• Tout savoir sur les cheveux

    Article d'Elle traduit par Ey@el

    Available in English

    Il n'y a rien de surprenant à ce que les plantes les plus bénéfiques en matière de soins capillaires nous viennent en grande majorité de l'Inde et soient prônées par la médecine ayurvédique (« science de la vie » en sanskrit). Ni à ce que Samson, dans la Bible, tire sa force extraordinaire cachée sous la longueur de ses cheveux. Ce n'est certainement pas par hasard non plus si on rasait le crâne des bagnards ou, à notre époque, des militaires. Les hippies l'avaient compris en se laissant pousser cheveux et barbes mais l'introduction de psychotropes comme le LSD dont la CIA se servait alors pour son projet MK-Ultra (voir Articles connexes) et d'autres drogues dures eut vite raison de cette contre-culture qui menaçait l'agenda des Élites. Pendant la guerre du Vietnam, le gouvernement américain mena également des expériences secrètes sur des pisteurs amérindiens en leur coupant les cheveux, démontrant ainsi scientifiquement le rôle de la chevelure dans l'accès au fameux sixième sens tant décrié par ailleurs1. Cet article d'Elle (rien à voir avec le magazine de mode féminin) risque donc de vous surprendre. Ou pas. Ceci dit, il s'agit de faire la part des choses sans vous transformer en homme ou femme des cavernes pour autant.

    Personnellement, je ne prônerai absolument pas le lavage fréquent des cheveux surtout avec la combinaison eau calcaire + tensioactifs plus ou moins agressifs (voire cancérigènes pour certains) contenus dans la plupart des shampooings. Par contre, un bon brossage bi-quotidien, avec une brosse à picots en bois naturel de préférence, et l'utilisation de poudres ayurvédiques (voir Articles connexes), d'argile — ou éventuellement de bicarbonate de sodium mais à condition de rincer impérativement avec du vinaigre de cidre ou du citron afin de respecter le PH légèrement acide du cuir chevelu — est une alternative tout à fait avantageuse pour nettoyer votre chevelure qui la métamorphosera, à coup sûr, même après des années de maltraitance chimique comme ce fut le cas pour moi. Et pour ceux qui ont vraiment le cheveu très gras, n'hésitez pas à avoir recours aux shampooings secs naturels à base de farine, de fécule de maïs, d'arrow root, d'argile ou encore de mélanges de poudres ayurvédiques, qui s'éliminent au brossage. Ce mouvement écologique qui prend de l'ampleur a même été baptisé le « No Poo » ou « Halte au shampooing ».2

    Ey@el

    Nos coupes de cheveux peuvent bien n'être que de simples modes, en creusant nous pourrions découvrir que nous nous sommes privés d'une des sources d'énergie vitale les plus précieuses qu'il soit pour l'homme.
    ~ Yogi Bhajan

    Envisagez la possibilité que votre chevelure joue un rôle bien plus important que purement esthétique. L'homme est la seule créature dont les poils de la tête s'allongent au cours de sa croissance jusqu'à l'âge adulte. Si vous ne les coupez pas, vos cheveux pousseront puis s'arrêteront une fois qu'ils auront atteint la bonne longueur. Du point de vue yogique, ils sont un merveilleux cadeau de la nature pouvant effectivement contribuer à élever la Kundalini (force vitale créatrice) et augmenter ainsi votre vitalité, votre intuition et votre sérénité.

    La coupe des cheveux

    Jadis, dans de nombreuses cultures, les gens ne coupaient pas leurs cheveux parce qu'ils faisaient partie intégrante d'eux-mêmes. Il n'y avait pas de salons de coiffure. Souvent, on coupait ceux des peuples conquis ou des esclaves en signe de reconnaissance de leur asservissement. Il s'agissait également de punir et de diminuer leur pouvoir.

    Les os frontaux sont poreux et servent à transmettre la lumière à la glande pinéale, affectant l'activité cérébrale ainsi que la thyroïde et les hormones sexuelles. En taillant une frange couvrant le front, on entrave ce processus. Lorsque Genghis Khan conquit la Chine, il estima que le peuple chinois était bien trop sage et bien trop intelligent pour se laisser assujettir. Il exigea alors que toutes les femmes du pays se coupent les cheveux et arborent une frange parce qu'il savait que cela contribuerait à les rendre craintives et plus contrôlables.

    À mesure des conquêtes de tribus entières ou de sociétés, la coupe des cheveux se généralisa tellement qu'au bout de quelques générations l'importance de la chevelure se perdit  et on se focalisa peu à peu sur les modes et les coiffures.

    En permettant à vos cheveux d'atteindre leur pleine longueur et d'arriver à maturité, cela entraîne la production de phosphore, de calcium et de vitamine D qui pénètrent d'abord la lymphe puis le liquide céphalorachidien par les deux conduits au dessus-du cerveau.

    Cette transformation ionique rend la mémoire plus efficace et engendre une plus grande énergie physique, une amélioration de l'endurance et de la patience.

    Yogi Bhajan explique que lorsque l'on choisit de se couper les cheveux, on perd non seulement cette énergie et ces nutriments additionnels mais l'on oblige l'organisme à fournir davantage de cette énergie et de ses substances vitales pour assurer perpétuellement la repousse des cheveux manquants.

    Qui plus est, les cheveux sont des antennes qui recueillent et canalisent l'énergie solaire ou le prana vers les lobes frontaux, cette partie du cerveau servant à la méditation et à la visualisation. Elles servent de relais pour nous apporter davantage de cette énergie cosmique subtile. Il faut environ trois ans à partir de la dernière coupe pour que de nouvelles antennes se reforment à la pointe des cheveux.

    Des soins capillaires pour éveiller la Kundalini

    En Inde, les Rishi sont des sages qui enroulent leurs cheveux au sommet de leur crâne durant la journée pour dynamiser leurs cellules cérébrales et les peignent après les avoir détachés la nuit. Le « nœud Rishi » renforce votre champ magnétique (aura) et stimule la glande pinéale au centre de votre cerveau.

    L'activation de votre glande pinéale produit une sécrétion essentielle au développement des fonctions intellectuelles supérieures tout comme à celui d'une perception spirituelle supérieure.
    ~ Yogi Bhajan

    Le jour, les cheveux absorbent l'énergie du soleil et la nuit celle de la lune. Le relever la journée puis les détacher le soir contribue à ce processus. Vous natter les cheveux pour dormir favorisera le rééquilibrage de votre champ électromagnétique.

    Les pointes fourchues

    Quand on laisse sa chevelure libre sans les attacher, des fourches peuvent se former aux pointes. Au lieu de les couper et perdre ainsi vos antennes, Yogi Bhajan conseille d'appliquer un peu d'huile d'amande douce et de la conserver toute une nuit afin qu'elle puisse être absorbée avant de les laver au matin. Les enrouler en chignon sur le sommet de votre crâne en les protégeant à l'aide d'une coiffe vous aidera à réparer vos antennes. Si vous avez les cheveux long, voyez si vous éprouvez une différence quand ils sont propres,relevés au-dessus de votre tête ou bien, détachés.

    Les cheveux mouillés

    Un an après le solstice d'hiver, Yogi Bhajan était assis dans notre salon, les cheveux mouillés, et il nous expliqua qu'il les séchait avant d'y mettre de l'ordre dans le but d'éviter de contracter un mal de tête. Lorsque l'on relève ses cheveux alors qu'ils sont encore humides, ils ont tendance à rétrécir, à se resserrer un peu voire même à se casser au séchage. Le mieux est de prendre le temps, à l'occasion, de s'installer au soleil pour les laisser sécher naturellement et absorber une dose supplémentaire de vitamine D. Les yogis conseillent de se faire un shampooing toutes les 72 heures (ou plus souvent si vous transpirez beaucoup du cuir chevelu). Vous laver les cheveux après une contrariété ou un bouleversement peut s'avérer bénéfique à l'évacuation de vos émotions.

    Un peigne en bois

    Les yogis recommandent également l'utilisation d'un peigne ou d'une brosse en bois pour votre chevelure afin d'accroitre la circulation sanguine et stimuler votre cuir chevelu. Le bois ne crée pas d'électricité statique responsable d'une déperdition d'énergie des cheveux vers le cerveau. En brossant vos cheveux et votre cuir chevelu de l'avant vers l'arrière puis inversement et ensuite de droite à gauche plusieurs fois, vous découvrirez combien c'est rafraichissant et ce, quelle que soit leur longueur. Toute la fatigue accumulée dans la journée s'en ira. Pour les femmes, on raconte qu'utiliser cette technique de brossage deux fois par jour pourrait contribuer à maintenir leur jeunesse, un cycle menstruel sain et une bonne vue.

    Si vous êtes chauve ou dégarni, le manque d'énergie en provenance des cheveux peut être contrebalancé par davantage de méditation.

    Si vous découvrez quelques filaments d'argent dans votre chevelure, sachez que la couleur argentée ou blanche accroît le taux de vitamines et le flux d'énergie pour compenser avec l'âge. Pour une meilleure santé cérébrale en vieillissant, essayez de maintenir vos cheveux dans un état aussi sain et naturel que possible.

    Les cheveux de Tagore

    Il y a des années de cela, Yogi Bhajan nous a raconté cette histoire de cheveux au Women's Camp au Nouveau-Mexique :

    Reconnaissez la beauté et le pouvoir de votre chevelure — en la conservant en l'état, vous mènerez une vie épanouie dans ce monde. Lorsque Rabindranath Tagore, le grand poète qui a découvert Dieu en lui, voulut rencontrer un ami sur un navire à vapeur, ce dernier ne le reconnut pas et lui écrivit donc cette lettre : « Nous étions sur le même bateau mais je ne t'ai pas trouvé ». « J'étais là » répondit Tagore. Son ami lui dit : « Je comprends que tu es désormais un homme réalisé par Dieu et j'aimerais savoir quelle fut ta première action après avoir pris conscience de l'Unicité présente en tout être et chose ». À quoi Tagore répondit : « Lorsque j'ai réalisé l'Unicité en tout, j'ai jeté ma trousse de rasage à la mer. J'ai abandonné mon ego et j'ai cédé à la nature. Je voulais vivre sous la forme que mon Créateur m'avait donnée ».

    En laissant leur chevelure pousser, les humains accueillent la maturité, la responsabilité d'atteindre leur pleine croissance et leur pleine puissance. C'est pourquoi vous trouverez grâce et sérénité chez ceux qui n'ont jamais coupé leurs cheveux depuis leur naissance, à condition qu'ils soient bien entretenus. Le Créateur vous les a accordés pour une raison bien précise.

    Il est dit qu'en laissant vos cheveux pousser jusqu'à leur pleine longueur et en les enroulant sur le sommet de votre crâne, l'énergie solaire, la force vitale pranique, est aspirée jusqu'en bas de la colonne vertébrale. Afin de contrebalancer ce mouvement descendant, l'énergie vitale Kundalini s'élève pour créer l'équilibre. Selon les propres mots de Yogi Bhajan, « vos cheveux ne sont pas là par erreur ; ils ont un rôle bien précis que les saints découvriront et dont les autres hommes se moqueront ».

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Notes et références

    1. ^ La vérité sur les cheveux et pourquoi les Indiens les gardent longs
    2. ^ À noter que le mot « poo » en anglais veut également dire « caca » en référence à la crasse, certainement, mais surtout par rapport à toutes les saloperies contenues dans les shampooings.

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « L'Homme descend du songeLe coin lecture »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Mars 2015 à 20:36

    Merci des conseils ! D'ailleurs, tu tombe bien, j'ai eu RDV ce matin avec ma pharmacie qui nous offraient une expertise (ils nous prélèvent des cheveux, les scannent et nous conseillent sur ce qu'il nous faut)... je vais avoir de supers cheveux !

    2
    Vendredi 27 Mars 2015 à 20:52

    M'est avis que le pharmacien va te proposer des shampooings chimiques. Malheureusement c'est le cas de la grande majorité de ce qui se vend en pharmacie. Il faut vraiment éplucher les étiquettes à la loupe et carrément avoir la liste des saloperies à éviter sur soi car pour s'en rappeler quand on n'est pas chimiste (ce qui est mon cas), c'est compliqué. Je tâcherai de faire un articles avec la liste des plantes/poudres ayurvédiques et autres produits naturels qui remplacent très bien les shampooings et après-shampooings. Mais l'argile déjà, c'est vraiment top et ça se trouve facilement (en plus de ne pas être cher).

    3
    Dimanche 29 Mars 2015 à 23:13

    eh bien tout ça ! il fut un temps où je me coupais moi mm les cheveux ;) mais c'était pas si réussi que ça et là j'ai trouvé un chouette coiffeur qui sait m'écouter et me conseiller. pour les shampoings, j'en fais chaque jour car sinon trop gras :/ jamais essayé les méthodes de shampoings secs, je devrais tester ! bisous à toi ;) et sur ta photo, c'est marrant mais je devine de très beaux cheveux ondulés, non ?

    4
    Dimanche 29 Mars 2015 à 23:38

    Si tu laves tes cheveux tous les jours, pas étonnant qu'ils graissent autant ! C'est un cercle vicieux qu'il est possible d'enrayer. Déjà, en revoyant ce qui dans l'alimentation pourrait favoriser la surproduction de sébum mais aussi en arrêtant les shampooings traditionnels en les remplaçant par du rhassoul  qui est une argile purifiante préconisée pour les cheveux gras. Mieux : laisser poser en masque capillaire pendant 20 minutes une fois par semaine puis rincer ensuite sans shampooing après, l'argile nettoyant très bien et cela pendant plusieurs mois jusqu'à amélioration. Également en se brossant les cheveux méticuleusement matin et soir avec une brosse propre (pas de plastique surtout, je recommande la brosse en bois) et sinon entre deux masques-shampooing sous la douche, un shampooing sec avec de la fécule de maïs, de l'arrow root , de la farine ou encore de l'argile blanche que l'on élimine en brossant. Un gommage du cuir chevelu avec du marc à café et de l'huile (olive, amande douce, jojoba...) avant de démarrer le traitement ne serait pas mal non plus, histoire de déboucher les pores du cuir chevelu souvent encrassés par les résidus de shampooings, après-shampooing plus la pollution.  Allez, tu m'en diras des nouvelles !

    5
    Mardi 31 Mars 2015 à 11:47

    houlala tout ça !!oui je sais que c'est un cercle vicieux, trop laver : graisser etc etc... pfiou bises et merci pour toutes ces infos :) belle journée, venteuse à souhait ici grrr

    6
    Mardi 31 Mars 2015 à 14:01

    Ah oui, j'ai failli m'envoler en ouvrant la fenêtre (faut dire que la gravité n'a pas beaucoup d'emprise sur moi mais quand même) !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :