• Polaroid Android : Les doigts de pied en éventail

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Polaroid Android

    Les chaussettes à orteils (ou chaussettes-gants ou chaussettes à doigts) sont une invention américaine de la fin des années soixante — bien que postérieures aux tabis, ces chaussettes japonaises datant du XVIe siècle et comparables aux moufles où seul le gros orteil est séparé. Elles permettent, entre autres, de mieux bouger les orteils, de réduire la transpiration et d'améliorer l'équilibre et la posture.

    Je les ai découvertes tout à fait par hasard en commandant un kit d'accessoires pour le yoga. La paire que j'ai reçue ressemblait à des mitaines pour pieds avec pastilles antidérapantes et, effectivement, j'ai tout de suite perçu un meilleur équilibre et une plus grande stabilité. Par la suite, en ayant ras-le-bol des chaussettes traditionnelles qui glissent tout le temps et finissent immanquablement par rouler en boule au fond des bottes quand on marche beaucoup, j'ai eu l'idée de faire une recherche pour savoir si la version à orteils existait pour autre chose chose que pour le sport, ce qui s’avéra fort heureusement le cas. Depuis que je les ai adoptées, je n'ai plus de cals ni douleurs aux pieds voire je ne transpire plus même lorsque je porte des baskets par temps chaud. Un sérieux argument contre les frottements, les ampoules et le pied d'athlète. Mais pas que.

    À bon pied, bon œil

    De nombreuses maladies commencent aux pieds.
    ~ Proverbe japonais

    Nos pieds sont la base de notre mobilité. Ils sont constitués d'un système complexe de nerfs, vaisseaux, os, articulations, muscles et tendons et représentent l'une des parties les plus sollicités de notre corps. L'inconvénient des chaussures, inventées il y a dix mille ans, et que nous portons quasiment toute la journée, est que la structure complexe du pied est bien souvent trop peu ou mal utilisée, entrainant, à terme, nombre de mauvaises postures et douleurs affectant non seulement les pieds mais également les genoux, les hanches, la colonne vertébrale, ainsi que la musculature du corps.

    Les chaussettes ordinaires (sans doigts) non seulement épousent la forme non ergonomique des chaussures mais pour éviter qu'elles ne glissent, la grande majorité a tendance à comprimer le pieds et les orteils, ce qui n'est pas sans conséquences sur de longues périodes. Ainsi, les orteils ne peuvent plus se mouvoir indépendamment les uns des autres. Leurs muscles et  tendons inutilisés s'atrophient, leur faisant perdre, à terme, une grand partie de leurs capacités motrices. La compression entraînant une mauvaise irrigation sanguine, un syndrome des pieds froids peut se développer. L'espacement entre les orteils disparaît, favorisant ainsi le frottement, la production de sueur et le développement de bactéries et champignons. Mais ce n'est pas tout : nos pieds supportant tout notre poids, il est d'autant plus facile de se blesser à cause d'une simple « charge incorrecte ». Les doigts de pied étroitement pressés les uns contre les autres obligent souvent le gros orteil à porter une charge plus élevée, engendrant une déformation de ce dernier. Il arrive même que certains des autres orteils ne touchent plus le sol et n'aident donc plus les autres à supporter le poids du corps, celui-ci étant reporté sur d'autres zones du pied.

    Repartez du bon pied

    C'est pour cette raison que marcher pieds nus améliore notre confort et nos douleurs. Malheureusement  l'urbanisation avec le revêtement des sols, la pollution, les débris, etc., ne nous permettent pas de le faire partout. L'utilisation quotidienne de chaussettes à doigts permet de solliciter régulièrement tous les orteils, de leur faire reprendre une position adéquate, replaçant ainsi le centre de gravité et redistribuant uniformément la pression du pied. Ces effets positifs auront, entre autre, un impact sur d'autres problèmes comme l'Hallux valgus (oignon) et les pieds plats, les douleurs aux chevilles, genoux, hanches et dos (voire aussi cou et épaules), la sensibilité au froid, les entorses et les problèmes d'équilibre.

    Ce type de chaussettes permet donc à nos orteils d'assurer à nouveau leurs rôles sensoriel et moteur, de renforcer les muscles du pied et d'améliorer, à long terme, la circulation sanguine des membres inférieurs.

    Hormis les modèles pour le sport, vous aurez du mal à en trouver dans les enseignes vestimentaires traditionnelles. Il vous faudra plutôt vous rabattre sur les boutiques en ligne, certaines étant spécialisées dans la vente exclusive de ce type de chaussettes. Il suffit de taper « chaussettes à doigts » dans un moteur de recherche. Comme pour les « tubes » ordinaires, il en existe de toutes hauteurs, épaisseurs, matières, couleurs et même, pour les femmes, ce qu'on appelle des « protège-bas » pour mettre à l'intérieur d'escarpins ou autres chaussures échancrées. J'en ai trouvé en coton aéré de petits trous avec une bande de silicone au niveau du talon d'Achille et adieu les frottements et les gonflements après une longue marche. Et pour ma part, pieds secs même par canicule et zéro odeur. C'est simple, je ne peux plus m'en passer. Par contre, je n'ai pas trouvé de bas et collants à doigts mais on peut toujours se rabattre sur des sans pieds ou des leggings.

    Prenez bien soin de vos pieds, ils vous le rendront en confort et en liberté de mouvement.

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.


    #Polaroid Android

    « Polaroid Android : La Belle VertePolaroid Android : Un été anglais »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Août à 09:37

    ma fille adore ces chaussettes à doigts ! ;) je ne savais pas qu'il en existait autant de sortes ! 

      • Vendredi 16 Août à 17:11

        Moi non plus et c'est... le pied ! Tu n'as pas envie d'essayer les chaussettes de ta fille pour voir comment ça fait de marcher avec ça ? Toi qui adore marcher, je crois que ça te plairait. Au début, c'est un peu bizarre car les pieds n'ont pas l'habitude, d'autant que les orteils sont obligés de travailler mais on s'y fait vraiment hyper vite. C'est juste peu plus long pour s'habiller mais ça aussi avec l'habitude et les orteils qui deviennent plus mobiles, ça cesse de devenir un inconvénient. Je ne mets pratiquement plus mes chaussettes ordinaires sauf les grosses en angora l'hiver à la maison quand il fait froid mais pour marcher je ne supporte plus les autres.

    2
    Dimanche 18 Août à 21:31
    C'est qu'on n'a pas vraiment la même pointure ! ;) je ne pourrais pas les enfiler ! mais si j'en trouve un de ces jours à ma taille j'en achèterai pour voir ! ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :