• Polaroid Android : Avez-vous la « bujote » ?

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    La « bujote » quésaco ? Condensé de l'anglais « bullet journal » (littéralement un journal à puces), un bujo est une sorte de croisement DIY (fait-maison) entre un agenda et un journal intime ou carnet de bord, personnalisable à souhait. Le concept a été inventé, il y a a quelques années, par un designer new-yorkais qui souhaitait améliorer sa productivité. Depuis l'idée a fait son chemin avec ferveur et on peut trouver de nombreux sites, vidéos et mêmes des livres consacrés à ce phénomène qui est bien plus qu'un simple loisir créatif mais une manière ludique de gérer son emploi du temps.

    Étant à la fois quelqu'un de très organisé et d'extrêmement dispersé (bonjour le paradoxe), j'ai vite été séduite par cette formule, plus pratique que les post-it ou l'agenda qui n'offre jamais assez de place pour tout noter et comporte des tas de pages inutiles et qui ne nous concernent pas. Et puis, un bujo c'est créatif, motivant et on peut même le conserver pour s'y replonger des années plus tard car on ne fait pas qu'y noter ses rendez-vous et ses listes de courses.

    J'ai donc commencé le mien au premier janvier 2018 (ma résolution de début d'année) après m'être exercée sur un brouillon pendant tout le mois de décembre et je dois avouer que même si j'oublie parfois de cocher des cases, le fait d'avoir une vue d'ensemble de mes buts et accomplissements — même les plus minimes — a quelque chose de gratifiant et stimulant. Et puis, finis les bouts de papier qu'on colle partout, qu'on ne voit plus et qui s'envolent au moindre coup de vent. Pas mieux, le tableau blanc intransportable qui s'efface un peu trop facilement quand on écrit dessus.

    Matériel nécessaire

    Pour commencer un bujo, il vous faudra un simple cahier de format A5, uni, ligné ou quadrillé avec un nombre suffisant de pages (le mien en a 160 et j'ai atteint la moitié en juillet, mais cela dépend surtout de comment vous comptez l'organiser et du nombre de pages supplémentaires en plus des tradtionnels plannings annuels, mensuels et quotidiens).

    Pour ma part, j'avais commencé avec un carnet uni bon marché que j'ai vite abandonné pour investir dans un modèle de qualité avec du papier épais qui ne transperce pas quand on utilise des feutres — avec des pointillés plus discrets que des carreaux et plus pratiques aussi pour écrire droit, dessiner ou tracer des plannings et calendriers.

    Je ne vous cacherai pas qu'il coûte beaucoup plus cher mais avec la popularité grandissante du bujo, l'offre se diversifie et les prix deviennent plus compétitifs. Ceci dit, rien ne vous empêche de customiser un cahier en renforçant, par exemple, sa couverture avec du carton dur et du papier adhésif, d'y adjoindre des rubans marque-pages et des pochettes à soufflet faites maison pour avoir toujours sous la main vos autocollants et autres éléments que vous aurez imprimés ou découpés.

    Structure de base

    Chacun organise son journal comme il l'entend mais la règle de base veut que l'on numérote les pages et que l'on crée un index au début ou à la fin (j'ai créé le mien sur une seule page à la fin parce que je n'ai pas besoin d'un agenda très détaillé). Certains carnets spéciaux sont vendus avec un index pré-imprimé et des pages numérotées.

    Ensuite, vous pouvez créer une page ou un encart légende pour les fameuses puces et codes couleur que vous en utilisez. Personnellement, ça me gave : je me contente de mettre des petites cases que je coche une fois la tâche effectuée ou que je marque d'une flèche quand je dois la reporter au jour suivant. J'utilise également une couleur différente pour certains événements spéciaux mais j'avoue que je ne suis pas très rigoureuse avec ça.

    Vient ensuite le planning annuel avec douze mini-calendriers et de l'espace en dessous où à côté pour noter tous les événements prévus d'avance et ceux que vous rajoutez  par la suite pour ne pas oublier de les inclure à votre planning mensuel car, contrairement à un agenda, un bujo se construit au fur et à mesure. 

    Enfin, le planning mensuel sur lequel vous reporterez les éléments correspondants du planning annuel et ainsi que les nouveaux. Dans le mien j'inclus toujours un mini-calendrier pour visualiser les choses importantes du mois suivant, une liste de trucs à faire sans date précise, mes objectifs, mes dépenses carte bleue pour ne plus avoir à trier mes reçus, et un mémo pour les idées d'articles ou projets créatifs. Notez que je n'organise pas mon blog sur mon bujo car je déplace souvent les articles programmés à l'avance et je trouve plus pratique de le faire sur mon ordinateur (agenda incorporé à Thunderbird).

    Certains font aussi des plannings hebdomadaires mais c'est trop pour moi. Il y a des limites à la routine et à la prévision ! Je me contente d'ajouter une double page pour mon planning mensuel suivie d'une autre pour ma liste de suivis de bonnes habitudes auxquelles je compte me tenir et que je coche au jour le jour pour rester motivée, assortie d'une liste de gratitudes (mais certains jours j'ai du mal à en trouver et d'autres j'en ai trop).

    Et bien sûr, le planning quotidien où vous noterez, la veille ou au jour le jour, tout ce qui doit être fait à cette date ou qui aura été reporté.

    Customisation

    Hormis la partie purement planning, il est possible d'ajouter des pages à l'infini. Par exemple, j'ai créé des listes de livres que je compte lire cette année. Pareil pour les films et les concerts enregistrés que je n'ai toujours pas regardés. J'y tiens également l'inventaire de mes ingrédients cosmétiques et des dates de péremption (mais je compte utiliser un cahier spécial réservé à cet usage car pas envie de devoir refaire cette liste tous les ans). Des pages souvenirs, des pages brainstorming, des pages pour soi, des idées, des trucs pour se motiver. C'est sans limite ou presque (le nombre de pages). Vous pouvez créer une page spéciale en plein milieu d'un planning journalier et la continuer plus loin. C'est là que l'index s'avère vite indispensable.

    L'ensemble peut s'agrémenter de dessins, croquis, citations, photos et autres types de collages. Pour ma part, je me sers de petites perforatrices pas chères utilisées pour le scrapbooking (auquel le bujo peut s'apparenter également si on le souhaite) pour coller un peu partout des formes colorées telles des étoiles, flocons, cœurs, fleurs, feuilles, etc. ainsi que des bandes de masking tape (ruban décoratif autocollant).

    Il existe aussi des stencils et des tampons mais je trouve leur utilisation assez fastidieuse et le matériel onéreux et encombrant. Au final, c'est à vous de voir ce qui vous convient le mieux et quel budget vous souhaitez y mettre.

    Un dernier conseil

    Vous n'aurez aucun mal à trouver sur internet des tonnes d'articles concernant l'organisation d'un bullet journal ainsi que des vidéos et des images à foison pour vous inspirer (Pinterest et Instagram en regorgent). Mais attention, vous risquez non seulement d'avoir l'embarras du choix, d'y passer beaucoup plus de temps que prévu pour au final procrastiner surtout si vous n'êtes pas de super illustrateurs/trices car certains bujoteurs sont de véritables artistes et de là à se sentir intimidé et à se mettre trop la pression pour faire de son bujo une œuvre d'art, il n'y a qu'un pas... alors que ce n'est pas du tout le but. N'oubliez pas que ce journal doit être un exutoire pour exprimer votre propre créativité et qu'il doit vous ressembler. Ne vous comparez pas aux autres et n'essayez pas de les imiter. Organisez-vous à votre façon, amusez-vous et faites preuve d'inventivité. Sinon à quoi bon ? Autant acheter ou imprimer un agenda standard tout fait.

    C'est bientôt la rentrée, une bonne occasion pour vous lancer dans l'aventure.

    Ey@el

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.


    #Polaroid Android

    « Polaroid Android : À toutes jambesPolaroid Android : De quoi vous tenir en haleine »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Août à 00:36

    Sympa ce croisement ! Euh...moi je continue avec un carnet, un agenda, le bloc notes du téléphone, le cahier pour le boulot, les post-it, les bouts de papier divers et variés et je me perds ! :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :