• Nos chemins se séparent

    Article d'Ey@el

    Available in English

    © Sugarmints

    Je ne m'oppose pas à ton opinion. Je suis ni contre toi ni contre ce que tu penses. En fait, il se trouve que nous partageons les mêmes valeurs. La seule différence est que les personnes que tu soutiens et leur programme ne représentent ni ne soutiennent ces valeurs mais tout l'opposé. Au fond de toi, tu le sais bien mais tu ne veux tout simplement pas le voir parce c'est tellement inacceptable que ces gens puissent te mentir et avoir des motivations malveillantes. Hors de question !

    Je peux entièrement comprendre parce que je suis moi aussi passée par là. C'est pourquoi je prends le temps et la peine d'écrire ceci. je ne suis PAS plus maligne que toi, j'ai juste un train d'avance. Tu ferais la même chose à ma place. Parce que nous sommes toi et moi des personnes aimantes et pacifiques qui voulons la paix, l'équité, l'honnêteté et la vérité. Comme toi, je condamne la violence et la haine. Rien ne pourra jamais les justifier. Pourtant, ce sont les excuses dont se servent les gens que tu soutiens pour livrer des guerres incessantes et tuer des innocents et des enfants afin de restaurer la paix. Il ne te disent pas qu'ils créent eux-mêmes les problèmes pour obtenir une réaction de ta part afin que tu exiges d'eux qu'ils y remédient, leur permettant ainsi d'avoir recours à une solution qu'ils n'auraient pu implémenter sans ton aval et ton consentement.

    Ils peuvent bien adopter tous les projets de loi qu'ils voudront, faire chanter et corrompre qui leur plaît, ils ne pourront toujours pas défier les lois universelles. Jamais. Ils le savent et toi aussi. Alors ils ont recours à leur problème-réaction-solution pour t'amener à coopter. Ils n'ont aucun autre pouvoir que celui que tu leur concèdes volontairement.

    S'il te plaît, ne serait-ce que pour une minute, pose-toi la question de savoir qu'est-ce que je gagne à risquer tout en affirmant de telles choses tout en sachant que la plupart des gens balaieront mes propos d'un revers de main ?

    Ne serait-ce pas là un désir égotique d'avoir raison ? L'ego est en quête de reconnaissance et d'approbation, ce qui n'est pas vraiment ce que l'on récolte en s'opposant au consensus.

    Ne serait-ce pas là le signe d'une maladie mentale ? Mon dieu, comme j'aimerais tant que ce soit le cas ! Quel soulagement parce que je pourrais me faire soigner et toutes ces horreurs et menaces qui pèsent sur nous cesseraient d'être vraies. Aucune ironie ou cynisme de ma part, j'aimerais sincèrement me fourvoyer.

    La folie est ce qui se produit lorsque la connexion à notre âme se brise. Pour ma part, je ne crois qu'en l'amour et en la peur qui ne sont que des termes politiquement corrects pour désigner le bien et le mal. Si le bien existe et que tu l'acceptes, tu dois admettre que le mal aussi. C'est parce qu'on l'a ignoré qu'il a pu prendre le contrôle de nos vies sans que nous nous en rendions compte. Tu n'es pas malveillant mais le mal t'a piégé pour que tu donnes ton consentement à une élite dirigeante qui elle l'est vraiment.

    L'humanité a désormais atteint un stade où nos chemins se séparent. Tu ne peux pas rester là en sécurité à attendre que le tsunami te submerge. Ils ne le peuvent pas non plus, même si pour eux il n'existe aucune issue de secours. Ils ont été bien trop loin.  Pour nous, il n'y en a qu'une seule. Ce n'est pas à moi de te montrer le chemin. Ce n'est à personne de te montrer le chemin. C'est ton devoir envers toi-même et ta responsabilité de choisir.

    Merci d'avoir pris le temps de lire jusqu'au bout. Je n'ai aucun souhait ni espoir parce que je ne laisse plus personne décider à ma place. Je n'ai fait que suivre ce que m'a dicté mon cœur pour délivrer ce message à qui de droit. Il est à toi maintenant. Fais-en ce que tu voudras. Jette-le, brûle-le — ou partage-le.

    Ey@el

    « Les cinq pièges utilisés pour fermer et limiter la conscience humaine Les Imposteurs »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    maat64
    Samedi 16 Janvier à 09:40
    Bonjour Ey@el
    Si j'étais aussi douée que vous, j'aurais pu écrire ce texte qui me va droit au coeur ; j'en suis au même stade avec des sourds et des aveugles autour de moi ; il arrive un moment où la rupture est inévitable. Je continuerai à résister tant que j'en aurai la force . Balzac disait "malheur à celui qui s'est tu parce qu'il croyait parler dans le désert". Il faut donc continuer à parler jusqu'au bout.... Merci d'être là Ey@el
      • Samedi 16 Janvier à 13:29

        Oh merci Maïté ! Cela me va droit au cœur. C'est pour des gens comme vous que je maintiens encore ce blog. C'est très difficile car en plus les gens ne veulent pas admettre qu'ils sont sous influence et même quand on leur explique gentiment leur ego réagit comme si on les infantilisaient (le comble quand on y pense !) et qu'on les prenait pour des débiles. C'est dur de se faire traiter d'illuminés, d'endoctrinés, de nazis, d'antisémites, de racistes et j'en passe. J'ignore comment se feront les révélations, ce qu'il va falloir pour que les gens arrêtent de croire l'inverse de la réalité et ce qui sortira car si tout sortait, les trois quarts basculeraient dans la folie. Une petite vidéo en français où cette dame explique donne un aperçu (avec des mots, pas d'images heureusement) de quoi il est question et on comprendra aisément pourquoi il est IMPOSSIBLE de rester neutre. Mais je comprends le déni à ce point. Cependant la colère et le dégoût devraient être plus forts. Si nous étions des fous encore, mais nous ne le sommes malheureusement pas.

        https://youtu.be/wpSvwHTmbIU

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :