• Quel est le truc le plus sympa qu’on peut faire avec Linux mais pas avec Windows ou un Mac ?

    Article de Matthew Helmke traduit par Framablog

    Available in English

    Comme vous le savez, cela fait maintenant deux ans que je suis sous Linux et il ne m'aura fallu à peine quelques mois pour oublier complètement plus de deux décennies sous Windows que je ne regrette pas le moins du monde. Comme beaucoup, j'avais un peu peur de me lancer dans l'aventure au vu de tout ce qui se dit à tort sur ce système d'exploitation libre créé en 1994 par Linus Torvalds, l'informaticien finlandais qui lui a donné son nom (contraction de Linus et Unix). On raconte même qu'en l'an 2000, Steve Jobs, le créateur d'Apple aurait proposé un poste à ce dernier à la condition qu'il abandonne le développement de son programme.

    Actuellement, même si Windows domine encore le marché, ce sont les noyaux Linux qui alimentent ses serveurs. 9 clouds publics sur 10 tourneraient sous Linux. 90% des effets visuels au cinéma dépendent de cet OS à un certain stade la chaîne de production. Android, le système d'exploitation qui alimente la majorité des smartphones sur cette planète tourne avec un noyau Linux. Linux encore qui est utilisé par tous les programmes spatiaux importants dont la NASA et le ESA. En fait, à l'heure d'aujourd'hui, 100% des 500 superordinateurs les plus rapides au monde tourneraient sous Linux. Impressionnant non ?

    Alors non, il n'est pas réservé aux geeks et ne fonctionne pas qu'avec des lignes de commande. Et non, Linux n'est pas moins bien parce qu'il est entièrement gratuit et libre. Son offre logicielle ne fait en rien figure de peau de chagrin. J'y ai d’ailleurs retrouvé préinstallées la plupart des applications que j'utilisais déjà sous Windows et toutes celles pour lesquelles je n'ai pas encore trouvé d'équivalent fonctionnent sans problème sous l'émulateur Wine. Bien sûr, il n'est pas parfait. Aucun OS ne l'est. Mais quand on pèse les pour et les contre, il est, pour moi, ce qui s'en rapproche le plus. L'article ci-dessous vous expliquera pourquoi. Il a beau dater de dix ans, tout y est toujours d'actualité.

    Ey@el

    C’est une question qu’on m’a posée récemment. Comme je n’ai pas qu’une seule réponse, j’ai dressé une liste des trucs auxquels j’ai pensé et je l’ai mèlée à mes amis… puis je me suis dit que je pourrais la publier ici et m’en servir de référence pour plus tard. Vous êtes libres de faire des ajouts à cette liste !

    1. Mettre à jour légalement et sans avoir à payer.

    2. Obtenir les dernières versions du système d’exploitation qui fonctionnent plus rapidement sans toucher au matériel.

    3. Installer et exécuter facilement différentes interfaces graphiques si je n’aime pas la configuration par défaut.

    4. Installer une vingtaine de programmes par une simple commande.

    5. Avoir un système qui met à jour automatiquement les programmes déjà installés.

    6. Installer la même copie de mon OS (Ubuntu) sur plusieurs machines sans me soucier des restrictions de licences ou de clés d’activation.

    7. Distribuer des copies de mon système d’exploitation et des programmes qui tournent dessus sans violer aucune loi, gouvernementale, éthique ou morale, parce que tout a été prévu dans ce sens.

    8. Avoir le contrôle total du matériel installé sur ma machine et savoir qu’il n’y a pas de porte dérobée dans mes logiciels, installés là par des éditeurs peu scrupuleux ou par le gouvernement.

    9. Fonctionner sans utiliser d’anti-virus, de protection anti-adware ou spyware, ne pas avoir à redémarrer ma machine pendant des mois tout en recevant toujours les derniers correctifs de sécurité.

    10. Fonctionner sans avoir à défragmenter mon disque dur, jamais !

    11. Essayer des logiciels, décider qu’ils ne me plaisent pas, les désinstaller et savoir qu’ils ne laissent pas derrière eux des traces dans la base de registre, s’y accumuler et ralentir ma machine.

    12. Pouvoir faire une énorme erreur qui nécessite la réinstallation complète de mon système et être capable de le faire en moins d’une heure, parce que j’ai mis toutes mes données sur une partiton séparée du système d’exploitation et des programmes.

    13. Pouvoir démarrer mon système avec de supers effets, aussi sympa que ceux de Vista, sur une machine qui a 3 ans… en moins de 40 secondes, temps d’identification compris (nom d’utilisateur + mot de passe).

    14. Etre capable de configurer tout ce que je veux, légalement, y compris mes programmes fétiches. Je peux même contacter les développeurs du logiciel concerné pour leur poser des questions, leur donner des idées et être impliqué dans la construction ou le développement de la version en cours si j’en ai envie.

    15. Avoir plus de 4 fenêtres de traitements de texte ouvertes, écouter de la musique, jouer avec les effets graphiques du bureau, être en contact avec une large communauté sympathique et avoir Firefox, ma messagerie instantanée et mon client de courrier électronique ouverts en même temps sans que le système se mette à tourner si lentement qu’il en deviendrait inutilisable.

    16. Utiliser la commande dpkg –get-selections > pkg.list pour obtenir la liste exhaustive et détaillée de tous les logiciels que j’ai installés, faire une sauvegarde de mes répertoires /etc et /home sur une autre partition et ainsi être capable de restaurer mon système à tout moment, facilement.

    17. Faire tourner plusieurs bureaux en même temps, voire autoriser plusieurs utilisateurs à se connecter et à utiliser la machine en même temps.

    18. Redimensionner une partition du disque dur sans avoir à la détruire et perdre les données qu’elle contient.

    19. Pouvoir utiliser le même matériel pendant plus de 5 ans avant qu’il n’ait réellement besoin d’être remplacé… J’ai toujours du matériel qui a presque 10 ans, qui tourne sous Linux et qui est toujours utile.

    20. Pouvoir surfer sur internet pendant que l’OS s’installe !

    21. Utiliser à peu près n’importe quel matériel en sachant que le pilote est déjà présent dans le système d’exploitation… éliminant ainsi la nécessité de rechercher le site du fabriquant pour trouver ce pilote.

    22. Obtenir le code source de pratiquement n’importe quoi, y compris celle du noyau du système d’exploitation ou celle de la plupart de mes applications.

    Je pourrais encore en rajouter, mais je pense que c’est déjà pas mal !

    Traduit de l'anglais par Framablog
    © framablog.org

    « 24 outils puissants pour transcender l'egoMesdames, renoncez au soutien-gorge pour votre santé »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :