alignés) concernerait 27% des gens tandis que le pied grec ou triangulaire (gros orteil plus petit que le second doigt) affecterait les 23% restants.

    Moralité : ne jamais oublier que lorsque l'on se prend la tête, cela se termine parfois en migraine par contre, quand on prend son pied, c'est toujours l'extase.

    Un petit coup de main vaudra toujours mieux qu'un grand coup de pied

    J'ai beaucoup appris de la vie
    En observant les erreurs des autres,
    Ces trucs bizarres qui leur arrivent parfois
    Quand ils réalisent trop tard.
    J'ai les pieds sur terre
    Et je vole de mes propres ailes.
    Je n'ai besoin de personne, de personne...

    "Got My Feet On The Ground", The Kinks (1965)

    Il semblerait donc que même Mère Nature ne nous ait pas tous placés sur un pied d'égalité. D'aucuns trouveront facilement leur pied dans la vie6 en ayant quelqu'un pour le leur mettre à l'étrier et le cas échéant, retomberont toujours dessus, alors que d'autres auront parfois les deux dans le même sabot, se sentiront souvent pieds et poings liés quand ils ne perdront pas carrément pied.

    « Chienne de vie », dira-t-on. « Au pied ! » ordonneront les plus autoritaires. Ah, ceux-là, toujours à avoir des fourmis dans les pieds et ne pouvant s'empêcher de scier ceux des autres à force de toujours les bousculer7. Si seulement ces « pieds nickelés », comme ils les appellent, pouvaient enfin repartir du bon en évitant de faire des pieds et des mains afin de répondre aux exigences éternellement insatisfaites de ces petits chefaillons égocentriques et reprendre leur vie en main plutôt que de se laisser piétiner sans vergogne. Ce n'est pas quand ils seront six pieds sous terre qu'ils pourront s'ôter cette épine du pied.

    De but en pied

    Parfois on donne des coups de pieds
    Parfois on en reçoit

    "Kick", INXS (1987)

    Alors que les chemins de la vie n'aient rien de parterres de roses8 soit, mais mieux vaut encore les fouler pied nus, à cloche-pied, voire en s'y prenant comme un pied que partir les deux devant sans n'avoir jamais tâté du terrain. Peu importe que vous ayez ou non le pied marin en cas de houle, que vous vous le mettiez parfois dans la bouche9 — quel que soit le nombre de coups de pieds arrêtés dont vous pourrez bénéficier, n'oubliez jamais que c'est plus souvent grâce à un corner, un coup franc ou un penalty que vous aurez l'opportunité d'approcher voire de toucher au but — votre but.

    En tout cas, comme vous pouvez le voir, j'ai vraiment pris mon pied en écrivant cet article.

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ Autrefois, s'en aller haut le pied, c'était partir en courant. D'ailleurs, « prendre ses jambes à son cou » c'est lever très haut le pied au point qu'il ne touche plus terre. Le Dictionnaire de l'Académie de 1762 indique qu'un haut le pied est quelqu'un susceptible de disparaître d'un seul coup.
    2. ^ Un pied-de-vent est un acadianisme du Québec désignant les rayons du soleil qui passent entre les nuages vus à contre-jour, rayons qu'on perçoit alors comme un faisceau lumineux dans le ciel ou comme une « douche de lumière ».
    3. ^ Expression anglaise : « always under someone's feet » (toujours être dans les jambes de quelqu'un).
    4. ^ Expression anglaise : « My foot! » (Mon oeil !).
    5. ^ Thom Yorke, chanteur de Radiohead, souffre d'un problème de paralysie congénitale de la paupière qui donne l'impression que son œil « clignote » (voir Mon poumon d'acier).
    6. ^ Expression anglaise : « to find one's feet » (trouver ses marques).
    7. ^ Expression anglaise : « to rush somebody off their feet » (ne pas laisser le temps de souffler).
    8. ^ Expression anglaise : « life is no bed of roses » (la vie n'est pas rose).
    9. ^ Expression anglaise : « to put one’s foot in one’s mouth » (gaffer).

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « N'abandonne pas !Voici pourquoi nous aimons la musique »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Février 2015 à 15:37

    J'adore, dire tant de "choses" sensées avec autant d'humour, chapeau ! :))

    Merci Eyael, pour avoir ri de bon coeur

    2
    Mardi 10 Février 2015 à 16:13

    Merci. T'aurais pu dire que tu applaudissais des deux pieds ;))

    3
    Mardi 10 Février 2015 à 22:05

    extra ! et merci pour ce clin d'oeil ! enfin de pied !! :o)) t'as de beaux pieds tu sais !! bon je m'arrête là, point de pavé pour ce soir, je tombe de sommeil ! bizettes !

    4
    Mardi 10 Février 2015 à 23:29

    Marrant comme expression ça les « clins de pied » ! Je sens que je vais me constituer un lexique parce que ta réinvention du langage me botte bien. On l'appellerait « Le Petit Brume illustré » et on y mettrait tout plein de clichés de choses insolites que l'on ne regarde jamais d'ordinaire, du moins jamais sous cet angle. Et pour avoir le droit de le lire, les gens seraient obligés d'inventer une nouvelle expression qui ait du sens mais pas un non-sens. Qu'en dis-tu ? Tu trouves ça insensé ?

    Ah, je viens de voir qu'Eric avait changé son avatar. C'est malin depuis qu'on lui a parlé de gorille, il veut redevenir singe ? Attention, ça pourrait encore me donner des idées pour un prochain billet !

    5
    Mercredi 11 Février 2015 à 15:57

    "Il serait d'ailleurs grand temps de réhabiliter les pieds"

    Ce serait pas un appel du pied pour créer un PedoThon ça ?

    Tu ferais bien de faire fissa avant que QQ1 te coupe l'herbe sous les pieds et surtout faire gaffe à ne pas te prendre les pieds dans le tapis :-)

     

    6
    Mercredi 11 Février 2015 à 16:56

    Bon alors déjà, pour les soins de pieds, c'est le pédicure ou encore le podologue et pour les enfants, on va voir un pédiatre et non un pédophile qu'autrefois on appelait pédéraste mais que les évolutions (enfin moi j'appelle ça des régressions, mais bon) des mœurs ont étendu aux homosexuels mâles qui aiment aussi les grands garçons. Donc un podothon mais pas un pédothon — et note que je ne t'accuse point de pédaler dans la choucroute (ce qui serait moins pire que dans la semoule à cause du gluten). Non mais tout de même, le français c'est une langue de ouf o)

    Pour ce qui est de l'herbe, en ce moment il n'y a pas grand monde qui tond et pour le tapis, ben ça tombe bien car j'en ai point chez moi, ce sont des nids à poussière ;)

    7
    Jeudi 12 Février 2015 à 16:34

    Bon ben pour éviter toute ambiguïté lexicale, t'auras qu'à l'appeler "PiedoThon" :-)

     

    8
    Lundi 16 Février 2015 à 14:43

    Le pieds peut être un guérisseur

    << si tu a mal a la tête mets des chaussures trop petites >>

     

     

    9
    Lundi 16 Février 2015 à 17:37

    Trop cool ces chaussures. Ça fait un peu pieds de hobbit.

    10
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 20:45
    Pastellle

    C'est vraiment excellent, quel festival !  :)

    Sauf que je n'ai pas pu ranger mes pieds dans ces catégories. En fait ils sont comme les tiens, carrés au début, les deux premiers de la même longueur, et égyptiens à la fin, en diagonale. Il va falloir nous trouver un nom, et je suis sûre que je peux compter sur toi ! ;)

     

    PS : (Et le lien vers l'article de Brume n'est pas disponible)

     

      • Mercredi 28 Octobre 2015 à 20:52

        Ah oui, c'est vrai ça tu as raison, j'ai toujours eu du mal à décider si mes pieds étaient du style égyptien ou grec. En mesurant mon deuxième orteil est un millimètre plus grand que le gros mais vu qu'ils ne sont pas vraiment droits, je ne sais pas trop. Donc tu as raison, nous sommes peut-être une nouvelle catégorie non répertoriée de mutantes. Mutante, mutine, il n'y a qu'un pas (c'est le cas de le dire). Donc je propose le pied mutin (en plus ça rime avec lutin, ces sales voleurs de chaussettes).

        Pour le lien vers l'article de Brume, il fut valide en son temps mais tu connais la dame, elle fait souvent le ménage et donc celui-là aussi il est passé à la trappe. Il faudra donc te contenter de sa nouvelle galerie pendant qu'elle est encore à l'affiche.

    11
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 21:27
    Pastellle

    En fait non, je ne connais la dame que depuis peu, mais j'ai bien compris qu'elle avait eu des vies antérieures. Qui n'en a pas ?  :)

    Adopté le pied mutin ! 

      • Mercredi 28 Octobre 2015 à 22:48

        Il va falloir, de ce pas, en informer les scientifiques qu'ils remettent à jour leurs articles de vulgarisation au risque de se faire traiter de casse-pieds  he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :