• Polaroid Android : Plus qu'imparfait

    Poème et photo d'Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Brouhaha infâme
    (Bourré, bourré, ratatam)
    Dans la classe règne le chaos
    (OK K-K.O.)
    La colère le pique,
    (Pic et pic et colégram)
    Lepic distribue des colles
    (Piquet, piques et colles)
    Cent lignes au tableau noir
    (Plus cent tables au noir)

    Las, celui qu'Anne écœure
    (L'as des piques et des cœurs)
    Somme la maitresse d'école
    (Lames et tresses décollent)
    Qui aussitôt sonne le directeur
    (Sommé à l'indirecte heure)

    Fusent alors les pages d'écriture
    (Que les jeux décrits turent)
    Pluie de zéros sur carnets de notes
    (Qui sur le quart dénotent)
    Détrônent le bonnet d'Anne
    (Sous son gros nez d'âne)
    Que d'imparfaits modes excusent
    (Impératif sans mot d'excuse)

    Dingue donc le maitre des colles ère
    (Piqué, pic, école et grammes)
    Et dans la cour décolle
    (Barré, barré, ratatam)
    Il a perdu la tête
    (Am, stram, gram)
    Et moi le fil avec...

    Ey@el

    NOTE : Aussi improbable que cela puisse paraitre, j'ai bien décliné ce texte en anglais, même s'il s'agit plus une variation autour d'un même thème que d'une traduction fidèle à proprement parler au vu de tous ces jeux de mots purement intraduisibles (ce qui vaut également dans l'autre sens). Mais j'adore tellement ce genre de défi. À lire tout haut, c'est plus marrant !

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.


    #Polaroid Android

    Haut de page

    Bas de page

    « Polaroid Android : Une pizza en forme de lunePolaroid Android : Les pieds sur Terre »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Août 2016 à 14:02

    Bravo !!! C'est vraiment génial!

      • Vendredi 12 Août 2016 à 15:04

        Merci, ça fait des mois que j'avais tous ces trucs en brainstorming dans ma Pensine interne et que je n'en voyais pas le sens quand tout un coup, ma Muse s'est pointée et hop, on a pris une craie, tracé les cases sur le sol, jeté le palet et un, deux, trois... CIEL... direct ! Le grand bond dans le temps à l'époque de la marelle, souvenirs déformés d'instit pétant les plombs (une leçon de maths qui ne passait pas et qui s'était terminée en démonstration pratique avec des cerceaux dans la cour ha ! ha !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :