• Comment le simple fait de chanter modifie le cerveau et soigne la dépression

    Article de Jeff Roberts traduit par Ey@el

    Available in English

    Je connais des voisins ou des parents qui vont sans doute me maudire d'avoir traduit cet article et si les niveaux de pluviométrie augmentent ce sera aussi pour ma pomme ! N'empêche qu'on n'avait nul besoin des scientifiques pour nous apprendre que chanter élève les vibrations et apporte du baume au cœur. Bon, maintenant que ces messieurs-dames en blouse blanche l'ont prouvé, ça nous fera un bon argument pour clouer le bec aux râleurs congénitaux : « J'y peux rien ça m'a été prescrit par mon médecin. C'était ça ou le Prozac à vie. En plus, c'est gratuit et ça ne coûte rien à la Sécu. » C'est bien connu, « la musique adoucit les mœurs » alors adoucissez. Chantez. Sous la douche. En faisant votre jogging. En essuyant la vaisselle. En épluchant les patates. En sortant le chien. En fait, quand ça vous chante et où vous voulez pourvu que ça vous fasse du bien. Pour ma part, je me sens toujours de meilleure humeur après quelques vocalises, de préférence sans public, et j'arrive bien mieux à me concentrer ensuite. La chanson que je trouve la plus efficace, c'est "Sweet Sweet Baby" de Lone Justice (en VO) : « Oh chéri chéri de mon cœur, je te veux tout le temps auprès de moi car vois-tu, tu fais chanter mon âme et les cloches dans mon cœur font ding ding dong. »1

    Ey@el

    Je me considère comme quelqu'un d'assez gai au quotidien et j'ai récemment découvert que cela pouvait être en partie dû au fait que je n'arrête pas de chanter (ce qui a manifestement tendance à agacer).

    Que ce soit en voiture ou dans mon appartement, je saute sur l'occasion dès qu'elle se présente. Fait intéressant, le magazine Time a publié un article analysant les effets bénéfiques du chant sur la santé écrit par Stacy Horn, l'auteur de Imperfect Harmony: Finding Happiness Singing With Others (Harmonie imparfaite : trouver le bonheur en chantant avec autrui).

    Les chercheurs commencent à découvrir que chanter est comme boire une excellente tisane calmante, du style qui vous apaise les nerfs en vous remontant le moral.
    ~ Stacy Horn

    Des scientifiques ont voulu en savoir plus sur les sentiments d'exaltation qu'apportait le chant et se sont aperçus que ce faisant, nous libérions des endorphines, les substances biochimiques du bien-être. Ce qui explique la réaction émotionnelle que nous sommes nombreux à connaitre lorsque nous entendons notre style de musique favori ou notre chanson préférée.

    En chantant, nous secrétons une autre hormone appelée ocytocine qui est la même que l'on retrouve lors d'un accouchement ou d'un orgasme et qui engendre une sensation d'intimité et de connexion. Ce pourrait être la raison pour laquelle d'autres recherches ont découvert que le chant atténuait la dépression et les sentiments de solitude.

    Une étude très récente essaie même de démontrer que « la musique aurait évolué pour devenir un instrument de vie sociale » et que le plaisir que procure le fait de chanter ensemble serait la récompense de cette évolution qui nous a fait sortir des grottes où nous cachions pour nous unir et collaborer les uns avec les autres au lieu de chacun pour soi.

    Les bienfaits peuvent aussi être cumulés comme il a été prouvé par les chanteurs avaient des taux de cortisol moins élevés dans le sang — cette hormone du stress connue pour inhiber les système immunitaire.

    Il est également intéressant de noter qu'on a découvert que la synchronisation de plusieurs rythmes cardiaques lorsque l'on chantait en chœur produisait des effets relaxants similaires à la méditation de groupe.

    Pour ma part, je peux attester que le chant m'a procuré beaucoup de joie au quotidien et désormais cela me parait si logique !

    Et la bonne nouvelle, c'est que peu importe que vous chantiez faux, que vous vous débrouilliez ou que vous ayez du talent parce que dans tous les cas, particulièrement en chantant à plusieurs, vous pourrez obtenir « des sensations de confort et des effets thérapeutiques même si le son produit par l'instrument vocal est de qualité médiocre » affirme une étude de 2005.

    Si vous vous sentez seul ou souffrez de dépression, pourquoi n'essaieriez-vous d'avoir recours à ce moyen très simple de secréter des endorphines ? Peut-être qu'en annulant votre prochaine séance de psychothérapie en la remplaçant par une soirée karaoké pourrait s'avérer la solution que vous recherchiez.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Notes et références

    1. ^ "Sweet Baby Mine (I'm Falling)", Lone Justice (1985)

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le malChantons sous la pluie »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 14:50

    La chanteur mike brant chantait tous les jours et pourtant il s'est jeté par la fenêtre

     

    2
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 23:51

    Ce n'est malheureusement pas le seul chanteur a avoir mis fin à ses jours. Quand on en arrive à de telles extrémités, malheureusement, c'est qu'il y a quelque chose de bien plus profond. Souvent, dans le showbiz, c'est la drogue, l'alcool, les pressions énormes (combinés ou séparément). Quand on en arrive à de telles extrémités, c'est qu'il y a une immense souffrance et une déconnexion totale de son âme ou quoi que ce soit d'autre qui fait que vivre à un sens. Dans de tels cas, aucun remède au monde ne peut grand chose. Mais ta remarque est pertinente. Faudrait pas non plus que les lecteurs renoncent à chanter de peur d'avoir envie de prendre l'air de manière un peu trop radicale ;)

    3
    Mardi 19 Mai 2015 à 11:20

    Je chante et je me saoule de musique héhé  c'est mon carburant mais non je ne me jetterai pas de ma fenêtre promis .... oh oui je crois que c'est plus profond que ça dans le showbiz pour les drames ... (sourire) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :