• La spiritualité des animaux de compagnie

    Article de Aluna Michaels traduit par Ey@el

    Available in English

    Le lien entre un animal de compagnie et son maître est souvent très profond. Les animaux savent toucher notre corde sensible bien plus que n'importe quel humain. Ceci est dû au fait qu'ils sont dépourvus d'ego. Il n'y a donc rien pour entraver leur amour et leur connexion au Divin. Ils aiment inconditionnellement... et nous rendent constamment des services dont nous n'avons pas souvent conscience. Nous les nourrissons, les soignons, les emmenons chez le vétérinaire pour leurs vaccins et, en retour, ils apaisent nos âmes de manière subtile mais perceptible.

    Plus nous sommes ouverts à ces cadeaux spirituels qu'ils nous offrent, plus ils peuvent les partager avec nous. Les animaux sont une grande bénédiction pour ceux qui œuvrent pour la guérison. Les guérisseurs apprécient leurs talents et la joie qu'ils procurent à autrui mais se sentent souvent vidés par un manque d'énergie réciproque. Ils donnent tellement sans véritable équivalent en retour. Les animaux, de par leur nature, transmutent l'énergie discordante du stress. Tels des femmes de ménages spirituelles, ils pénètrent nos consciences et épongent les troubles émotifs que chaque journée nous apporte. Ce concept est confirmé par la communauté scientifique. Des études menées ont montré que les personnes possédant un animal de compagnie récupéraient plus vite d'une opération ou qu'âgés, ils vivaient plus longtemps que ceux qui n'avaient pas d'animaux.

    La conscience des bêtes est le reflet de celle des humains. Il est possible qu'alors que nous sommes sur le point de faire un bond en conscience, un animal fasse irruption dans notre vie pour symboliser ce changement et nous assister dans cette transition. Quand nous en avons déjà plusieurs et que nous sommes en phase transitoire, il arrive parfois que l'un d'eux tombe malade, s'enfuie ou meure.

    En faisant des recherches pour cet article, j'ai découvert des informations passionnantes sur l'évolution animale dans les textes de Paramahansa Yogananda. Ce métaphysicien hindou écrit :

    L'attention, l'intuition et l'évolution des animaux peuvent être accélérées par un dressage effectué par une personne intuitive. Écoutez la variété de sons émis par différentes espèces quand elles sont contentes, agitées ou jalouses ; vous serez progressivement en mesure de les interpréter et de les utiliser pour leur parler et les aider à évoluer plus rapidement. En fait, une transmission de pensée peut s'établir entre les humains et leur animaux. La compagnie des hommes peut favoriser l'intuition de ses derniers et donc également leur évolution. Souvenez-vous que Dieu est en tout.

    Si vous êtes quelqu'un d'axé sur la métaphysique, vous ne douterez pas que l'âme de votre animal a été attirée vers vous afin de profiter de votre niveau de conscience. S'il subit une élévation d'énergie, c'est peut-être parce qu'il désire passer d'une espèce à l'autre dans sa prochaine incarnation et vous lui apportez votre soutien en le préparant à ce saut. En retour, il vous sert inlassablement à un niveau subconscient. Quel merveilleux équilibre naturel et harmonieux entre vous.

    En nous aidant à transmuter nos états d'âmes négatifs, les animaux contribuent à faire de nous des personnes de qualité supérieure. En étant réceptifs et conscients de l'effort inconscient qu'ils produisent, nous devenons plus disposés à les servir et à pourvoir à leurs besoins ce qui contribue à l'accélération de l'évolution de leur âme. Tout le monde en sort gagnant.

    Cela ne veut pas dire que notre espèce est supérieure aux autres mais nous connaissons tous des animaux qui sont presque humains comme s'ils se trouvaient à la frontière entre les deux. L'âme de certains a envie de vivre une expérience humaine — et nous pouvons les aider à assouvir leur désir.

    Nous avons également beaucoup à apprendre de nos amies les bêtes. Notre ego d'humains est beaucoup plus développé que le leur, ce qui peut, à l'évidence, aussi bien nous servir que nous desservir. Nous devons faire usage de notre volonté avec sagesse. La présence des animaux nous enseigne à rester humbles, à nous montrer plus aimants et moins égoïstes. À travers eux, nous pouvons apprendre à exploiter l'énergie de notre ego pour agir de manière positive et constructive.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Pensez...La Cité d'Émeraude »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Hélios
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 15:26

    D'accord avec tout l'article, sauf que mes animaux ne reçoivent pas de vaccins...

    2
    zwyn
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 15:58

    Je me reconnais assez bien dans ce portrait. Vivant seul et assez axé métaphysique ; il ne me viendrait pas à l'idée de vivre sans animaux.

    3
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 18:58

    C'est presque inquiétant ça , j'ai répondu ce jour à Brigitte sur B.B.B. à la suite des vidéos d'animaux, sans avoir lu ton message (au top !  ) . L'hyper sensitivité dont "Dieu" m'a affublé  à ma naissance.....fait que je reçois "5 sur 5" tout ce qui touche à la nature, et aux animaux, ( les humains aussi, sauf parfois -  lol ! ) Il faut aussi savoir que la transmission de pensée existe entre tous. Il suffit d'y faire attention. Tous ceux qui sont en contacts avec des animaux l'ont bien remarqué  Tsoï, mon chat, qui aurait du être mathématicien , vu qu'il fabrique des calculs a outrance, sait IMMEDIATEMENT quand je décide de lui faire avaler sa dose de teinture mère ARENARIA RUBRA  - appelée casse pierre  (amère et dégueue ) journalière....Piiitttchh il disparait... quelque soit l'heure. Je m'oblige donc à SURTOUT ne pas y penser...et je ruse    ! Ceci est un exemple, comme lors des soins que j'effectuais au cabinet véto ( pendant 16 ans) où un chien malade me tentait sa patte avant pour que je lui fasse son intraveineus ...

     

    Il serait IMPENSABLE  pour moi de vivre sans animaux, et j'envie ceux qui en "possèdent" plusieurs avec un beau terrain où ils peuvent bien y vivre !  Mon ancien métier me manque énormément  

    4
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 20:31

    Je confirme. Grâce à feu mon chat, j'ai appris à bloquer mon esprit : il savait toujours quand j'allais lui faire sa toilette (brossage, anti-puce, etc.) et prenait la poudre d'escampette. J'ai donc appris à le berner en pensant à autre chose !  Et la télépathie, ça le fait également  bien avec les chiens, les oiseaux et tous les autres animaux... Je pourrais en raconter en long et en large tellement j'ai d'anecdotes. Le plus fascinant a été avec un loup.

    5
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 22:22

    Ben moi avec mon wouarfwouarf qui n'est plus, j'avais beau bloquer tout ce que je pouvais bloquer, ne pas le regarder, faire semblant de rien, quelque soit l'évènement à venir qui le concernait ou me concernait, il savait.

    PS: elle est too much la phto d'illustration de l'article

    6
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 00:17

    Ah, l'illustration, j'ai craqué dessus depuis longtemps, j'attendais le bon article pour la mettre.

    7
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 19:09

    A Néo, avec mon wouarf aussi, pas moyen de ruser, il savait...il était SETTER, Anglais (moi qui ne le parle pas...heureusement, il comprennait bien le français ! ) blanc avec tâches orangées ....poils longs.

    4 ans 1/2 d'absence "materielle" déjà, il revient de temps en temps, (trop peu souvent) j'ai cette chance... vois Ey@el pourquoi, elle te dira mon secret ! ou tu as compris avec comm...! 

    8
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 19:14

    OUPS, omission, télépathie  !  oui, oui ,  avec TOUS les êtres vivants  ,  les plantes...  mais aussi les "pierres" naturelles, j'ai bien dit les pierres et je ne suis pas dingote - moi aussi plein d'anecdotes...

    9
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 20:17

    N'aboyez pas trop fort tout de même, les voisins vont encore se plaindre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :