• Selon les dires d'un politicien, « comme nous le savons tous, ce sont les Rothschild qui contrôlent la banque mondiale et le gouvernement fédéral »

    Article d'Arjun Walia traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

     

    © David Dees

    Il est impressionnant de constater le nombre de personnes qui, rien qu'au cours de ces cinq dernières années, ont pris conscience d'informations importantes qui hier encore, et de manière insensée, se voyaient étiquetées comme théories du complot. La liste des exemples serait bien trop longue, le dernier en date étant sans doute les images d'OVNI que vient de publier le Pentagone ou encore les divulgations d'Edward Snowden sur la surveillance exercée par la NSA. Avant ces fuites, quand vous racontiez aux gens que le gouvernement (services de renseignement) les espionnait en se servant de leur télé, téléphone, ordinateur ou autres, on vous regardait d'un drôle d'air.

    Donc le côté positif est qu'il est très encourageant de savoir que le monde se réveille, l'autre point (que certains aiment encore à reléguer au rang de conspirations) étant qu'une minorité de familles comme celle des Rothschild contrôlent entièrement la banque mondiale et plusieurs gouvernements fédéraux. Par contrôle, nous entendons qu'ils détiennent en gros la masse monétaire ainsi qu'une part élevée des ressources de la planète, ce qui leur permet, entre autres, d'avoir la main-mise sur la géopolitique mondiale.

    Le politicien

    Avant de poursuivre, gardez bien à l'esprit que nombre d'hommes politiques de haut rang ont soulevé ce même type d'enjeu. Trayon White Sr (D-Ward 8) n'est peut-être pas aussi haut placé mais il est le symbole de cette sensibilisation qui s'insinue dans le système et fait ressurgir certains points importants. Le 27 février dernier, lors d'un conseil municipal, il a déclaré que « comme nous le savons tous, ce sont les Rothschild qui contrôlent la banque mondiale [...] Ils ont quasiment la main-mise sur le gouvernement fédéral et maintenant ils ont instauré ce concept de villes résilientes dont ils se servent pour financer et influencer certaines localités ».

    Les commentaires de White ont été dépeints comme anti-sémites, ce qui est entièrement faux... ses propos n'étant en aucun cas injurieux ni discriminatoires envers la communauté juive.

    Une vidéo de son intervention est disponible ICI (en anglais) sur le site du Washington Post.

    Juste avant, il a accusé les Rothschild de manipuler le climat. Les médias ont également taxé ces commentaires de racistes parce qu'ils s'adressent aux banquiers juifs. L'ironie ici est que les manipulations climatiques constituent un sérieux problème plus connu sous le nom de géo-ingénierie (voir Articles connexes).

    Qu'en est-il réellement ?

    Comme le ressentent déjà la plupart d'entre vous qui lisez ces lignes, on a du mal à se croire vraiment en démocratie. Après la fraude et la tromperie électorale et la mainmise actuelle du corporatisme sur le gouvernement américain, il apparaît clairement que ce n'est pas le peuple qui prend les décisions mais un groupe de personnages influents ayant des intérêts particuliers.

    Ce qu'explique très bien Foster Gamble, l'héritier de la firme Procter & Gamble qui a suivi une voie différente alors qu'il avait été, comme il dit, « conditionné à être un meneur de l'establishment » :

    Aussi pénible que ce fut pour moi, j'en suis arrivé à la conclusion inévitable et profondément perturbante qu'un groupe d'élite à la tête de corporations contrôle non seulement notre énergie, notre approvisionnement en nourriture, notre éducation et notre système de santé mais également la quasi totalité des domaines de notre existence. Et pour y parvenir, elle se sert du monde de la finance. Non pas en créant plus de valeur mais en contrôlant l'argent à sa source.

    ~ Citation provenant du documentaire THRIVE : Mais que faut-il donc pour prospérer ? affichant désormais plus de 100 millions de vues dans le monde entier.

    Une force plus grande que celle du peuple lui-même s'est érigée au sein du gouvernement, constituée de puissants intérêts à la fois nombreux et divers, réunis en un seul bloc par la cohésion d'énormes excédents bancaires.

    ~ John C. Calhoun, 7e vice-président des États-Unis

    Voici la structure de cette « corporatocratie » comme nous le montre le schéma ci-dessous :

    Une autre grande citation de John F. Hylan :

    La vraie menace pour notre République est celle d'un gouvernement invisible qui, tel une pieuvre géante, étend son emprise sur nos villes, nos états et notre nation [...] Cette petite clique de banquiers internationaux influents a quasiment la mainmise sur le gouvernement des États-Unis qu'elle dirige pour servir ses propres intérêts égoïstes. On pourrait dire qu'elle contrôle les deux camps [...] ainsi que la majorité de la presse écrite dans ce pays. (source)(source)

    Et une autre pour planter le décor :

    La vocation d'un parti politique est d'assurer la responsabilité du gouvernement et l'exécution de la volonté du peuple. De nobles valeurs contre lesquelles Républicains comme Démocrates se sont ligués. Au lieu de faire valoir l'intérêt général, ils sont passés entre les mains d'intérêts corrompus qui les utilisent comme instruments de mobilisation pour servir leurs desseins égoïstes. Derrière ce prétendu gouvernement trône un autre que l'on ne voit pas et qui ne doit aucune allégeance et ne se reconnait aucune responsabilité envers le peuple. Un gouvernement invisible qu'il faut détruire.

    Theodore Roosevelt

    Ce gouvernement secret de l'ombre constitue l'État profond, un terme désormais utilisé pour désigner l'emprise que ceux qui le contrôlent ont sur la politique et l'économie mondiales.

    Les Rothschild

    Qui sont-ils? Les descendants d'un Juif de cour, qui fut jadis banquier en charge des finances de la royauté et de la noblesse européenne à l'époque où beaucoup d'états se trouvaient sous le joug l'empire romain. En échanges de leurs services, ils obtenaient des privilèges spéciaux dont celui d'être assimilés à de grands seigneurs au sein de la société. Cette famille était hautement considérée par le Saint-Empire romain germanique.

    Comme vous voyez, la relation entre les Rothschild, l'aristocratie romaine et les familles royales ne date pas d'hier et est toujours d'actualité. Ils sont fondamentalement les instigateurs de la finance internationale qu'ils dirigent de concert avec quelques autres familles comme les Rockefeller. Ce sont ces gens qui contrôlent l'origine des flux monétaires, la banque mondiale ainsi que la banque des règlements internationaux.

    Peut-être qu'ils sont à la solde des familles royales ?

    Beaucoup accusent ces familles de contrôler le monde, ce qui est la vérité. Aujourd'hui, ce sont les corporations qui mènent la danse, travaillent avec les gouvernements et dans une certaine mesure, leur dictent leur politique. Il y aurait tant d'exemples à citer comme le très éloquent va-et-vient entre Monsanto et le gouvernement américain.

    Ou encore la collecte de fonds à 100.000 dollars par tête organisée au domicile de Lynn Forester de Rothschild, éminente femme d'affaires new-yorkaise et membre de la célèbre famille de banquiers Rothschild, accusée par Jay Syrmopoulos du Free Thought Project (Projet de la pensée libre) de « tirer les ficelles de plusieurs gouvernements différents en contrôlant les divers systèmes économiques partout dans le monde ». Avant cela, les courriels d'Hillary Clinton révélés au public par Wikileaks nous avaient éclairés davantage sur sa relation avec la famille Rothschild.

    Au-dessus de ces corporations, on trouve les banques et finalement, si on veut savoir ce qui se passe, il faut vraiment chercher qui contrôle les ressources qui dirigent le monde, à savoir l'argent et d'autres choses comme le pétrole, etc...

    On se retrouve toujours avec le même nom, celui des Rothschild qui ont également des intérêts pétroliers considérables dans des régions comme le Moyen-Orient — la Syrie est un parfait exemple.

    Au moins nous commençons à VOIR

    Rien qu'au cours de ces dix dernières années, la planète a connu un changement énorme au niveau des consciences. Par cela, j'entends que la manière dont nous pensons, ressentons et percevons la vie en tant qu'êtres humains ainsi que la véritable nature de la réalité est en train de changer. De nouvelles informations et de nouveaux faits, dont certains sont presqu'incroyables et contredisent de nombreux systèmes de croyance, sortent rapidement au grand jour, nous obligeant à nous ouvrir à des approches différentes de l'expérience humaine et de ce qui se passe réellement sur notre planète.

    Une chose est sûre, tout n'est pas comme il semble et tout n'est pas comme on nous le présente. Nous avons dû composer avec une part importante de supercherie ici bas mais dès l'instant où nous en prenons conscience (nous y sommes), où cela ne peut plus durer, les choses commencent à se transformer.

    Joe Martino, le fondateur de Collective Evolution a réalisé un documentaire, il y a quelques années, intitulé The Collective Evolution III: The Shift (Évolution collective 3 : le changement) qui traite de la modification actuelle des consciences, les événements en cours et vers quoi se dirige l'humanité, le tout présenté sous une forme pouvant être diffusée à n'importe quel groupe ; ceux qui voient les choses à travers la science, la spiritualité ou ceux qui ne se prononcent pas. Le but de ce film est de mener cette compréhension vers un espace solide et concret, là où pour l'heure, la majeure partie de l'expérience humaine se vit. J'y parle en détail de la partie rayon cosmique du changement à laquelle fait référence l'essentiel de cet événement. Je vous conseille de visionner ce film (en anglais et pour lequel il faut s'incrire gratuitement pour accéder — N.d.T.) pour une meilleure compréhension.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    « Projet Eklabugs : Aux isthmes, citoyens !Un blogueur prévoyant vaut mieux qu'un blogueur désolé »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :