• Dans la tête d'un serviteur de la Matrice

    Article de Phillip J. Watt traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Que leur ignorance soit plus innocente que délibérée ou un peu les deux, les masses dans leur ensemble sont égarées dans un système de contrôle qui leur façonne l'esprit dans un dessein bien précis.

    Nous y sommes tous exposés. Nous y prenons tous part à un degré ou un autre.

    Une avancée révolutionnaire voit de plus en plus de gens prendre conscience des réalités à la fois philosophique et systémique qui existent au-delà de cette matrice de contrôle basée sur la croyance. Toutefois, nous devons garder en tête qu'il ne s'agit toujours que d'un voyage et non d'une destination parce que c'est là le processus continu de l'expansion de l'esprit et du cœur.

    Ceux d'entre nous qui ont reconnu cette aventure au niveau conscient, n'auront aucun mal à prendre du recul et se souvenir de ce qu'il en était lorsque nous étions toujours profondément dans l'illusion ainsi que les diverses phases de croissance que nous avons traversées à mesure que nous prenions conscience de cette folie et de cette magie. Ce processus est important car il nous rappelle de ne pas nous montrer hypocrites en les condamnant mais de faire preuve d'empathie et de gentillesse envers ceux qui n'ont pas encore reconnu qu'ils sont en fait sur la voie de l'éveil et que le système vise précisément à empêcher que cela se produise.

    Aussi, dans cette optique, examinons la manière dont pensent les serviteurs sophistiqués de la matrice. Il s'agit d'une simple illustration générique visant à provoquer la moindre petite étincelle de réflexion ou d'émotion chez ceux qui s'y retrouvent tout en apportant un peu d'humour à ceux qui ont besoin d'un exutoire aux défis que nous traversons.

    ♠  ♣  ♥  ♦

    Il faut que j'achète de nouveaux trucs. Les choses que je possède ne sont pas assez bien. Mais pour ce faire, j'ai besoin de réussir professionnellement et de gagner le respect par le pouvoir que j'exercerai sur autrui. Cela implique que je sois en compétition avec mon entourage parce que sinon je vais perdre et ma vie sera un échec.

    Ça me stresse et je ne me sens pas bien non plus. Ce n'est pas bon pour ma maladie. Je ferais mieux d'aller voir le médecin qui pourra me filer plus de médicaments qui, à tous les coups, vont me guérir. Je suis content que nous ayons un système de santé aussi exceptionnel.

    Ma vie n'est pas si mal que ça, j'imagine. Je peux regarder un max de trucs super à la télé, j'ai accès à de la bonne nourriture et de l'eau propre à profusion et j'ai un joli toit au-dessus de la tête. Et je peux aussi acheter des tas de gadgets pour me distraire ; je n'ose imaginer comment la vie devait être primitive et ennuyeuse à l'époque des tribus.

    Bien sûr, nous avons des problèmes économiques parfois, mais il y a eu une grande reprise depuis la grande récession mondiale de 2007-2008 et nous sommes de nouveau sur la voie de la prospérité. Le système monétaire est vraiment bien conçu et c'est super de pouvoir emprunter de l'argent aux banques pour devenir propriétaires de notre maison et de notre voiture et pour démarrer notre propre affaire. Même si on y trouve des personnes et des politiciens corrompus, dans l'ensemble, il y a très peu à déplorer dans ce système et je n'ai pas à faire quoi que ce soit car il n'y a pas grand chose à corriger.

    Qui plus est, ma seule priorité est de prendre soin de ma petite personne.

    Le gouvernement fait de son mieux pour améliorer mon existence et celle de tous et j'ai de la chance de vivre dans un pays libre comme celui-ci. Les hommes politiques de mon parti veillent à mes intérêts mais pas les autres. J'espère qu'ils me donneront plus d'allocations quand leur loi sera votée. Je sais qu'ils nous espionnent mais c'est uniquement pour attraper les terroristes.

    Oh mon dieu, comme ils me font peur. Ces saletés d'extrémistes nous pourrissent la vie ; c'est de leur faute s'il y a tant de souffrance en ce monde. Nous devons leur faire la chasse et les tuer tous. Si nous les bombardons à mort, nous aurons enfin la paix. Du moins, si la Russie et la Chine cessent de jouer les méchants.

    Toutes les lois sont également faites pour nous protéger. Après tout, si c'est illégal, c'est que c'est mal et immoral. Par exemple, si seulement les gens voulaient bien se réveiller et arrêter de se droguer, il n'y aurait plus autant de crimes, d'addictions et de problèmes mentaux.

    Bien sûr mon angoisse et ma dépression sont en quelque sorte des maladies mentales, mais cela n'a rien à voir avec un manque d'autonomie et de but dans la vie. J'en suis atteint parce que c'est dans mes gènes, tout comme mes autres maladies. Au moins, j'ai l'intelligence de respecter les règles et d'être un bon citoyen.

    Et aussi, le système éducatif n'a jamais été aussi bon. Comme ça mes gosses vont devenir aussi intelligents et sages que je le suis. Avec un peu de chance, un jour ils iront à la fac pour devenir des experts scientifiques ou de grands universitaires comme ceux dont on entend parler dans les journaux. Ou sans doute journalistes pour rapporter la vérité sur ce qui se passe chez nous et à l'étranger. Qui sait, je les verrai peut-être un jour à la télé, cela me rendrait tellement fier !

    Je n'arrive pas non plus à croire qu'il y ait des cinglés qui adhèrent à tous ces complots. Sales fêlés du bocal ! Il est tout bonnement impossible qu'on me cache la vérité ; je sais plus ou moins tout ce qu'il y a à savoir sur ce qui se passe et s'il y avait des gens qui œuvraient dans l'ombre pour diriger le monde je le saurais ! La personne la plus puissante en ce monde est le président des États-Unis d'Amérique, point barre. Aussi simple que cela.

    Avant je croyais aux contes de fées mais plus maintenant. J'ai laissé tomber la religion et aujourd'hui je comprends que la science sait essentiellement tout ce qu'il y a à savoir sur le fonctionnement de l'univers. Ils n'ont juste que quelques lacunes à combler. J'ai du mal à imaginer qu'avant je croyais en l'existence de quelque chose de bien plus grand. Je suis tellement content que la science m'ait aidé à comprendre qu'il y a subitement eu une grande explosion, que la gravité a rassemblé des fragments de matière et voilà comment nous sommes apparus. C'est tellement logique !

    Allez, assez réfléchi. Il est temps de passer prendre notre dîner au Mac Do, regarder le JT pour voir ce qui s'est passé aujourd'hui, peut-être aussi mater ma série policière préférée avant d'aller me coucher comme ça je pourrai me lever tôt demain matin pour capturer ce pokémon rare.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

     

    « Quand les conseils tournent malDans l'Antiquité, les Grecs avaient six mots pour l'amour : lequel vivez-vous ? »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Février à 19:40

    D'ailleurs tout ce qu'on met dans notre assiette est bon pour la santé, bientôt il va y avoir des étiquettes pour que je choisisse correctement mes aliments, vert j'achète, rouge je ne mange pas.Et puis le matin on va me dire comment m'habiller. 

    On me déconseille maintenant d'acheter une voiture diesel, ça pollue trop, c'est vrai, il faut que j'achète une voiture électrique c'est propre ça au moins ! Comme ça je ne contribuerai plus au réchauffement climatique, s'il existe vraiment... parce que d'après ce qu'en dit le président Américain, c'est pas vrai ! Il n'y a pas de problèmes. Bon, c'est pas le tout, faut que j'aille bosser si je veux m'acheter ma super voiture et payer le crédit . 

      • Mardi 13 Février à 20:08

        Trump n'a pas tout faux, c'est ce qui lui a permis d'accéder au pouvoir car il faut bien que quelqu'un nettoie ce bourbier (ses propres mots) et pour ça, il n'y avait qu'une pourriture dans son genre. Car faut pas se leurrer, ils veut éliminer la cabale mais pour prendre sa place, pas pour le bien de l'humanité. Quand les gens comprendront-ils enfin que nous n'avons jamais été en démocratie et qu'il n'y a pas de gentils en politique. C'est une démonocratie (terme emprunté à Matt Bellamy de Muse).

      • Jeudi 15 Février à 18:54

        Pas mal le terme de démonocratie, démon et mono ! ça résume bien ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :