• Actualité affigeante, perspectives déformées et PNL

    Article de Zen Gardner traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    On ne parlera jamais assez des dangers potentiels inhérents à toute forme d'information. Alors qu'Internet a entraîné une explosion de perception dans la conscience humaine, il faut reconnaître les tentatives incessantes d'assombrissement qui ne visent pas qu'à nous abêtir et nous distraire mais carrément à nous engourdir le cœur et l'esprit.

    Non seulement ce bombardement de paroles et d'images violentes véhiculées par le signal de peur sous-jacente qu'ils nous diffusent est extrêmement toxique, mais ils ont également recours à des techniques de contrôle mental  encore plus subtiles dont l'industrie d'entrainement-divertissement est le meilleur exemple. Quand bien même nos esprits nous disent que nous pouvons gérer cela vu que nous sommes mentalement conscients, jusqu'à un certain point, de ce qui se trame, le poison n'en agira pas moins bien si nous passons du temps à abreuver nos psychés de leurs déchets toxiques sous quelque forme que ce soit.

    Nous ne pouvons simplement pas nous le permettre. Aujourd'hui plus que jamais, à mesure que le chaos et la confusion s'intensifient comme prévu et qu'un large spectre d'énergies d'influences évidentes à l'occultisme le plus sombre sont ainsi libérées. Comme je l'ai déjà dit précédemment, nous ne pouvons gagner en agissant sur leur terrain.

    Tout y est truqué, futile et à terme, débilitant.

    Plus extrême encore, et si nous contribuions au soutien, maintien voire à la co-création de leur réalité factice non pas simplement en lui prêtant attention mais en y participant et cela même avec les meilleures intentions d'une perspective se voulant alternative ?

    J'ai écouté une séquence d'actualités télévisées type dans un podcast alternatif et cela m'a fait penser à toute la programmation neurolinguistique (PNL) et toutes les trucs de manipulation mentale et d'ingénierie sociale dont ils se servent pour nous contrôler. Je ne suis pas expert en PNL mais je sais c'est une technique de manipulation efficace utilisée dans la vente de produits, la propagande politique, l'ingénierie sociale et tout le reste, visant à désactiver le subconscient de tout individu, là où se jouent cette bataille pour notre survie et notre réhabilitation nécessaire tout comme celle de notre planète.

    Une autre mesure d'ingérence invasive dans la perception consciente de l'humanité dans le but ultime d'établir leur domination, leur contrôle et nous soumettre à leur parasitage.

    Le soin et la cohérence apportés à leur contenu, au rythme et aux variations de volume font du moins ressortir certains mots dans leurs fluctuations préméditées comme il est facilement observable. Des mots-déclic soigneusement sélectionnés comme les évidentes références souvent répétées liées à la crise [en anglais, « crisis » qui permet à l'auteur un jeu de mots intraduisible avec ISIS — N.d.T.] et à la terreur montée en épingle, ce qui est très révélateur.

    Mais il y a bien plus en œuvre.

    Ils manipulent la société depuis bien plus longtemps que la grande majorité se soucierait de savoir et leurs techniques renforcées par des manipulations électromagnétiques et scalaires sont plus sophistiquées et intrusives que jamais.

    Elles frappent à la racine même de notre raisonnement, de nos prises de décision et de notre propres moyens d'action.

    La PNL et le simulacre d'une humanité facile à tromper

    Qu'est-ce que la PNL?

    La programmation neurolinguistique (PNL) est une appellation qui inclut les trois composants les plus déterminants participants à la production de l'expérience humaine : la neurologie, le langage et la programmation. Le système neurologique régularise le fonctionnement de notre organisme, le langage détermine nos rapports et notre communication avec autrui tandis que la programmation établit quels types de modèles mondiaux nous créons. La programmation neurolinguistique décrit la dynamique fondamentale entre l'esprit (neuro) et le langage (linguistique) et comment leur interaction affecte notre corps et notre comportement (programmation).

    De cette explication sommaire, on retiendra « les trois composants les plus déterminants participants à la production de l'expérience humaine : la neurologie, le langage et la programmation ». Quoi ? Et « comment leur interaction affecte notre corps et notre comportement (programmation) ».

    Il s'agit d'une science connue. De beaucoup manifestement. Pourtant dans cet étrange paradigme qui en ferait une ramification, elle y est clairement présentée sous un aspect anodin, un peu magique même, voire branché comme si tous les programmes de PNL n'étaient destinés qu'à la soi-disante autonomisation personnelle.

    Voici un exemple flagrant de son fonctionnement qui ressemble à un tour de passe-passe mais qui illustre parfaitement la question [la vidéo originale en anglais a été remplacée par une autre en français de mon choix — N.d.T.]

    Anesthésie et déformation

    Nul besoin de se perdre en explications auprès des éveillés, mais la vérité a été chamboulée et le mental et l'esprit humains nivelés vers le bas à tel point que c'en est presque inconcevable.

    Une fois éliminé le cadre d'orientation du vrai et du faux, tout devient un jeu d'enfant pour le programme d'ingénierie sociale. « Diviser pour mieux régner » s'applique également à nos esprits et à nos cœurs.

    On est pratiquement dans le « par rapport à quoi ? » auquel se heurte le mental programmé lorsqu'on lui présente une information qui ne semble correspondre à aucun modèle de pensée cohérent. Ces perspectives qui autrefois étaient du moins assez logiques et fondées sur la morale ont été judicieusement effacées par un bombardement constant d'informations agencé sur une échelle mobile de relativisme.

    C'est pourquoi nous assistons à l'effondrement intentionnel de notre tissu social, de nos cultures, de nos familles, de notre orientation sexuelle et identitaire et surtout, de tous nos principes issus du bon sens et notre profonde empathie.

    Restez sur vos gardes et apprenez à garder vos distances

    C'est tellement important. Rien ne nous oblige à ouvrir tous nos messages, à passer des heures sur Facebook ou à lire des monceaux de nouvelles au quotidien. Nous n'avons pas à toujours être au courant de tout. C'est sans fin et en plus cela crée une dépendance.

    Manifestement il a des choses à faire. Mais à mesure que vous vous élèverez en conscience, vous vous surprendrez à entendre une petite voix en vous qui vous dira sur quoi ne pas cliquer ou donner suite. C'est la conscience qui vous parle, ce système de prévention dont nous sommes tous dotés pourvu que nous voulions bien l'écouter.

    Ceci s'applique particulièrement aux obligations et relations malsaines car le lien émotionnel peut être si fort qu'il empêche de voir les domaines de notre vie en souffrance tant ces interdépendances paralysantes bloquent notre vision et épuisent notre joie de vivre.

    Mais par-dessus tout, nous perdons de vue notre relation avec nos moi véritables qui, heureusement, se manifestent de plus en plus au cours de cette incroyable mutation vibratoire que nous traversons.

    Prenez le temps de faire le tri. Creusez profond car notre source intérieure détient toutes les réponses et la force dont nous avons besoin et n'attend que vous pour le réaliser.

    Amusez-vous en chemin mais prenez cet éveil au sérieux. Gardez-vous des chevaux de Troie qui traquent leurs victimes dans le domaine de l'information.

    Et prenez bien soin de vous.

    Après tout, VOUS êtes l'éveil !?

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Ce n'est pas un hasard si ce documentaire a enregistré 65 millions de vues et a été ignoré par les médias grand public Monsanto : « Nos pesticides ne provoquent que des maladies conformes aux normes européennes » »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Janvier à 19:01

    Merci pour la vidéo, je me suis déjà faite avoir comme ça ! :(

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :