• Vivons-nous dans une société schizophrène ?

    Article de Fattima Mahdi traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Si l'on pouvait assimiler le monde humain à un cerveau unique, quelle serait notre personnalité dominante ? Le moins que l'on puisse dire est que notre réalité est contradictoire. Nous désapprouvons la violence et emprisonnons les meurtriers pourtant nous nous livrons à des actes de violence au sein même de nos forces de police et nous condamnons beaucoup de gens à mort en entrant en guerre. Qui plus est, de nombreux groupes écologiques travaillent d'arrache-pied au développement de méthodes susceptibles de contribuer à guérir notre planète tandis que d'autres continuent de la détruire pour faire du profit.

    Il semblerait que l'humanité soit à la croisée des chemins. Comme si nous étions en guerre contre nous-mêmes. D'une part, il y a cette foire d'empoigne amorale dans laquelle nous évoluons et de l'autre, ce monde promouvant la paix et la justice. En quelque sorte, cela nous a conduit à une société atteinte de dédoublement de la personnalité. Nous conformer au nombre nous contraint également à nous conformer au bruit que constituent la politique et les médias. Soit nous adoptons des vérités reconnues, soit nous nous en tenons à celles qui dérangent — dont la réalité peut être trop difficile à supporter. En conséquence, il apparaît que nous ne sommes pas encore parvenus, en tant que société, à consolider nos motivations de manière collective, ce qui fait que nous ne pouvons fonctionner efficacement.

    Individuellement, nous vivons tous notre propre réalité et, à l'instar du cerveau schizophrène, lorsque qu'il s'agit de former une experience sensorielle humaine unique, tout est fracturé et fragmenté. Les individus que nous sommes se  focalisent sur leur quête personnelle de survie où nos propres croyances et valeurs prévalent même au détriment d'autrui. En subtance, en tant qu'êtres humains, nous sommes la magnification (effet loupe) de ce cerveau schizophrène collectif.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Monsanto : « Nos pesticides ne provoquent que des maladies conformes aux normes européennes » Fait d'hiver »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :