• L'ancien doit céder la place au nouveau

    Article de Lorna Bevan traduit par Ey@el

    Available in English

    Dans mon article précédent (voir Articles connexes), j'évoquais pêle-mêle mes ressentis quant à l'incendie de Notre-Dame qui me semblait s'inscrire dans quelque chose de bien plus grand que l'on ne peut imaginer et en particulier le rapprochement que je ne pouvais m'empêcher de faire avec le seizième arcane du tarot, à savoir la Maison-Dieu qui représente une tour frappée par la foudre. Depuis la rédaction de ce billet, je n'ai fait que « tomber » sur des vidéos et articles venant confirmer mes ressentis, notamment de la configuration astrologique actuelle très karmique du stellium formé par Saturne (la responsabilité), Pluton (la transformation), Éris (la controverse) et le Nœud sud (ce dont il faut se détacher) en Capricorne (le pouvoir, le zénith) en rapport avec le transit d'Uranus (la foudre) en Taureau (les valeurs, le patrimoine). Je voulais donc partager ce bout d'article avec vous parce que c'est exactement la sensation que j'éprouve actuellement d'être entre deux mondes et de ne plus trop savoir où je me situe puisque mes anciens repères (et souvenirs) s'effacent de plus en plus. Je ne me reconnais en rien. Et vous ? De plus, ce qui est expliqué par le biais du symbole chandrique fait étonnament écho au message d'un rêve récent dont je compte vous parler prochainement dans le cadre de ma rubrique onirique.

    À voir en complément, une nouvelle vidéo d'Antoine de Nouvelle Terre qui rejoint à peu près ce qui a été dit mais plus encore et qui vous explique notamment en long et en large l'importance des méridiens :

    Notre-Dame de Paris, hypocrisie émotionnelle, temporisation de l'ombre

    Ey@el

    Du temps de la 3D, après des événements d'une aussi grande ampleur que ceux entourant la pleine lune de la semaine passée, on aurait pu s'attendre à ce que les choses s'apaisent et retournent à la « normale ». Il va falloir s'habituer car il n'y aura désormais plus d'interlude entre entre les chocs de l'existence — c'est la nouvelle norme. Les trois énormes passages de vitesse transpersonnels actionnés par Chiron sur la ligne d'horizon événementielle en Bélier, Uranus en Taureau et le stellium Saturne/Pluton/Éris sont déjà en train de faire apparaître un décor totalement dépaysant aussi bien dans notre réalité intérieure qu'extérieure. Le début d'une restructuration à la fois de la géométrie planétaire — glissement des plaques tectoniques et des pôles magnétiques au beau milieu du changement climatique — et des systèmes internationaux — sociaux, politiques, économiques et écologiques.

    Cette semaine, le Soleil entre en conjonction avec Uranus l'Éveilleur pour la première fois depuis mars dernier où ce fauteur de trouble est entré en Taureau pour un transit dans ce signe se reproduisant tous les 84 ans — c'est là que vous allez commencer à ressentir les premières secousses électriques sismiques à la fois du système planétaire et de votre propre système. Un orage de foudre et de tonnerre qui, sept ans durant, dispensera son éveil perturbateur, ses révélations et son illumination transformatrice en brisant en éclats toutes formes de pensée désuètes. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Voyez cela comme une tempête solaire géomagnétique qui foutrait en l'air tout votre système éthérique, physique et nerveux — une métaphore parfaitement adaptée à cette immense marche d'escalier évolutionnaire que nous nous apprêtons à gravir. N'espérez pas un ralentissement de cette vitesse infernale de sitôt — c'est à ce moment que vous sentirez le passage de la fusée propulsée hors du passé effacé vers l'avenir de la Grande Transformation.

    C'est à Pluton l'Éliminateur, stationnaire toute la semaine et à son impact maximal avant d'entamer demain (le 24 avril) une rétrogradation de cinq mois, que revient la suppression des anciennes lignes temporelles et l'orientation vers un avenir radicalement différent. Mercure et Vénus sont tous deux conjoints à Chiron sur la ligne d'horizon événementielle en Bélier — un point hypersensible sur l'axe mondial où la politique devient personnelle et vice versa.

    Attendez-vous à davantage de révélations concernant la corruption et les jeux de pouvoir en coulisse. Pluton rétrograde dévoile la vérité et l'expose au grand jour.

    Symbole chandrique de la conjonction Soleil/Uranus à 3 degrés en Taureau

    Un somnambule

    Tout ce que nous avons à faire est de n'opposer aucune résistance au milieu des tensions. Nous ne faisons que traverser un ancien monde en longeant ses frontières. L'autre monde dans lequel nous nous retrouvons est tellement interne, magique et profond. Un univers de ravissement intérieur d'appartenir à des lieux oubliés et cachés. Cependant, nous ne sommes pas en mesure d'y rester non plus parce que nous nous sommes engagés à parcourir les limites pour en révéler les possibilités luminales. Notre esprit est en ébullition. Nous dansons entre les mondes. Nous chantons. Nous devenons magiques à tel point que l'ancien monde acquiert une dimension supplémentaire d'étrangeté. Lorsque vous êtes suffisamment loin à l'intérieur, tout est à l'intérieur, tous les mondes sont réels.

    Laissez la vie prendre le dessus.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Autres sons de clocheAtlantico »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :