• Découverte d'un gène d'effacement de la mémoire

    Article de Natasha Lee traduit par Ey@el

    Available in English

    Des chercheurs américains pensent qu'effacer les souvenirs pourrait bien ne plus relever de la science-fiction.

    Des scientifiques de l'Institut de Technologie du Massachusetts ont affirmé avoir découvert un gène chez les souris, connu sous le nom de Tet1, pouvant écraser d'anciens souvenirs à l'aide de nouveaux.

    Dans le cadre de leur recherche, ils ont comparé le comportement des rongeurs dont le gène Tet1 avait été "neutralisé" à ceux qui l'avaient toujours.

    Les deux groupes ont été conditionnés à craindre une cage avec un dispositif provoquant un choc électrique placé à l'intérieur.

    Lorsque les chercheurs ont remis les souris dans la cage, seules celles avec le gène Tet1 actif n'en ont pas eu peur parce que leur souvenir de crainte avait été remplacé par une nouvelle information.

    Les scientifiques pensent que cette découverte pourrait servir à traiter les personnes atteintes de troubles causés par un stress post-traumatique ou autres expériences douloureuses.

    Source : New York Post

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Conseil de meuteLaisser passer les choses dans un monde vampirique »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :