• Projet Eklabugs : Déviances de fin d'année

    Article d'Ey@el

    Ceci étant la dernière session du projet inter-blogs Eklabugs pour 2015 (voir la liste des participants à la fin de ce billet), il fallait vraiment que je me surpasse, histoire de terminer sur une vibration haute et colorée. Pas gagné d'avance, vous me direz, avec ce thème à la noix qui ne me bottait pas des masses à priori. Heureusement, à la masse, j'y suis mais je ne m'y conforme pas et par conséquent, ce n'est certainement pas maintenant que je vais déclarer forfait. Que nenni, aucune défaite de fin d'année !

    Venons-en aux fêtes, pas aux mains

    Tout d'abord, afin de savoir exactement de quelles fêtes on parle, je pense qu'il est impératif de commencer par mettre les accents circonflexes sur les « E » — et non les « œufs » pour lesquels il faut davantage de lettres du fait qu'il y a la coquille, le blanc, le jaune, l'air sans « R » toutefois (c'est d'ailleurs pour s'en assurer qu'on met le « E » dans l'« O » ou les œufs dans l'eau), ce qui, l'air de Rien, tend à rallonger la sauce lorsqu'on envoie ses vieux vœux par SMS.

    On pourrait également, à la rigueur, les mettre sur les « I » mais dans ce cas, il s'agirait plutôt de faîtes, ce qui n'est pas mal non plus avec tous ces sommets (notamment celui atteint par la connerie qui dépasse de très haut les pics de pollution).

    Enfin, aux pointilleux qui tiendraient absolument à me corriger en me collant illico les points sur les « I », laissez-moi d'abord préciser que si j'avais voulu parler de « faits », je n'aurais pas mis deux « E ». Par contre, comme je n'ai nulle envie de devoir marcher dessus à cause de vous, je vous prierais de bien vouloir cesser de pinailler au risque que tout cela ne se termine en omelette norvégienne et que je vous envoie vous faire cuire un « E »  (ou neuf si vous avez une grosse faim).

    Ce qui m'amène ainsi à un autre détail qui a son importance : si en plus d'être fachos envers l'humour tordu, vous êtes également de ceux qui se plaisent à réduire au silence certaines lettres en fin de mots (sauf pour les œufs qui sont faits pour être mangés), vous risquez d'avoir du mal à suivre. Tant pis pour vous, car ici nous sommes entre gens sensés et non censés et, par conséquent, nous ne saurions tolérer la censure ni la césure.

    Vert Noël, blanches Pâques

    Qui se chauffe au soleil, Noël, en ton saint jour,
    Devra brûler du bois, quand Pâques aura son tour.

    Si l'on en croit le vieil adage, avec l'organisation, juste avant Noël, de la presque bien nommée COP211 avec sa cohorte de Verts bien intentionnés certes, mais qui ont visiblement pris un sacré coup de soleil (et de gong) sur le citron à confondre ainsi l'ONU et le père Noël, on pourrait donc bien entendre un tout autre son de carillon d'ici Pâques quand la banquise aura atteint les portes de la capitale. Marrant d'imaginer les ours polaires remonter la Seine depuis l'océan arctique pour venir apporter des œufs en gelée et des esquimaux aux petits enfants. Ben quoi, vous n'avez pas vu L'Age de Glace ?

    Croix de bois, croix de fer,
    Si je mens, je vais enfer !

    Ainsi, toujours selon la prophétie, le torchon la croix devrait brûler au retour des cloches. Le mieux pour les pieux serait d'en confectionner une avec des passeports made in Middle East (testés et approuvés à l'épreuve du feu et des bombes depuis 2001 dans de nombreux pays occidentaux). Je sais, à l'entendre comme ça, ce n'est pas très orthodoxe catholique mais charité chrétienne avant tout, hein ! Parce qu'à dire la vérité, personne ne les croirait de toute façon. Pas même le diable — ce qui ne serait, d'ailleurs, ni dans son intérêt ni dans ses habitudes. Forcément.

    Noël humide,
    Greniers et tombeaux vides.

    L'autre scénario à envisager pour le cas où Pluviôse en viendrait à se taper l'incruste dans la mauvaise tranche calendaire (rien à voir avec le fromage qui pue), serait une sorte de Nightmare before Christmas où les rues se retrouveraient soudain envahies de goules et vampires désertant greniers et cryptes. Rigolez, pauvres fous, j'ai déjà vu de mes yeux vu de telles horreurs se produire dans certains quartiers de Londres (et j'en tremble encore). Il est également possible que la prophétie fasse allusion à une épidémie de zombies, façon Nuit des Morts Vivants, à laquelle certains croient dur comme fer (prenez les transports en commun, googolisez, vous verrez).

    Dans tous les cas, ça s'annonce plutôt mal. D'où le nouvel adage (d'une enfant pas sage) :

    Noël à la con,
    Pas que dicton.

    Au Guy l'An Neuf


    La preuve par neuf que 2016 est bien l'année par laquelle se réalisera la prophétie de l'an neuf :

    2 + 0 + 1 + 6 = 9  CQFD2

    En outre, le gui (à ne pas confondre avec l'autre, le Guy3) étant un parasite qui étouffe les arbres, je vous laisse en tirer les conclusions qui s'implosent imposent. Une nouvelle taxe sur l'air qu'on respire ? Si une telle mesure devait être prise pour résoudre les problèmes climaxiques, serions-nous contraints de nous abstenir de respirer afin de sauver la planète ? Fichtre, terminer l'année en apnée, quelle fin damnée !

    Ô cons damnés que nous sommes, levons tous nos coupes à Glinglin, saint patron de ce jour maudit !

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ Parce que COP22 aurait été plus juste même si maintenant c'est le 17.
    2. ^ CQFD = C'était Quand-même Facile, Dis !
    3. ^ L'autre Guy, c'est Fawkes que pas mal de Britanniques aimeraient bien voir ressusciter aujourd'hui (voir Articles connexes).

    Projet EklaBugs #7 (Décembre 2015)

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.


    #Eklabugs

    Haut de page

    Bas de page

    « La Bible Édition CollectorLe soir du Nouvel An »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 00:03

    J'adore ! Comme d'habitude ! :D

      • Jeudi 31 Décembre 2015 à 00:20

        Dommage que tu n'aies pas participé cette fois. La prochaine, j'espère ?

      • Jeudi 31 Décembre 2015 à 00:27

        Je ne pense pas non plus, trop de contraintes qui me contrarie, mais je suis le projet avec plaisir ! Tu n'as pas de réseaux sociaux toi ? '-' Ca pourrait être sympa de causer avec toi, en dehors de la messagerie d'EklaBlog, fin moi, j'adorerai. :p

      • Jeudi 31 Décembre 2015 à 00:30

        Touchée oops

        Ah mais non, les zoos sociaux que nenni. Passé les fêtes, j'ai d'ailleurs prévu quelques articles sur la question (bah oui, on a fait l'andouille pendant presqu'un mois, il va falloir un peu revenir aux sujets sérieux... mais pas trop !)

      • Jeudi 31 Décembre 2015 à 00:31

        Donc nul part ou te parler ? :p

      • Jeudi 31 Décembre 2015 à 00:40

        Ben si mon grand : sur le blog, par MP si perso ou encore le formulaire de contact. Je suis toujours "busy" mais je réponds à tout le monde wink2

    2
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 06:52

    je suis sans doigt pour le coup, encore un super article :)

    3
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 19:06

    Lu d'une traite ! Ouf ! j'adore ! ;)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :