• 9 dangers consternants concernant l'exposition au fluor

    Article de Dr Edward F. Group traduit par Ey@el

    Available in English

    © David Dees

    L'exposition au fluor est un sujet controversé d'autant que l'on en trouve partout. Il s'agit non seulement d'un ingrédient courant dans les dentifrices mais de nombreuses municipalités en ont également ajouté à l'eau du robinet. Pourquoi ? La raison invoquée serait l'amélioration de la santé buccodentaire bien que son efficacité à prévenir les bactéries nocives de la cavité buccale ne soit pas reconnue. Ce que l'on sait, en revanche, c'est qu'il est toxique. En fait, le motif principal des appels aux centres de poison l'impliquant concerne des enfants ayant avalé du dentifrice. Son ingestion à long terme est dangereuse pour le cerveau, le système digestif, le cœur, les os... voir même l'émail des dents qu'il est censé protéger. Voici neuf faits consternants qui vont vous pousser à reconsidérer votre exposition aux fluorures.

    1. Nuit à la santé du squelette

    La fluorose squelettique est une des conséquences de la consommation de fluor. Le foie étant incapable de le transformer, il passe donc dans la circulation sanguine où il se combine au calcium soutiré au système squelettique. Vous vous retrouvez avec une fragilité osseuse, également désignée sous le nom de fluorose squelettique. Ce risque est connu depuis plusieurs dizaines d'années pourtant le niveau d'exposition nécessaire au déclenchement de cette maladie n'a pas été établi... et son impact sur la qualité de vie est catastrophique. Le meilleur moyen de vous en prémunir est d'éviter les fluorures. Il y a peu, les autorités chinoises ont démontré l'incidence des réductions de l'exposition aux composés fluorés sur la fluorose.

    2. Provoque de l'arthrose

    Il a été prouvé que le fluor provoque une calcification des cartilages, le tissu essentiel à la bonne santé des articulations. L'arthrose serait liée à la fluorose squelettique. Et dans une étude sur les individus souffrant de cette maladie, les cas d'arthrose du genou étaient fréquents.

    3. Toxique pour la thyroïde

    L'iode et le fluor appartiennent à une famille de composés connus sous le nom d'halogènes. Si le premier est bénéfique pour la thyroïde, ce n'est pas le cas du second. Toutefois, en raison de leurs similitudes, la thyroïde peut absorber le fluor au lieu de l'iode. Ce qui n'est pas bon du tout car celui-ci est toxique pour les cellules thyroïdiennes : il inhibe leurs fonctions et provoque leur mort. Pendant des décennies, on s'en est servi pour réduire l'activité de la glande chez les sujets atteints d'hyperthyroïdie. Aujourd'hui — notez bien — la fourchette utilisée pour fluoriser l'eau correspond aux taux généralement nécessaires à la réduction de l'activité de la fonction thyroïdienne.

    4. Calcifie la glande pinéale qui joue un rôle très important

    Bien que l'intégralité des fonctions de la glande pinéale fasse débat depuis des siècles, on peut affirmer avec certitude qu'elle régule au moins les rythmes du corps et les cycles du sommeil qui sont deux fonctions extrêmement importantes. Le fluor lui est tout particulièrement toxique parce qu'il s'y accumule et provoque sa calcification. En fait, au stade de sa vieillesse, la glande pinéale de l'individu moyen aura une densité calcique supérieure à celle de ses os.

    5. Accélère la puberté chez la femme

    Il est également à souligner que la glande pinéale joue un rôle essentiel dans l'apparition de la puberté. La recherche a démontré que les fillettes vivant dans des zones davantage exposées aux fluorures connaissaient une puberté plus précoce que les autres. Leurs effets négatifs sur la fonction sexuelle ne font que commencer...

    6. Nuit à la fertilité masculine et féminine

    Il existe un lien direct entre les taux de fécondité et la fluorisation de l'eau potable. Une quantité élevée de fluor correspond à un affaiblissement de la fertilité, en particulier quand les niveaux hydriques atteignent 3 ppm. Les modèles animaux montrent qu'il réduit les hormones de reproduction chez les femelles. Ce n'est guère mieux pour les hommes : ceux qui souffrent de fluorose ont un taux de testostérone et une fertilité inférieurs à ceux dont l'exposition au fluor est limitée.

    7. Nuit à la santé des reins

    Le fluor est toxique pour les reins et on recense davantage d'insuffisance rénale chronique dans les zones où l'eau en contient des niveaux élevés. D'après des chercheurs chinois, il suffirait de 2 mg/l de fluor pour endommager les reins d'un enfant. Tant bien même que les taux de fluorisation soient souvent bien inférieurs à cela, l'exposition incessante se poursuit par le biais des dentifrices et d'autres sources.

    8. Nuit au système cardiovasculaire

    La recherche laisse à penser que l'exposition au fluor provoquerait une inflammation cardiovasculaire et de l'athérosclérose. D'aucuns ont étudié son impact sur la pression sanguine avec des résultats mitigés. Indépendamment du fait que les causes des maladies cardiovasculaires peuvent être nombreuses, les preuves et l'historique des cas montrent que leur incidence s'accroît avec l'exposition aux composés fluorés.

    9. Des effets négatifs sur la cognition

    Le Réseau d'action sur les fluorures1 rapporte que depuis mai 2013, 43 études ont observé l'impact du fluor sur l'intelligence humaine. Leurs résultats devraient inciter tout un chacun à réduire son exposition. Tout d'abord, il a un effet négatif sur le développement des neurones chez l'enfant. Ensuite, le fait de vivre en zone hautement fluorisée multiplie par cinq les risques de développer un faible QI par rapport aux moins exposés.

    Réduire votre exposition au fluor

    L'utilisation de dentifrice non fluoré peut réduire immédiatement votre exposition. Un niveau d'iode suffisant peut vous aider à protéger votre thyroïde. Le plus préoccupant reste l'eau fluorée car la plupart des filtres à eau sont insuffisants pour éliminer les fluorures ; tournez-vous plutôt vers les systèmes de purification de l'eau par osmose inverse.2

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Notes et références

    1. ^ Fluoride Action Network.
    2. ^ L’osmose inverse est un système de purification de l'eau contenant des matières en solution par un système de filtrage très fin qui ne laisse passer que les molécules d'eau. Les inconvénients sont le coût des membranes dont la durée de vie est limitée à 3 ans, l'énergie consommée par la pompe de gavage et les pertes en eau. Pour les ménages, le taux d'eau rejetée qui oscille entre 3L d'eau pour 1L d'eau pure cela peut monter à 15L pour 1L d'eau selon la pression osmotique. (Wikipédia)
    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Oublier pour se souvenirGlissement de terrain »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :