• Polaroid Android : Vision sténopéique

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Je vous vois venir, vous demandant si je ne serais pas plutôt en plein délire psychédélique. Que nenni. Je fais référence à ces lunettes à grille révolutionnaires découvertes au fil de mes surfs et qui m'ont coûté moins de deux euros (assurément de quoi provoquer une émeute sur la planète Oculus 2000 et par la même occasion de me faire taxer de charlatanisme sauf que je ne vends rien et que l'objet du délit d'information coûte moins cher qu'un billet de loterie).

    J'fais des trous, des p'tits trous, encore des p'tits trous
    Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
    Des trous d'seconde classe
    Des trous d'première classe

    "Le Poinçonneur des Lilas", Serge Gainsbourg (1958)

    Le principe est simple : quand une personne présentant des troubles tels que la myopie, la presbytie, l'hypermétropie ou l'astigmatisme regarde à travers un trou, sa vision devient plus nette — le faisceau de lumière qui touche les yeux devient plus étroit, ce qui permet d'agrandir la plage de mise au point et de réduire la surface de la zone floue sur la rétine. Vous pouvez d'ailleurs tenter l'expérience en créant un tunnel minuscule  de la taille d'une tête d'épingle avec vos doigts et regarder au travers, sans verres correcteurs. C'est même sur cette observation que les peuples esquimaux, philippins et les Aztèques avaient inventé l'ancêtre des lunettes — une fente de vision à partir de moules ou d'os d'animaux pour mieux percevoir leur environnement.

    Il s'agit du principe de la chambre noire, et le trou qui remplit cette fonction est appelé « sténopé » — du grec ancien stenós (« étroit, resserré, court ») et opé (« ouverture »). Pour les personnes ayant des problèmes de vue, regarder à travers le trou sténopéique leur permet d'avoir une vision 60% plus « au point » qu'à l'œil nu.

    Pour ma part, j'utilise cet accessoire pour la presbytie. Comme ma vision fluctue en fonction de mon état général, du stress, de la tension oculaire, de l'éclairage et que je ne suis pas aussi assidue que je le devrais non plus (mais je m'y efforce), je n'irai pas jusqu'à affirmer que j'ai une vision de près parfaite (loin de là) mais le fait est que cela fait bien cinq ans maintenant que je lis toujours sans verres correcteurs. Lorsque je n'arrive pas à déchiffrer les pattes de mouche (comme la posologie sur les tubes de granules homéopathiques, par exemple), je chausse mes lunettes à trame et j'y vois tout net.

    Il faut savoir que contrairement aux verres correcteurs qui agissent comme des sortes de béquilles pour les yeux qui n'accommodent plus, regarder dans les petits trous stimule les nerfs et les muscles oculomoteurs en les renforçant. Je dois ajouter que j'ai aussi pratiqué (assez irrégulièrement je l'avoue) le yoga visuel prôné par la médecine ayurveda et dérivé de la fameuse méthode Bates.

    Non pas Bates comme Norman, le psychopathe du film Psychose mais Bates comme William — Dr William Bates, ophtalmologue américain du siècle dernier qui mit au point une méthode de rééducation visuelle à base psychologique, rendue d'ailleurs populaire par Aldous Huxley. Sans entrer dans les détails, si l'on ne vous en parle pas, c'est comme pour le reste : cela nuirait à tout une industrie juteuse. Ainsi si vous allez sur Wikipédos, la cyclopédie de la Matrice, vous y lirez bien entendu que cela ne repose sur aucun fondement scientifique et vous trouverez, par ailleurs, moult professionnels de la santé s'insurgeant qu'il s'agit là de désinformation mais rien de nouveau sur la planète Propagande. Aux sceptiques, je préciserai que la méthode Bates m'avait été conseillée par une orthoptiste en plus des exercices de rééducation spécifiques à mon cas particulier.

    Donc, moi je ne vous vends rien. Je vous conseille pas non plus de jeter vos lunettes mais plutôt de tenter le coup sérieusement et de voir (sans jeu de mots). En portant des verres correcteurs en permanence (surtout pour les presbytes), vous affaiblirez encore davantage vos muscles et au fil du temps, il vous en faudra toujours des plus forts (le bon filon).

    Je ne vous exposerai pas non plus la méthode Bates ici (il existe des tas de sites et livres qui en parlent en détails) mais couplée avec le port régulier 15 à 30 minutes par jour de ce type de lunettes — devant la télé, l'ordinateur, un bon livre, etc. (mais ATTENTION pas en conduisant ni en marchant dans la rue car le champ de vision est très réduit), vous devriez mieux voir avec ou sans verres de correction.

    L'autre avantage des lunettes sténopéiques est qu'elles peuvent également être utilisées comme lunettes de soleil avec un bénéfice énorme : elles réduisent la quantité de lumière en conservant la qualité de la lumière (spectre solaire complet). Parfait pour observer l'éclipse solaire ce soir.

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.


    #Polaroid Android

    « Polaroid Android : Avons-nous passé le coin du bois ?Polaroid Android : Mal de Terre »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Août à 22:32

    "Le principe est simple : quand une personne présentant des troubles tels que la myopie, la presbytie, l'hypermétropie ou l'astigmatisme regarde à travers un trou, sa vision devient plus nette"

    Alors  en fait tout dépend à travers quel trou tu regardes !!! Mmmoouuuaaarrrrrrfffffffff ©

    2
    Mardi 22 Août à 23:44

    Aaaaaïïïïeeeeeuuuuuuuuuuu

    3
    Jeudi 24 Août à 11:02

    Ah !!! mais ça m’intéresse ! moi, mon problème c'est que mon ophtalmo me corrige tellement  la myopie que du coup j'ai été obligée d'ajouter une correction pour la presbytie alors que sans lunettes je n'en ai pas besoin, d'ailleurs, là, je regarde l'écran par dessus mes lunettes ! ;) Bon, si je n'avais que ces deux problèmes de vue ça irait encore hein ! j'en ai deux autres, mais c'est vrai qu'avec  l'orthoptie j'ai pas mal amélioré les choses ! Alors ces lunettes m’intéressent car si je pouvais mieux lire avec ... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :