• Va donc voir si la lune est bleue

    Haut de page

    Bas de page

    Article d'Ey@el

    Ce soir à 01h44 (GMT), nous aurons droit à une seconde pleine lune sur l'axe Lion-Verseau (la précédente a eu lieu le 22 juillet), phénomène peu fréquent1, survenant en moyenne tous les deux ans et demi et baptisé « lune bleue ». Mais si vous vous attendez à un orbe digne des contes de fées ou autres films fantastiques, vous risquez d'être profondément déçus car cette appellation ne doit rien à un quelconque changement de couleur.

    Des origines floues et une définition controversée

    Si ce phénomène, tenant à la fois de l'astronomie et du folklore, est pratiquement ignoré chez nous, il est très populaire dans les pays anglo-saxons. Toutefois, son origine demeure assez floue. Pour certains, ce terme remonterait au XVIe siècle et aurait été introduit pour la toute première fois, en Angleterre, en 1528, dans un pamphlet de Shakespeare2 mais ne se serait vu popularisé, en Amérique, qu'au XXe siècle, avec la publication de l'Almanach des Fermiers du Maine, à partir des années 30, qui suggéra que si l'une des quatre saisons contenait quatre pleines lunes au lieu de trois habituellement, que la troisième lune complète devrait être appelée lune bleue.

    D'aucuns, par ailleurs, considèrent qu'on ne peut parler de lune bleue que si deux pleines lunes ont lieu au cours du même mois calendaire. D'autres, enfin, ne reconnaissent le phénomène que si l'année comporte 13 cycles lunaires3.

    Axe Lion-Verseau : les énergies du cœur

    J'ai commencé à m'intéresser à l'astrologie vers la fin des années 80. Pour moi, elle n'a rien d'un instrument divinatoire ni d'une science absolue. J'ai potassé des dizaines et des dizaines d'ouvrages sur la question — notamment l'astrologie karmique que m'avait fait découvrir une amie astrologue à la revue Astres (que j'ai d'ailleurs cessé de lire depuis bien longtemps) — pas mal « pratiqué » pour au final ne plus m'y référer que comme à un outil météorologique des énergies cosmiques, en me fiant davantage à mon intuition plutôt qu'aux savantes élucubrations et autres resucées de manuels ésotériques comme il en pullule depuis toujours et bien davantage encore depuis l'avènement d'Internet. Les horoscopes me font d'ailleurs hurler de rire.

    Je n'invente rien en parlant d'énergies du cœur car l'axe Lion-Verseau sur lequel aura lieu cette pleine lune « bleue » (tout comme la précédente) est justement cela : l'axe des affections (analogie avec l'axe des maisons V/XI). Le Soleil (ego, volonté) en résidence, conjoint à Mercure (mental, communication), s'oppose à la lune (émotions, sensibilité), elle-même conjointe à Neptune (intuition, imagination) rétrograde.

    Anne-Marie Cutino du Blog ASTRO passionnément vôtre écrit à ce sujet :

    Les nouvelles idées et valeurs mentales que nous avons façonnées, nourries et fait croître tout au long de la phase précédente devraient maintenant nous permettre d'opérer les changements utiles à notre développement personnel. C'est une bonne période pour nous relier aux autres afin de diffuser nos idées, les partager et les enrichir de celles des autres.

    (...)

    L’énergie de la Pleine Lune de la Lunaison Lion nous demande encore d’être vigilant car notre nervosité est toujours forte mais également notre suggestibilité, pouvant rendre notre volonté instable ou influençable.

    L’imagination et la sensibilité sont une nouvelle fois très accentuées voire même excessives et on peut perdre le sens des réalités, notre perception des choses peut être faussée, nos intuitions peuvent être trompeuses et nous pourrions avoir tendance à nous illusionner.

    Notre opinion est indécise, le mental est agité, on ne parvient pas à communiquer clairement ce qu’on ressent, on éprouve de l’inquiétude, il y a un manque de continuité dans nos pensées, d’où des difficultés à réaliser nos aspirations.

    L'éveil d'une nouvelle conscience

    L'analyse de Spaethica du blog Ayundari fait particulièrement écho en moi quant à la profusion d'idées et leur soudaineté (les effets d'une pleine lune se font généralement ressentir quelques jours avant le jour J) :

    Des vagues émotionnelles peuvent apparaître et disparaître comme des ondulations sur l’eau. Ne soyez ni trop à l’écart, ni trop analytique en matière d’émotions. Soyez mature et dites comment vous vous sentez.

    L’intention de cette pleine lune : J’embrasse la singularité de qui je suis et je me connecte naturellement avec toute la VIE, à partir du centre du CŒUR.

    L’énergie de cette pleine lune est là pour nous faire découvrir la confiance, la créativité, l’amour, la générosité pour les autres et un sens profond de soi. Pour que cette confiance découle simplement, tout tourne autour de la responsabilité de nos choix. Nous ne sommes jamais impuissants, même dans le visage de l’oppression.

    Cette pleine lune est la puissance du feu, de l’esprit, de la créativité. Un feu qui se consume, réchauffe et éclaire. Le feu symbolise la purification et la transformation. Les feux alchimiques transforment notre conscience, nous ouvrent à une compréhension plus profonde et plus large.

    Durant cette pleine lune, vous pourriez être débordant d’idées nouvelles, avoir des idées soudaines. Vous pouvez passer de la répartition à la percée. Il se passe une transformation de la conscience. Les vieilles façons de percevoir la vie ne fonctionnent plus. Chacun rencontre de nouveaux aspects de lui-même et de la vie. Vous donnez naissance à la nouvelle personne que vous êtes. Il s’agit d’un véritable travail. Il s’agit d’une croissance réelle. Il y a tellement de choses à célébrer. L’excellente façon de naviguer dans cette nouvelle conscience est la juste balance. Par exemple, au lieu de vous demander si "c’est une bonne ou une mauvaise idée", demandez plutôt "qu’est-ce qui serait l’équilibre dans ce cas ? L’équilibre est la clé pour être en présence, en confiance et en puissance.

    Cette pleine lune commence un grand travail de libération des illusions, des limites que nous nous imposons, de ce que nous tenons sur le dos. C’est le temps de l’ÉVEIL. Lâchez ce qui ne sert plus à vos besoins affectifs et à la sécurité intérieure. Le plus vous relâchez, le plus vous pouvez voyager à travers votre propre lumière et ainsi la partager au reste du monde. Élever vos vibrations est ce qui vous est demandé. En septembre, la cosse de vos talents s’égrènent pour mieux servir l’humanité. Chacun prend ses dons, ses talents, ses qualités, ses aptitudes et les partage avec les autres, les utilise au service de la Nouvelle Terre. Ce que nous rêvons, nous le créons.

    Cette nuit, faites de beaux rêves même si elle est plus courte et si le marchand de sable tarde un peu à passer4 !

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ L’expression populaire anglo-saxonne « once in a blue moon » dont l'équivalent, dans notre langue, est « tous les trente-six du mois » traduit bien le côté rarissime de ce phénomène. — Wikipédia.
    2. ^ Rede Me and Be Not Wrothe : « Yf they say the mone is belewe / We must believe that it is true » (« s'ils prétendent que la lune est bleue, nous devons croire que c'est vrai »). — Wikipédia.
    3. ^ La durée entre deux pleines lunes consécutives est de 29,5 jours. Février ne comportant que 28 jours lors d'une année non bissextile, il peut arriver qu'il ne se produise aucune pleine lune pendant ce mois. Il est donc possible de rencontrer une année avec 13 pleines lunes sans aucune en février, c'est-à-dire que deux mois de l'année possèdent deux pleines lunes. — Wikipédia.
    4. ^ Selon une étude menée par des scientifiques à l'hôpital psychiatrique universitaire de Bâle, lors des nuits de pleine lune, l'activité cérébrale, liée à la phase profonde du sommeil, diminue de 30 %. Les candidats au sommeil mettent cinq minutes de plus pour s'endormir et dorment vingt minutes de moins. Les participants ont estimé que leur sommeil a été de moins bonne qualité pendant la pleine lune. Ce sentiment a été étayé par des taux de mélatonine – hormone qui régule le sommeil et les cycles de veille et de sommeil – inférieurs à ceux des autres nuits. — Le Monde.
    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « ImaginationL'importance d'être un éternel enfant »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Décembre 2013 à 22:53

    La revue "Astres" Elle existait depuis 1948 ,et j'ai commencé à la lire en  1964,car ma Mère était intéresser tout ce qui était astrologie .Dan Martin qui était la clé de voute de cette revue ,avait une finesse dans l'interprétation ,et lorsqu'il s'était tromper ,il ne manquait jamais de s'excuser ,et de rectifiée l'erreur .Il est décédé à 89 ans  ,la dernière revue en Juillet 20o9  je crois,mais ils ont fait ca sans rien dire à personne ,j'ai subi un véritable choc ,j'étais tellement habitué à cette revue ,c'est comme   si  ils m'avaient  couper le souffle.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 27 Décembre 2013 à 17:02

    Vous m'apprenez quelque chose car j'ignorais que la revue Astres avait cessé son activité. Bien que je ne la lise plus depuis fort longtemps, je trouve ça quand même très dommage. Et oui, je me souviens très bien de Dan Martin qui avait son franc parler et des analyses souvent très justes qui m'ont pas mal appris d'ailleurs. Merci donc de m'avoir fait part de cette nouvelle aussi triste soit-elle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :