• Ces croyances que vous entretenez sont-elles les vôtres ?

    Article de Victoria Fann traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    D'après la Fondation scientifique nationale, l'individu moyen ressasserait environ 12.000 pensées par jour contre 50.000 pour ceux qui cogitent le plus. Notre gamme est assez réduite. On ne s'en rend compte que lorsque l'on commence à prêter attention à ce qu'on pense. Et là, on remarque qu'une bonne part de nos pensées sont non seulement répétitives mais également négatives.

    Imaginez-les comme un téléscripteur défilant en boucle jour et nuit pendant toute votre vie.

    Ce qu'a très bien formulé Norman Vincent Peale dans son livre en écrivant que « la répétition d'une même pensée ou action physique devient une habitude qui, répétée assez souvent, se transforme en automatisme ». Il suffit de poursuivre dans cette voie pour pénétrer dans le domaine des croyances.

    Selon la définition du dictionnaire American Heritage, une croyance serait : 

    1. Une action, une condition ou une habitude mentale de placer sa confiance en une personne ou une chose ; foi.
    2. Acceptation ou conviction mentale de la vérité ou de la réalité de quelque chose.
    3. Ce que l'on croit ou considère comme vrai ; un principe en particulier ou un ensemble de principes accepté par un groupe de personnes.

    Une croyance est une chose à laquelle on se fie sans la validation de l'expérience, à laquelle on adhère parce qu'une personne ou chose extérieure à nous nous dit qu'elle est vraie. On ne peut se fier à une croyance que quand on n'a pas encore découvert le niveau de sagesse approfondie qu'offrent le savoir et l'expérience conjugués. Une fois que c'est le cas, on ne se satisfera plus jamais d'une croyance seule.

    C'est assez simple.

    Il y a une énorme différence entre consommer un repas puis décider qu'il est bon et entendre une tierce personne nous dire que ce même repas est bon. Ajoutez à cela la connaissance des ingrédients qui le composent, ses avantages nutritionnels et on a soudain la sagesse de savoir que ce repas constitue non seulement une expérience agréable mais qu'il est également bon pour notre corps.

    Nos pensées et nos vies entières sont déterminées par les croyances que nous entretenons. La plupart de ces dernières nous ont été transmises par nos parents, les membres de notre famille, nos professeurs, nos voisins, les médias, etc. Peu émanent de nos propres pensées. Ces croyances ne sont ni plus ni moins que des poignées de phrases, affirmations et équations que nous traînons partout avec nous et qui constituent le filtre au travers duquel nous percevons le monde, la base sur laquelle nous fondons nos décisions, et notre plus grande source de souffrance.

    Pour voir quelles croyances vous trimbalez avec vous, vous pouvez commencer par noter simplement tout ce que vous pensez et ce que vous dites aux autres. Prêtez attention aux expressions comportant les mots « toujours » et « jamais » ainsi que celles exprimant l'absolu ou affirmant une position sur tout. Ce type de déclarations est rigide et peut généralement avoir une grande influence sur votre comportement.

    Êtes-vous plus que la somme totale de vos croyances ? Bien sûr. Mais avec tout ce fourbi et ces déchets qui vous encombrent, il est difficile de voir plus loin. Il est certainement temps de faire un peu de ménage.

    Pourquoi ne pas essayer d'abord, au sens figuré, d'ouvrir les portes et les fenêtres pour laissez entrer un peu de lumière et d'air frais ?

    Ensuite, passez bien tout en revue et voyez si certaines de vos croyances vous semblent obsolètes. C'est probablement dû au fait que dès le départ, elles n'ont jamais été les vôtres, que vous n'avez fait que les emprunter aux autres.

    Maintenant, pour toucher à ce est réel et authentique, il va falloir vous débarrasser de certaines choses. Lâchez prise. Libérez-vous. Avancez vers l'avenir en allégeant votre charge.

    Faites table rase.

    Recommencez à zéro.

    Surprenez les gens avec ce nouveau vous.

    Laisser son histoire personnelle derrière soi est un puissant acte de rébellion. En faisant cela, vous devenez votre plus grand partisan. Vous reprenez et récupérez ce qui est nécessaire et vous vous éloignez du reste. Cela ne signifie pas qu'il faille couper tous les liens mais que vous dépassiez ces limites biographiques et ancestrales pour vous permettre d'exprimer qui vous êtes réellement. Débarassé(e) du passé, vous êtes libre de redevenir un enfant. Vous devenez à nouveau ouvert, réceptif/ve à l'enseignement. Le fait d'avoir de nouvelles options et de ne plus être limité par nos pensées de ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire, avoir ou être, revitalise votre esprit et votre cœur

    Cet état comparable à celui d'un enfant est une sensation magique et excitante dans laquelle nous puisons notre joie. La plupart d'entre nous en ont eu des aperçus durant leur enfance qui au fil du temps, se sont vus détruits par les responsabilités, devoirs et obligations de participer à cette machine sociétale. Nous pouvons dire non à ce tueuse de liberté et oui à nous-mêmes.

    Commencez donc par prêter attention à vos paroles et pensées.

    Ne prenez rien pour argent comptant.

    Remettez tout en question.

    Et bientôt, vous remarquerez que votre être commence à s'animer comme s'il sortait d'un long sommeil. Vous allez insuffler une nouvelle vie à vieille structure. C'est l'invitation qu'attendait votre être. Maintenant, suivez-le là où il voudra aller.

    Vous allez être étonné(e) de voir où il vous entraîne.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Que sont les rêves et d'où viennent-ils ? Projet Eklabugs : 2018, l'Odyssée des rails »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Juin à 15:19

    Yes ! Tout remettre en question ! faire attention à ce qu'on dit et à ce que l'on pense ! je suis en chemin, c'est sûr ! C'est fou comment certaines peuvent être négatives et embourbées dans leurs croyances à tel point qu'elles en deviennent aigries et méchantes, à tel point qu'elles ne savent plus ni rire ni profiter, qu'elles n'acceptent en aucun cas un avis divergent même si celui-ci n'impacte en rien sa vie ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :