• Poudre dentifrice ayurvédique pour dents et gencives sensibles

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Il y a presque quatre ans, je vous avais déjà proposé une recette de pâte dentifrice maison à l'huile de coco (voir Articles connexes) en vous mettant en garde contre les dangers du fluor et de certains ingrédients trouvés même dans les dentifrices bio.

    N'ayant jamais trouvé de conditionnement parfait, à part recycler de vieux tubes du commerce récupérés chez des voisins ou proches qui s'avèrent longs à nettoyer, fragiles et fastidieux à remplir avec une grosse seringue, j'ai voulu essayer une version en poudre avec des ingrédients différents mieux adaptés à mon problème de parodontie et mes dents déminéralisées. Et en faisant quelques recherches, j'ai élaboré cette formule qui m'a tout de suite convenu et qui s'est avérée tellement efficace que ma dentiste a décidé de remplacer la prophylaxie au laser douloureuse et coûteuse par un simple détartrage médical (moins onéreux mais toujours pas remboursé par la sécurité sociale contrairement aux amalgames au mercure qui entraînent toute une panoplie de maladies graves — mais au royaume de l'absurde, le bon sens fait figure d'hérésie). Tellement contente donc de l'amélioration significative de l'état de mes gencives que j'ai parlé de ma nouvelle formule à ma dentiste holistiquequi l'a pleinement validée (elle avait déjà approuvé la précédente).

    Vous pouvez donc y aller sans crainte, ça ne va pas faire boum ! Par contre, je ne saurais trop vous conseiller de faire un petit test local au préalable des fois où vous seriez allergique ou hypersensible à un ingrédient. S'il s'avère que c'était malheureusement le cas, procédez par élimination pour trouver le fautif (en priorité les huiles essentielles puis la poudre d'amla). Et bien sûr, ne brossez pas vos gencives trop fort, ce qui en soit peut suffire à provoquer des inflammations.

    Ingrédients :

    • 25 g carbonate de calcium
    • 5 g poudre de lithothamne
    • 5,8 g poudre de siwak
    • 3 g poudre d'amla
    • 0,12 g poudre d'iris
    • 2 gouttes HE clou de girofle


    QSP 40 g

    Propriétés :

    Le carbonate de calcium, également connu sous l’appellation de blanc de Meudon ou blanc d'Espagne (composant principal de la craie), est l'ingrédient de base de la plupart des dentifrices comme agent épaississant et abrasif doux, beaucoup moins agressif pour l'émail que l'argile ou pire encore le bicarbonate de sodium qui ne devrait jamais être utilisé au quotidien.

    Le lithothamne est une algue marine très riche en minéraux et oligo-éléments (dont une très forte teneur en calcium) qui va protéger et aider à la reminéralisation des dents et des gencives.

    Les bâtons de siwak sont utilisés depuis des millénaires en Inde comme brosses à dents végétales car leur action purifiante élimine la plaque dentaire, réduit l'inflammation des gencives sensibles et rend les dents plus blanches.

    Les baies d'amla qui ressemblent à des groseilles et dont le nom sanskrit signifie « infirmière » sont très utilisées pour leurs propriétés régénérantes en médecine ayurvédique. Leur très haute teneur en vitamine C en fait un ingrédient de choix pour les problèmes buccaux et les gencives sensibles ou irritées.

    La poudre de racines d'iris est surtout très utilisée en parfumerie pour son odeur délicate mais elle permet aussi de blanchir les dents et d'en éliminer les tâches tout en douceur sans attaquer l'émail.

    L'huile essentielle de clou de girofle est sans doute l'ingrédient le plus utilisé en dentisterie par sa haute teneur en eugénol. Ici, elle sert surtout à parfumer l'haleine. Vous pourrez la remplacer par d'autres essences comme la menthe poivrée, la menthe verte, le citron, le laurier noble ou encore l'arbre à thé (ou tea tree) en ne dépassant pas 3 gouttes au total.

    Préparation :

    Rien de plus simple : il suffit de bien mélanger toutes les poudres puis d'ajouter les gouttes d'huiles essentielles pour parfumer et de stocker le tout dans un récipient hermétique à l'abri de l'humidité (très important) pour une durée de conservation pratiquement sans limite (au moindre doute quant au changement d'aspect ou d'odeur, il vaut mieux jeter la préparation). Si vous n'avez pas de balance de précision, préparez de plus grosses quantités du mélange ou procurez-vous des cuillères doseuses dans certaines boutiques spécialisées voire peut-être même en pharmacie ou parapharmacie.

    NOTE : Comme vous pouvez le voir, j'ai trouvé le contenant idéal pour éviter tout risque de contamination bactérienne ou développement de moisissures et une technique astucieuse pour pas en mettre partout. Mon flacon est en pet souple muni d'un bouchon distributeur à petit trou qui libère une pincée de poudre par pression dans une petite cuillère où je trempe ma brosse à dent humide.

    N'attendez pas que ça mousse beaucoup (voire pas du tout même) mais au bout de quelques jours vous devriez constater que vos gencives sont moins enflammées et que vos dents ont l'air plus propres.

    J'adore tellement cette poudre que j'en ai rempli un petit tube à gloss que je trimbale toujours dans mon sac avec une brosse à dent de voyage.

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Les racines inquisitoires de cette guerre insensée contre la médecine naturelleSi qui se ressemble s'assemble, pourquoi les contraires s'attirent-ils ? »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :