• Polaroid Android : Le Troll

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    ATTENTION : Ce billet comporte du langage cru et des scènes explicites susceptibles de choquer les jeunes lecteurs et moutons sensibles. Poursuivez votre lecture à vos risques et périls.

    Le clip d'animation parodique ci-dessus est l'œuvre de HATIOHEAD, « un collectif de citoyens créatifs, attristés et embarrassés par la stupidité de leur gouvernement actuel et de son chef débile » (sic). Basé sur le célèbre "Creep" de Radiohead, il met donc en scène avec brio « le troll le plus puissant au monde sur Twitter » — même si beaucoup de pseudo-vérités évoquées dans ce texte ne sont encore que des résidus de propagande médiatique. La vérité vraie les confondra tous. Les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis. On peut ainsi être anti-Trump sans pour autant soutenir le camp adverse, mais visiblement pas pour bon nombre d'Américains (et de Français également) toujours desespérement enlisés jusqu'au cou dans la dualité de la 3D et ses polarités. Téléporte-moi, Scotty ! Pour les explications (pour peu que cela intéresse vu que la tendance est plutôt à réagir en chien de Pavlov sans creuser pour le nonos mais en aboyant et sautant gratuitement à la gorge du messager — le syndrome du facteur, sans doute ?), je vous renvoie donc aux Articles connexes comme d'hab.

    Tweet

    Sur l'escalier roulant qui m'amène du dernier étage,
    Ignorez les regards feints de mon épouse1,
    Les immigrés, moi je dis, c'est porte ouverte
    Aux violeurs, aux dealers et au crime
    Et que sur trois de bien,
    Tout le reste n'est que mauvais hombres.

    Je suis raciste comme mon père —
    Sieg Heil2 papa !
    Nous allons construire un très beau mur,
    Somptueux et guiguantesque.
    Mais cet envoyé spécial,
    Faut le voir le mec,
    Il est vachement spécial.

    Je vais tweeter pour vous distraire.
    Rosie O'Donnell3 a le SIDA !
    Vous ne reconnaissez donc pas ma tactique ?
    C'est l'Art de la négociation4.
    Obama n'est pas né ici,
    Il vient du Kenya, vérifiez !

    On s'en fout de ceux à qui on fait du tort,
    Pas vrai Stevie5 ?
    Ce sont les Blancs qui ont la main,
    Je vais empoigner ton joli minou,
    Avec mes toutes petites mimines,
    Tu ne vas rien sentir.

    Balancer les Musulmans à Guantánamo
    Ou sortir, on n'y verra que du feu.
    Du moment que vous êtes noirs ou chocolat,
    Avec vos teints basanés, vous n'êtes que des moins-que-rien.
    Je suis blanc donc je suis spécial.

    Alors je vais tweeter et tout ce que vous pourrez dire, CNN, ne m'atteindra pas.
    Peu importe de quoi je suis coupable,
    Je trouverai moyen d'en rejeter la faute sur cette crapule d'Hillary,
    Ho ho, les mèls !
    Encore en train de jouer au golf —
    Vous allez aimer Mar-a-Lago6 !
    Je ne fais que mentir,
    Chez moi, ça sort tout seul, seul, seul...

    Vous bilez pas, les taxes c'est presque fini,
    Encore une bouffée qui a vraiment asséché le marais.

    Je vais conserver l'EPA7, l'hiver nucléaire va nous rafraîchir.
    Vous les flocons, vous n'avez rien de spécial,
    Ce sont les Russes qui m'ont fait remporter l'élection —
    Chuuuut, faut pas le dire au FBI !

    Alors je vais tweeter pendant que je suis sur le jules —
    Il est tout beau, tout en or.
    J'suis mesquin, creux et minable,
    J'suis pas à ma place ici.
    Qui aurait pensé que ça serait aussi pénible ?
    Non, j'suis pas à ma place ici.
    Triste...

    Transcrit et traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Mèls (le mix Hillary)

    Alors histoire de ne pas faire de jaloux, voici en bonus la version Hillary, parodie de cette parodie que nous propose Ray et que je remercie, au passage, pour m'avoir donné un petit coup de main pour éclaircir les zones d'ombres de ma transcription.

    Sur l'escalier roulant qui m'amène au rez-de-chaussée,
    Ignorez ma vie de duperies
    Les immigrés, moi je dis, c'est porte ouverte
    Aux violeurs, aux dealers et au crime
    Et que sur trois de bien,
    Tout le reste n'est que mauvais hombres.

    Je suis sexiste comme mes sœurs,
    Sieg Heil Huma !
    Nous allons construire un pare-feu
    Totalement inviolable
    Mais cet envoyé spécial,
    Faut le voir le mec,
    Il m'a baisée de façon très spéciale.
     
    Je vais envoyer des mèls que j'éditerai après
    Avec l'aide d'Huma et d'Heba8
    Vous ne reconnaissez donc pas ma tactique ?
    C'est l'Art de la négociation
    Obama n'est pas né ici,
    Il vient du Kenya, vérifiez !

    On s'en fout de ceux à qui on fait du tort,
    Pas vrai Bill ?
    Je suis le troll de l'homme blanc
    Qui saura empoigner mon guigantesque minou.
    Pas de petites mimines,
    Je ne sentirais rien.
     
    Balancer des Sionistes à Wall Street
    Et les renflouer, on n'y verra que du feu.
    Tant qu'ils nous mettent toujours à la baisse,
    Leur fric ne servira à rien,
    Je suis quelconque, je n'ai rien de spécial.
     
    Alors j'enverrai des mèls où ça me chante,
    Peu importe de quoi je suis coupable,
    Je trouverai moyen d'en rejeter la faute sur Putin —
    Ho ho, les mèls !
    À nouveau planquée,
    Je suis jalouse de Mar-a-Lago.
    Je ne fais que mentir,
    Chez moi, ça sort tout seul, seul, seul...

    Je suis laxiste ouais, c'est pour ça que je suis cuite,
    Encore une bouffée qui a vraiment asséché le marais.
     
    Je vais conserver la NSA —
    Chuuuut, l'œil qui voit tout
    Je n'ai rien de doucereux, en fait, je suis amère
    Et froide comme la glace.
    Je suis mesquine, creuse et minable,
    Je suis à ma place ici.
    Je me suis vraiment ramassée, hein ?
    Je suis à ma place ici.
    Triste...
     
    @ Ray Lewison, 2017

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Mon grain de sel

    Perso, j'ai une perception vibratoire encore plus sombre du personnage et pour le refrain, j'aurais plutôt vu les choses comme ça :

    Je suis une salope, une psychopathe.
    Quel putain d'enfer je vais pouvoir déchainer ici !
    Ça ne prendra pas longtemps mes chéris...

    Et pour Trumpy :

    Je suis un imposteur, un maboul.
    Tout droit vers l'enfer, je vais conduire les States.
    Je ne vais pas faire long feu ici...

    Évidemment, ça le fait mieux en anglais d'autant que j'ai plus respecté la structure du texte originel de Radiotête. Après pour le reste, je vous rappelle que ces pastiches ne sont pas de moi et que j'ai pas rédigé ce préambule et cette conclusion uniquement pour meubler, donc avis aux éventuels durs-de-la-comprenette qui sauraient pas lire, merci de repasser par la case CP ou d'aller directement à la case Afflelou sans empocher 200 €.

    J'en profite pour remercier également Neo, grand amateur de creeps mais pas chien (de Pavlov) qui m'a suggéré de vous servir ces crudités bien épicées — régalez-vous ! Après tout, c'est votre série de l'été alors comme on dit outre-Manche (mais à la sauce Ey@el), soyez cool mais pas concombres.

    Banzai !

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ Allusion aux rumeurs (se basant sur les images de la descente en avion du couple présidentiel) laissant entendre que le mariage de Trump serait une union de convenance. Là où il y a de la haine, il n'y a pas de place pour l'amour !
    2. ^ Le salut nazi.
    3. ^ Animatrice de la télé américaine et militante de la cause lesbienne que Trump a insultée durant sa campagne électorale, provoquant un tollé médiaque.
    4. ^ The Art Of The Deal, le best-seller de Trump publié en 1987.
    5. ^ Steve Bannon, le directeur de campagne de Trump et actuellement son conseiller à la Maison Blanche.
    6. ^ Nom de la résidence officielle de Trump à Palm Beach en Floride.
    7. ^ Agence américaine de protection de l’environnement.
    8. ^ Huma Abedin qui fut l'assistante personnelle et la directrice adjointe de campagne d’Hillary Clinton et dont Heba est la sœur.

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.


    #Polaroid Android

    « Polaroid Android : Le retour du muffinPolaroid Android : Tournez manège ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Août à 10:41

    La version Hillary est Hilarante aussi LoL

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :