• En évitant de passer sous une échelle, il bute sur un chat noir et se fracasse la tête contre un fer à cheval

    Article du Gorafi

    Available in English

    Certains jours, on ferait mieux de rester au lit. C’est ce qu’a dû penser le jeune Benjamin Vares, 29 ans, après la série noire dont il a été victime. En voulant éviter de passer sous une échelle, ce dernier a en effet trébuché sur un chat noir avant de tomber lourdement sur le sol et de voir sa tête heurter violemment un fer à cheval.

    Vous avez beau être prudent, le sort peut parfois s’acharner contre vous. La journée semblait pourtant bien commencer pour Benjamin. A peine sorti de chez lui, il aperçoit en effet un trèfle à quatre feuilles dans son jardin et marche dans une crotte de chien au moment de le cueillir. Porté par la chance, il décide alors d’arracher une pâquerette pour tenter sa chance au « je t’aime, un peu, beaucoup » et tombe sur « à la folie » bien qu’il ne sache pas précisément qui peut être cette amoureuse secrète.

    Mais tout bascule au moment d’arriver au bureau. Sous prétexte qu’il « sent un peu la merde », il est rejeté par ses collègues et arrive en retard à son déjeuner d’affaires où il s’aperçoit qu’il est le 13ème à table. Au moment du toast, il retire brusquement sa coupe de champagne à cause d’un imprudent qui s’apprêtait à croiser les verres et heurte le bras d’une collègue occupée à se remaquiller. Celle-ci laisse alors échapper son petit miroir qui se brise.

    Effrayé à l’idée qu’il risque de vivre sept années horribles, Benjamin décide de quitter ses convives avant le dessert. C’est à ce moment là que le drame se produit. En voulant éviter de passer sous une échelle, il bute contre un chat noir, se fracasse la tête contre un fer à cheval et est immédiatement conduit à l’hôpital.

    Heureusement, d’après les dernières informations dont nous disposons, il semblerait que la chance soit de nouveau en train de tourner. En effet, le jeune homme risque bien d’échapper aux sept années de malheur qui pèsent sur lui grâce à un coma prolongé.

    Par Le Gorafi
    © www.legorafi.fr

    « Les bleus mystérieux de l'âmeLe mythe des genres s'effondre avec une étude démontrant qu'il n'existe aucun cerveau masculin ou féminin »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Mai 2016 à 10:07

    C'est vrai qu'il aurait mieux fait de rester au lit, ce jeune homme. Mais apparemment, il va y rester pendant un bout de temps, mieux vaut tard que jamais!

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 13:26

        J'ai omis de le préciser mais tout ce qui provient du Gorafi, c'est du pipeau, hein ? On est bien d'accord :lol:

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :