• Comment nous accélérons le traitement des souvenirs et apprenons à ralentir le temps

    Article de Kirsten Cowart traduit par Ey@el

    Available in English

    Il y a peu, des scientifiques de l'Université du Texas ont découvert un mécanisme du cerveau élucidant par quel moyen nous pouvons nous remémorer d'énormes quantités de données en l'espace de quelques secondes. Auparavant, ils n'étaient pas certains de savoir comment nous assimilions un événement tel que le visionnage d'un film ou une sortie entre amis pour le compresser en quelques secondes de données-souvenirs.

    Ce mécanisme explique également la manière dont nous sommes en mesure de planifier, dans leur ensemble, des événements à venir sans y consacrer beaucoup de temps dans nos esprits. En d'autres termes, nous avons en quelque sorte la faculté d'accélérer considérablement notre mémoire et d'anticiper. Selon les scientifiques, cette percée majeure aura de nombreuses répercussions notamment sur la recherche sur les troubles du spectre, la maladie d'Alzheimer et la schizophrénie.

    Un « logiciel » de compression mentale

    Ce mécanisme nouvellement découvert peut donc compresser l'information dans le cerveau pour servir à une remémoration ultérieure, une planification ou de support à l'imagination. Les données y sont encodées selon une fréquence vibratoire différente de celle employée pour l'enregistrement d'expériences en temps réel.

    Nos cerveaux peuvent partager l'information via des ondes électriques les traversant et en exploitant ces diverses fréquences, nous pouvons nous repasser nos souvenirs ou les utiliser pour élaborer d'éventuels scénarios à venir. Tout ce travail mental peut être passé en vitesse accélérée, nous démontrant ainsi que nos esprits sont d'incroyables ordinateurs intuitifs.

    « La raison pour laquelle nous sommes très emballés est que ce mécanisme peut contribuer à démontrer comment nous sommes en mesure d'imaginer en amont une séquence événementielle en la comprimant dans le temps » explique Laura Cogin, professeur adjoint en neurosciences. « Il est possible de planifier ces événements en pensant aux séquences d'actions à effectuer. Et une grande partie de cela se déroule en un laps de temps bien plus rapide lorsqu'on l'imagine que lorsque l'on effectue ces actions. »

    Dans votre tête, les rythmes rapides des ondes gamma vont encoder les souvenirs de ce que vous vivez dans l'immédiat. Ces fréquences sont transcrites les unes après les autres à mesure que vos cerveaux et vos sens traitent L'immense quantité d'informations vous parvenant à chaque instant au quotidien. Des scientifiques ont découvert qu'en ralentissant ces rythmes gamma utilisés par votre esprit pour la remémoration de souvenirs passés, l'imagination ou la planification d'événements à venir, il est possible de stocker davantage d'informations dans ces ondes plus longues. Cela facilite le traitement en avance rapide des données contenues dans le cerveau.

    Durant le processus de compression mentale, votre esprit se comporte beaucoup comme un ordinateur. En vous repassant une image mentale, celle-ci ne comprend souvent pas les détails originaux qu'elle avait au départ la première fois. À moins que vous ne permettiez à votre ordinateur d'extraire la totalité d'un fichier, il y aura également une perte de qualité. Ces données peuvent nous aider à apprendre comment renforcer notre mémoire ainsi qu'à comprendre pourquoi les souvenirs chargés en émotions tels les crimes sont moins fiables.

    Dans le cadre de cette recherche, Colgin a également découvert que ces résultats pourraient aider les patients souffrant de schizophrénie parce qu'ils présentent une perturbation de leurs rythmes gamma rendant toute différentiation entre leur imagination et la réalité très difficile.

    « Sans doute transmettent-ils les pensées qu'ils imaginent sur la mauvaise fréquence, à savoir celle normalement réservée aux événements réels, explique-t-elle, ce qui pourrait avoir de terribles conséquences . »

    Évocation et mémoire

    En contrôlant davantage la faculté de notre mental à compresser et repasser le temps, nous pourrions être en mesure d'exploiter une mémoire plus fiable connue sous le nom d'évocation. L'évocation se produit lorsque nous rembobinons au sens propre notre esprit pour nous repasser un événement dans sa forme originelle. Il s'agit là du principe même de la mémoire photographique qui n'est pas obscurcie par le brouillard de la mémoire traditionnel ou des émotions.

    Kairos vs Chronos

    Dans la Grèce antique, on savait comment expliquer la différence entre notre perception accélérée ou ralentie du temps (kairos) et son écoulement chronologique normal. Le kairos était également connu pour être le temps des dieux en raison de cette sensation de se trouver en dehors de la matrice du temps traditionnel.  En mode kairos, vous percevez le flux de la vie tout autour de vous à un rythme accéléré, vous réagissez promptement et suivez les coïncidences comme si aucun temps ne s'était écoulé ou comme si la tâche à accomplir n'avait demandé aucun effort.

    On désigne aussi ce type de perception temporelle comme « être dans le flux » ou « dans la zone ». Les athlètes et les spiritualistes recherchent et étudient cet état afin de maximiser leurs performances.

    Comment les scientifiques peuvent ralentir le temps

    La dilatation temporelle est un concept reposant en grande partie sur la théorie de la relativité spatiale d'Einstein stipulant en gros que plus une chose se meut rapidement, plus le temps semble s'écouler lentement.  Cette expérience relative me rappelle des vidéos illustrant la vie du point de vue d'une mouche. Cette dernière se déplace à une vitesse « normale » selon elle mais les gros animaux et les humains lui paraissent bouger très lentement. Un scientifique qui voudrait ralentir la perception temporelle n'aurait qu'à accélérer sa vitesse physique. Comme les mouches peuvent se mouvoir très rapidement, elle peuvent avoir un petit aperçu de ce qui est de ralentir le temps.

    Comment pirater la Matrice et ralentir le temps

    Une autre théorie pour ralentir le temps n'a rien de physique. Elle est mentale.  Tant que nous ne saurons pas comment mouvoir nos corps physiques à une vitesse surhumaine, nous pourrons toujours nous entrainer mentalement le faire.

    En exerçant nos esprits à fonctionner plus rapidement, nous aurons l'impression que le temps ralentit. Bien qu'il ne s'agisse techniquement que d'une perception et non de la réalité, cela pourrait tout de même nous permettre d'avoir des réflexes très rapides et d'absorber une énorme quantité de détails d'un coup. Cette caractéristique surhumaine s'apparenterait aux pouvoirs des Jedi dans l'univers Star Wars ou aux facultés mentales d'un Sherlock Holmes.

    1. Passer en mode observation

    Apprendre comment accéder à un espace neutre dans votre esprit est le moyen le plus rapide de commencer à entrainer votre mental et vos émotions à se calmer et à se montrer plus réceptifs aux informations rapides de ce qui vous entoure.

    2. Pratiquer la pleine conscience

    Tous les jours, aussi souvent que possible, essayez de pratiquer la pleine conscience. Immersez-vous profondément dans vos sensations afin d'affiner vos aptitudes à recevoir simultanément des informations de provenances diverses.

    3. Pratiquer le ralentissement mental

    Essayez de penser et de percevoir le monde au ralenti. Bien que vous puissiez toujours vous mouvoir à vitesse normale, laissez votre esprit se poser lentement afin de passer à un état calme et réceptif.

    Au bout d'un certain temps à pratiquer la présence dans l'instant, la neutralité et le ralentissement, vous constaterez que vous vous glissez dans des instants de fluidité dans lesquels le temps semble ralentir et où vous pourrez réagir très promptement à ce qui se passe autour de vous. Vos réactions dépasseront le stade purement physique et votre esprit sera en mesure de traiter les données intellectuelles et émotionnelles de manière plus rapide également.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « 7 armes de crime improbables Sauvegarder son blog avec Scrapbook X »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :