• Scrapbook

    Haut de page

    Bas de page

    Article d'Ey@el

    Une extension pour Firefox qui nous vient du Japon. Elle existe depuis si longtemps et est devenue tellement indispensable qu'elle devrait vraiment faire partie intégrante du navigateur. À quoi sert-elle ? Et bien, elle permet de sauvegarder tout ce que vous avez envie de conserver pour consultation hors ligne, archivage ou constitution d'une documentation, quand vous surfez sur Internet. Tous les navigateurs y compris Internet Explorer le font, me direz-vous.

    Oui, mais non. Scrapbook le fait non seulement beaucoup mieux, mais il permet en outre d'éditer les pages avant (ou après) en supprimant les parties indésirables, de les annoter, de les commenter, de surligner des passages, de ne sauvegarder qu'une sélection ou, au contraire, plusieurs pages à la fois (il est maintenant capable de capturer des PDF ou des fichiers XML ouverts dans un onglet) et surtout — c'est là son grand point fort — il permet de les centraliser dans un seul répertoire (le fameux « scrapbook ») et de les organiser dans une arborescence de dossiers et sous-dossiers personnalisable à l'infini qui s'affiche dans le panneau latéral, un peu comme les marque-pages, voire même d'y effectuer des recherches avancées avec possibilité de filtrage.

    Cerise sur le gâteau, on peut avoir plusieurs scrapbooks (accessibles en un clic) et les enregistrer sur une clé USB quand on a besoin d'emmener sa doc avec soi — il faut bien sûr que l'ordinateur en question ait Firefox et Scrapbook installés sinon il est désormais possible d'exporter, au préalable, l'arborescence sous forme d'un fichier HTML et d'ouvrir cette page avec n'importe quel navigateur qui saura trouver les pages du scrapbook et les afficher exactement comme l'extension — pour peu que l'on coche l'option « Sortie avec cadre » (panneau latéral, menu Outils > Arborescence en HTML).

                             Fig. 1                                      Fig. 2                                     Fig. 3

    Cliquer sur chaque image pour l'agrandir

    On accède à Scrapbook via une icône qui l'affiche alors dans le panneau latéral (et ouvre ce dernier s'il était fermé) ou par un raccourci clavier (ALT+K) mais un menu dédié est également disponible dans la barre des menus (pour ceux qui l'utilisent). Pour capturer des pages ou des éléments il suffit de faire glisser l'onglet ou la sélection dans le panneau latéral ou bien d'utiliser le menu contextuel (qui s'obtient par un clic droit dans la page). On peut aussi mettre une page à jour en la capturant à nouveau.

    En outre, il est possible de fusionner (combiner) plusieurs sélections ou pages entre elles (pratique pour les articles ou dossiers en plusieurs parties), de leur ajouter des notes autocollantes et de les transférer d'un scrapbook à un autre via le mode exporter/importer.

    Une fonction permet de créer des notes indépendantes un peu comme celles d'Opera, que l'on peut ranger avec les pages HTML, les images ou les fragments de texte sauvegardés.

    Enfin, il est possible d'ajouter des marque-pages au scrapbook (exactement comme les marque-pages traditionnels) et de capturer une page en profondeur à la manière d'un aspirateur de sites en créant un plan de site (ceci dit je n'ai jamais testé cette fonctionnalité).

    Téléchargement

    Site de Scrapbook.

    Télécharger l'extension pour Firefox

    Télécharger le tutoriel de Framasoft en français (format PDF)

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Tous les mythes du dimancheLes lois de la thermodynamique du chat »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Décembre 2013 à 21:36

    Bon sang mais c'est bien sûr !!!  C'est comme ça qu'on peut garder en souvenir  des posts inénarrables de forum(s) sentant un peu trop l'oeuf trop cuit ou l'épinard mal digéré et que l'on peut re-consulter quand le besoin s'en fait sentir après avoir pris une tite dose de MgCl2 et qu'on a réussi à arriver jusqu'à la "cabane au fond du jardin là où y'a les cailloux" ( F.C ©™® )

     

    T1, ça m'en fait mal au bide tellement je suis MMMMmmmooouuuuarrrrrfffffffffff

    2
    Lundi 2 Décembre 2013 à 23:12

    Le complot des poudres, c'était en novembre ! Là, on est en plein dans l'avant d'avant l'après, donc je me fais du mauvais sang pour toi car comme tu n'as pas eu ta dose de gaz de shitz et que cette année, il n'y aura point de fin du monde annoncée, tu risques de nous en faire une dépression (c'est pas gai ça). Bon, j'appelle l'abbé Poussepasport qu'il soit prêt à t'administrer l'extrême action.

    3
    Mardi 3 Décembre 2013 à 00:21

    Pffff, c'est pas l'abbé PoussePasPort, mais PoussePasPoUr LoL

    4
    Mardi 3 Décembre 2013 à 01:10

    Mince, j'étais contente d'avoir réussi à me souvenir que c'était pas l'abbé PoussePasFort à cause du MgCl2 justement et je me suis encore plantée. :/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :