• Bon An mal An

    Animation et poème d'Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    An fumé, foiré
    Sous l'An pire des sens — soûlant
    Des sangs indécents
    Descend l'An terre
    De l'An fer
    À l'An vert.
    (Badaboum !)

    De l'An dormi à l'An levé,
    Bon An mal An,
    Démarré salement
    Se marrait le sale An — salaud !
    (Han ! Han !)

    Ans volés, plumés — glués,
    Corps mourants dans la vase,
    Les Ans goissaient.
    (Goa ! Goa !)

    Ans-xiétés, xiogènes — sans gène,
    Ans-guille rez-sous-porche
    Ou An-coche décochant
    Des croches ou des coches,
    Avec sa coche qui s'accroche — cochon !
    (Taïaut ! Taïaut !)

    Restent les Ans-douilles,
    Les pouilles, les fripouilles,
    Les Ans merdeurs.
    L'An taille au nouvel An saigne,
    L'An sablé durcit
    Sans sursis.
    (Ouille ! Ouille !)

    À qui veut l'An tendre,
    Déchaîne l'An foncé,
    (Plus d'Ans-poules mouillés)
    Et libère des Ans-nuit.
    (Hou ! Hou !)

    Dit l'An hardi à l'An chanté :
    « Passez-nous l'An-vie ! »
    Vive l'An-vie !
    (Tchin ! Tchin !)

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « L'astrologie en vraiNettoie-Tout magique de la Mère Grattesec »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Janvier à 20:09

    ah, c'est sûr 2018 commence bien !!!!  :( 

    je côtoie une bonne clique d'an paffés au boulot qui n'arrêtent pas de médire sur les autres et de créer la zizanie ... et que je t'an fonce les autres, le pouvoir monte à la tête ! 

    Ton texte me fait rire et en même temps je le trouve tellement adapté au moment...

      • Jeudi 11 Janvier à 00:14

        L'ironie de la chose, c'est que j'ai écrit ce poème il y a plus d'un mois. Je devrais peut-être prendre la place de Madame Soleil :lol:

        Oui, marre de ces gens qui te prennent de haut, des hôpitaux qui se foutent de la charité, des gens qui veulent tout contrôler mais rien assumer, qui créent la tension permanente pour obtenir ce qu'ils veulent parce que tout le monde n'aspire pas à la lutte permanente. Dur de rester centré(e) et de conserver sa vibration. Ne pas perdre son intégrité. Marre d'être pris(e) pour argent comptant, de l'indifférence des gens qui confondent partage avec tu donnes et je prends (là je parle de la plupart de ceux qui me lisent).

        Heureusement, je sais pourquoi les choses sont ainsi. Cela ne plaira pas à tout le monde — c'est tellement mieux de blâmer la fatalité, de rejeter la faute sur la société que de se remettre en question et de chercher à faire quelque chose sans attendre d'être le 100ème singe. Bref, les vibrations de cette planète s'élèvent (la fréquence de Schumann ne cesse d'augmenter) et il faut s'adapter. Ce n'est facile pour personne mais encore moins pour ceux qui refusent d'évoluer et qui se cantonnent aux basses vibrations (apathie, cynisme, impuissance). Et la suprématie de ceux qui se nourrissent de telles vibrations étant en train de toucher à sa fin, les rats quittent le navire, la noirceur refait surface, essayant d’entraîner le maximum de gens dans leur chute en les provoquant par la colère, la douleur, l'écœurement ou le désespoir.  Chaque fois que je me sens désespérée, je me souviens de cela et le colère me remonte et je me rappelle pourquoi j'endure tout ça et après ça je ne suis qu'à quelques échelons de la vibration positive mais c'est épuisant et le corps a du mal à suivre. Pas sûre que vous me suiviez mais si ça peut consoler certains, non, ce n'est pas vous qui perdez pied, ce sont les bas fonds qui mettent la gomme. Mais toutes ces désillusions m'ont rendue plus lucide et on ne m'aura plus aux sentiments ni à l'empathie. Je n'apporterai plus mon soutien aux personnes qui veulent que tout change sans changer leur manière de penser avant car c'est mission impossible et j'ai perdu suffisamment de temps avec ces dommages collatéraux avérés ou en devenir qui ont choisi de l'être. Je ne dis pas que c'est facile mais c'est le SEUL moyen. Tout le reste n'est qu'illusoire et abusif. Après chacun choisit sa voie et arrête de me bouffer mon temps. Cette année, j'ai sorti mon épée et je compte bien couper toutes les mauvaises herbes qui viendront me barrer la route et ceux qui voudront me déverser leurs ordures dans l'esprit. Je ne lèverai donc pas mon grand doigt mais mon glaive. Comme Eowyn, la chose qui me fait le plus peur est de vivre dans une cage.  (Oups, désolée pour ce long délire).

         

    2
    Vendredi 12 Janvier à 19:48

    :lol: j'étais énervée quand j'ai répondu à ton message, énervée par tellement de gens !!!! Pfff !

    Mais je vois que je ne suis pas seule ! Oui, les gens qui se plaignent tout le temps mais qui ne font rien pour changer les choses, ça je connais bien ! j'en ai côtoyé un pendant plus de 25 ans ! Et j'en côtoie d'autres au boulot ... Et encore je ne parle même pas de changer le monde, juste le petit monde autour de soi ! ;)

      • Vendredi 12 Janvier à 20:04

        Oui, on s'était bien comprises ;) Certains ne vivent que pour se plaindre et non contents de cela, ils ne supportent pas que d'autres puissent arriver à dépasser leurs problèmes parce que ça les fait se sentir mal vis à vis d'eux-mêmes alors que normalement, ça devrait les inspirer, les motiver, leur prouver que rien n'est impossible. Mais non. Heureusement, les choses commencent à bouger. Les médias font tout pour l'occulter, la plupart des gens ne voient rien ou refusent de voir mais ça bouge à qui sait regarder, écouter, percevoir. N'entends-tu pas ce frémissement qui commence à devenir un bourdonnement ? Patience, courage, c'est en chemin...

    3
    Saby
    Hier à 14:37
    Tu nous donne donc l espoir ... C est en chemin dis tu ... J adore tes voeux. Voici les miens en retour. AN GOISSE AN PASSÉ AN NOUVEAU AUSSI ENGLUÉ AN DANS L'ATTENTE DE BONNES NOUVELLES .. AN SANTÉ TANT ESPERE SERA MON RESUME . Bises ey@el
      • Hier à 14:54

        Non que je veuille un an foiré mais autant an merder ceux qui voudraient nous l'an foncer comme la réincarnation d'un certain Roi décapité récemment élu grâce à l'effet croquemitaine qui fonctionne à tous les coups. Non pas que le croquemitaine eut mieux convenu mais bon si certains croient encore que voter c'est la démocratie, qu'ils retournent à leur lessivage télévisuel quotidien et arrêtent de vouloir brûler les hérétiques. Marrant car beaucoup sont anti-religion, dénoncent le catholicisme et ses méthodes et se livrent aux mêmes choses sans s'en rendre compte. Dans les deux cas, on se déclare impuissant puisqu'on accepte de s'en remettre à une autorité pour régir nos vies à notre place. Tous malsains avec ou sans T mais certainement pas bon pour la santé. beurkbadhe

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :