• La Lune dans tous ses états

    Article d'Ey@el

    Unique satellite naturel1 de la Terre, la Lune est non seulement à l'origine du phénomène des marées, mais elle a également une incidence sur tout ce qui vit sur cette planète, aussi bien végétaux, animaux qu'humains. Les hommes primitifs lui attachaient ainsi une plus grande importance qu’au Soleil parce que ce dernier est éternellement égal à lui-même et dépourvu de tout « devenir » tandis que l'astre de la nuit croît, décroît, disparaît et renaît pareillement aux cycles de la vie.

    Et les soirs où l'enfant joue et sourit
    De joie aussi la lune s'arrondit
    Et lorsque l'enfant pleure
    Elle décroit pour lui faire
    Un berceau de lumière

    "Hijo de la Luna", Mecano (1990)

    Treize lunes font l'an

    Bien avant l'avènement du calendrier grégorien avec ses mois inégaux (tellement incohérents qu'il faut y rajouter un jour tous les quatre ans), la plupart des civilisations2 mesuraient le temps en se basant sur les lunaisons de 28 jours qui correspondent d'ailleurs au cycle menstruel de la femme.

    Cliquer sur chaque image pour l'agrandir
    © Laurent Laveder

    Ces dames de la Lune

    C'est sans doute pour cette raison que dans de nombreuses mythologies et croyances folkloriques, on a souvent associé la lune à des divinités féminines. Dans les pays de langue latine, elle porte ainsi le nom de la déesse romaine Luna (Séléné chez les Grecs) et s'est vue attribuer le premier jour de la semaine, Lanae dies (jour de la lune) devenu lundi. Luna fut ensuite supplantée par Diane (Artémis chez les Grecs) et avec Hécate3, ces trois déesses constituèrent la Triade lunaire — chacune symbolisant respectivement la naissance (pleine lune), la maturité (croissant de lune) et la mort (nouvelle lune ou lune noire4) dans le cycle de vie.

    Silence intense
    Lorsqu'elle pénétra dans la pièce
    Avec sa longue robe noire
    Sœur de lune

    "Sisters of The Moon", Fleetwood Mac (1979)

    Rien de nouveau donc si l'astre lunaire continue de fasciner et de susciter bien des légendes jusqu'à imprégner notre langage de jolies expressions consacrées.

    Au clair de la lune

    Depuis la nuit des temps, une fois toutes les lunes bleues5, lorsqu'il lune6 bien fort, Pierrot la prend avec les dents7, s'évertuant à tenter de la décrocher pour remplacer la chandelle morte de son ami poète à qui il l'avait promise par mégarde, un soir où il était justement dedans, tout là-haut avec les étoiles, grâce au marchand de sable qui avait eu la main un peu trop généreuse avec la poudre d'ange. C'est d'ailleurs ainsi qu'il fut frappé de cécité lunaire8 et que son visage de pleine lune devint aussi blafard que l'astre maudit.

    Son meilleur ami, donc, s'était entiché de la fille du marchand de sable qui lui avait demandé la lune et qu'il avait séduite en lui montrant la sienne. La tête dans la lune, il lui offrit une bague sertie de pierres de lune achetée au clair de lune9 car l'infortuné avait bien peu de fortune. Par-dessus la lune10 quand la jolie Colombienne accepta de le prendre pour époux, il l'emmena en lune de miel au pays de la lune et la couvrit de cadeaux : des poissons lune, des fleurs de lune11 et des croissants de lune12 chaque matin avec son café recouvert d'un nuage de crème.

    J'ai demandé à la lune
    Et le soleil ne le sait pas
    Je lui ai montré mes brûlures
    Et la lune s'est moquée de moi

    "J'ai demandé à la lune", Indochine (2002)

    Mais la dame était lunatique et avait souvent des lunes13, ne cessant de vouloir la lune. Elle devenait de plus en plus mal lunée et finit par le quitter en le laissant sur la paille. À tel point qu'il fut contraint de faire un trou dans la lune14 pour échapper à ses créanciers. Totalement déplumé, vivant à la cloche de bois, il vint alors implorer son ami Pierrot (en orbite autour de la Terre) de lui prêter sa plume et un peu de feu.

    Voulait-il ainsi se transformer en phénix afin de renaitre de ses cendres ? La légende ne le dit pas mais c'est en lycanthrope15 qu'il se retrouva et désormais, à chaque pleine lune, Lunard16 doit surmonter sa sélénophobie17 pour assouvir les besoins liés à sa malédiction.

    À la lueur de la pleine lune,
    J'écoute le ruisseau
    Et le temps d'un silence,
    Je t'entends qui m'appelle.
    Mais je ne sais pas où je suis,
    Je me méfie de ce que j'ai été
    Et si jamais je rentre
    Serai-je capable de repartir ?

    "Full Moon", The Black Ghosts (2008)

    On raconte qu'une fois toutes les lunes bleues, les loups hurlent à la lune non pour compatir à son rictus de douleur causé par la fusée de Méliès18 qu'elle s'est prise en plein dans l’œil, mais dans le vain espoir qu'elle les changera en hommes.

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ Certaines théories étayées par des scientifiques (et relayées notamment par David Icke) remettraient en question la nature même de la Lune qui ne serait « pas un satellite naturel de la Terre, mais un énorme planétoïde creux, construit par quelque civilisation hautement avancée et sophistiquée technologiquement, aménagé artificiellement à l'intérieur et qu'ils ont placé en orbite autour de la Terre il y a des milliards d'années ». (Source)
    2. ^ Les calendriers musulman et chinois sont toujours basés sur les cycles lunaires.
    3. ^ Hécate présente deux aspects opposés et est tantôt perçue comme bénéfique ou maléfique selon les diverses croyances.
    4. ^ À ne pas confondre avec la lune noire (également appelée Lilith) en astrologie, point fictif symbolisant le deuxième foyer inoccupé de l'ellipse parcourue par la lune, le premier étant occupé par la Terre.
    5. ^ Expression anglaise : « once in a blue moon » (tous les 36 du mois).
    6. ^ Faire clair de lune.
    7. ^ Faire l'impossible.
    8. ^ En anglais : « moonblind » (cécité nocturne).
    9. ^ Expression anglaise : « moonlighting » (travail au noir).
    10. ^ Expression anglaise : « over the moon » (ravi).
    11. ^ En anglais : « moonflower », variété de cactus fleurissant la nuit.
    12. ^ Pâtisserie à base de noisettes.
    13. ^ Faire des caprices.
    14. ^ Disparaître sans payer ses créanciers.
    15. ^ Loup-garou.
    16. ^ Surnom de Rémus Lupin, loup-garou dans la saga Harry Potter.
    17. ^ Peur de la lune.
    18. ^ Voyage dans la Lune (1902), film muet de science-fiction français de Georges Méliès inspiré du roman De la Terre à la Lune de Jules Verne.

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « L'ArtisteTu ne voleras point »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mai 2015 à 11:33

    C'est un très bon billet sur la Lune ! :-) Merci pour ce moment ;)

    2
    Samedi 16 Mai 2015 à 12:07

    Pendant que je lis ton article Mécano me fait frétiller les oreilles j'adore ce morceau ....

    Sympa ton article , je clique sur l'autre lien ... et me plait de lire ce post 

    Je marche et ai marché  à la lune .... souvent .... 

    Merci pour cet agréable moment dans ta "pensine" 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :