• Pourquoi est-on seul et comment y remédier ?

    Article de Krisztina Fazekas traduit par Ey@el

    Available in English

    Passer du temps seul nous fournit l'occasion idéale de découvrir véritablement qui nous sommes et ce que nous attendons de la vie. Souvent, cela nous permet de vivre dans l'instant présent et d'y voir un peu plus clair mentalement afin d'évaluer notre ressenti en se focalisant sur notre point de vue personnel sans s'inquiéter de ce qu'en penseront les autres.

    Je trouve que la société actuelle nous encourage de plus en plus à nous agiter sans cesse, à faire partie de communautés et à nous servir des médias sociaux — afin d'être sociables. Et ceux qui ne préfèrent pas leur propre compagnie peuvent se laisser aisément piéger et tenter de se fuir en passant tout leur temps avec autrui. Mais pourquoi certains d'entre nous se sentent-ils si menacés à l'idée d'être seuls ?

    Les symptômes de la solitude

    Lorsque nous sommes livrés à nous-mêmes et que nous ressentons cette solitude, nous avons le sentiment d'être ignorés et abandonnés. Il est possible d'éprouver cela en présence d'une autre personne, mais cette sensation est bien plus forte lorsque nous sommes seuls. Ainsi, nous nous cherchons sans cesse des excuses et la compagnie d'autrui.

    Un exemple parfait au quotidien : combien de fois réalise-t-on que tout le monde autour de nous est au téléphone, occupé à faire défiler les pages — ou à poster des messages. Les médias sociaux nous fournissent l'occasion de nous « sentir connectés » alors qu'en fait nous nous isolons en essayant de faire comme si notre vie était au moins aussi parfaite que celle de nos amis. Pour ma part, je considère ceux qui partagent le moindre de leurs faits et gestes comme seuls. Il me semble que les moments palpitants que nous vivons sont gâchés lorsque l'on s’interrompt pour les mettre en ligne.

    Les causes possibles de la solitude

    1. L'anxiété de séparation

    L'anxiété de séparation peut être due à un traumatisme de l'enfance (où l'enfant a été délaissé et s'est donc senti vulnérable) ou se manifester à l'âge adulte après une expérience traumatisante ou la perte d'un être cher. Elle peut conduire à la solitude chronique ou la peur exagérée de perdre quelqu'un. Un des signes peut être la crise d'angoisse ou l'insomnie survenant après s'être séparé d'un parent proche.

    2. La peur d'être différent

    La plupart d'entre nous trouveraient sans doute bizarre de partir en vacances ou de se rendre à une fête seuls, aussi nous décidons de ne rien faire du tout. Nous savons que cette expérience serait désagréable et nous songeons à ce que les gens diraient et comment ils réagiraient : « Moi, tout(e) seul(e) sur la plage ? J'aurais l'air tellement pathétique. » Notre irrépressible besoin d'être acceptés est assurément ce qui nous fait nous sentir seuls. Si vous pensez avoir envie de prendre ce congé sans doute bien mérité tout(e) seul(e), faites-le ! Sinon, peu importe combien d'amis vous aurez autour de vous, vous vous sentirez isolé. Les gens ont trop peur de se démarquer et reproduisent ce que chacun fait en se créant de faux statuts (dans la vie réelle comme sur les médias sociaux) afin de se sentir « sûrs d'eux ».

    Pourquoi il est vital d'être seul

    Au lieu de résoudre progressivement nos problèmes de solitude, nous tendons à préférer les solutions de facilité comme la prise de médicaments. Il faut néanmoins du courage, de l'énergie et beaucoup d'efforts pour s'aider soi même tandis qu'avaler une pilule ou prendre « juste un seul verre » ne fait que traiter les symptômes et non la cause fondamentale. Il y a cette citation qui dit « Soyez assez fort pour être autonome, raisonnablement intelligent pour pour savoir quand vous avez besoin d'aide et suffisamment brave pour la demander » (www.frankiejohn.com). Quand nous aurons le courage d'affronter cet énoncé, cela voudra dire que nous sommes sur la bonne voie. N'oubliez pas que nous ne pouvons construire de relations saines avant d'être en paix avec nous-mêmes, après quoi il est même probable que nous acceptions le fait d'être seul au monde — de la meilleure façon possible :

    Beaucoup de personnes recherchent la compagnie parce qu'elles ont peur d'être seules [...] que celui à qui il est impossible d'être seul prenne garde à la communauté. Il se fera du mal à lui et au groupe. Seul vous vous trouviez devant Dieu lorsqu'il vous somma ; seul vous avez dû répondre à son appel ; seul vous avez dû lutter et prier ; et seul vous mourrez et rendrez compte à Dieu. Vous ne pouvez pas vous fuir car Dieu vous a choisi.

    ~ Dietrich Bonhoeffer

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Sources

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Solstice diluvienLe foot »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Juin 2016 à 19:21

    Oui, en effet encore une coïncidence, pas pu te répondre hier, panne d'internet à cause des orages .

    Je ne souffre pas d'être seule, cela fait si longtemps que j'étais mal accompagnée que j'avais l'impression d'être seule de toute façon. je ne m'interdis aucune sortie sous le prétexte que je suis seule, j'aimerais juste de temps en temps un peu de tendresse, quelqu'un qui me demande réellement comment ça va, une oreille . Et puis comment veux-tu que je vive le raté de mon couple tout en sachant que mon idéal de mari c'était Charles Ingalls dans la petite maison de la prairie !!!!! :lol: 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :