• Les chausse-trappes mentales de la Matrice et autres conneries incorporées

    Haut de page

    Bas de page

    Article de Zen Gardner traduit par Ey@el

    Available in English

    Dans cet article tout fraichement pondu, Zen Gardner affirme que « le mot d'ordre est synchronicité ». Et juste après mon billet intitulé "Idiotisme et idiocratie", son nouvel opus ne pouvait pas mieux tomber puisqu'il y parle, justement, des « mécanismes dissimulés dans notre langage » et s'amuse à décortiquer certains dictons et autres « idiomes idiots » comme il ne se prive pas de le faire remarquer. Dire que beaucoup de gens se servent de ces adages et expressions toutes faites pour justifier voire donner une légitimité à leurs propos sans se rendre compte, une seule seconde, que rien n'est le fruit de leur propre réflexion mais juste un vieux réflexe de Pavlov profondément enfoui à leur insu. Cela m'attriste et me réjouit tout à la fois car moi aussi je me suis engagée à tenir compte de tous les petits signes que la vie m'envoie. Soyons Zen... comme Zen ! Et merci à Hélios pour la relecture.

    Ey@el

    Nous devons apprendre à repérer les mécanismes dissimulés dans notre langage ainsi que les subterfuges utilisés par les médias, l'éducation, la propagande — populaires ou autres. Les récitations bien ancrées et les phrases répétées en sont un excellent exemple. Ne présumez pas de la véracité de tout ce que vous entendez et ne gobez pas sans réfléchir tout ce qu'on vous raconte quelle qu'en soit la source.

    Apprenez à exercer votre pensée critique, prenez sciemment et sérieusement toute chose en considération puis écoutez votre cœur.

    Pour ce faire, nous devons ralentir. Quitter le cercle vicieux des pressions, attentes et autres urgences quotidiennes. L'un des principaux stratagèmes pour obliger quelqu'un à suivre ou avaler n'importe quoi consiste à lui mettre la pression en lui disant « Dépêchez-vous ! Le temps presse ! C'est une urgence ! C'est votre dernière chance ! Décidez-vous maintenant ! »

    Il suffit de regarder un message publicitaire... ou plutôt de ne pas le faire. Mais c'est en un mot ce dont il s'agit, aussi unidimensionnel que cela puisse paraître. Ça marche. En jouant sur la peur et les déclencheurs prêts à être activés. Mais par qui ?

    Des parasites manipulateurs qui exploitent l'innocence et la naïveté de l'humanité.

    La programmation est mise en échec par la perception consciente

    Ce n'est pas rien de transformer ce problème de pression dans nos vies avec tout ce qui se trame autour de nous dans le but de nous occuper et de nous distraire, mais c'est essentiel à la conduite d'une vie consciente. Ne vous en faites pas, cela vient plus naturellement à mesure que les choses progressent dans notre éveil.

    La perception consciente est sa propre solution. Le superficiel n'y résiste pas.

    J'ai passé la majeure partie de ma vie à me conduire en bourrin speedé, hyperactif à l'extrême mais en devenant éveillé, conscient et perceptif, j'ai appris à simplifier mon existence. C'est venu comme ça, lentement mais sûrement, avec une meilleure compréhension des situations dans leur ensemble. J'ai commencé par lever le pied de l'accélérateur et à ne plus me laisser envahir par la pression comme auparavant. Petit à petit, j'ai élargi ma vision périphérique, mes pensées ont repris un cours plus naturel et ma vie est devenue tellement plus agréable et détendue.

    Quelle programmation ? Allez ! On répète après moi...

    J'avais déjà mis le doigt sur certains mais il est temps de dénoncer les idiomes idiots de la matrice — tous ces adages destinés à subjuguer, appauvrir et figer la psyché humaine dans la peur. Il y a d'innombrables exemples mais je n'en épinglerai que quelques-uns qui, j'espère, produiront un effet libérateur sur les esprits ou apporteront un éclairage sur les vérités de la programmation.

    Depuis des siècles, on fait réciter aux enfants cette comptine apparemment innocente avant d'aller au lit. Elle illustre non seulement l'effet incapacitant et contondant de l'endoctrinement religieux mais, croyez-le ou non, cette prière d'allure inoffensive est le parfait exemple d'incorporation de méthodes de contrôle mental fondées sur le traumatisme qui sont les éléments-clés sous-jacents de la matrice sociale imposée.

    Avant que je ne me livre au sommeil
    Je prie le Seigneur de veiller sur mon âme
    Si j'en venais à mourir avant l'éveil
    Je prie le Seigneur de prendre mon âme

    Le contrôle mental est pratiqué depuis des millénaires et ceci constitue un excellent aperçu de la manière dont il est perpétré dans la culture. Cette petite récitation anodine au prime abord demande qu'on s'y attarde. La confiance délibérée et le savoir plutôt que la peur sont manifestement une bonne chose, mais la répétition machinale de semi-vérités et l'abandon imposé de votre autorité et souveraineté personnelles dans un esprit d'impuissance est carrément infect.

    Sans parler de l'épouvantail de la mort.

    Conneries sanctifiées et insécurité éternelle

    Voici un exemple d'enfant déclarant avec force son désarroi et sa vulnérabilité dans la nuit.

    J'ai besoin de protection et je vais la trouver auprès du Grand Père Blanc au lointain paradis qui m'aime si je suis sage et dire cette prière chaque soir. Et au cas où je mourrais ce soir [ce à quoi, bien sûr, tout le monde songe avant de s'endormir, non ?], conduisez-moi, s'il vous plait, à votre joli château. Oh, oui, j'espère que vous le ferez. Je vous demande ça car je ne suis pas sûr. Oh mon Dieu, cela me terrifie mais je ne suis pas censé avoir peur parce que c'est ce qu'on m'a appris et toute l'église aussi et ça a l'air tellement agréable et inoffensif quand ils en parlent.

    ... et ainsi de suite.

    Que tout cet emberlificotage mental et foutaises incorporées sont sinistres !

    C'est complètement aberrant même du point de vue soi-disant « doctrinal ». On est censé enseigner aux chrétiens qu'ils sont inconditionnellement aimés par Dieu — alors pourquoi ne peuvent-ils s'empêcher de poser sans cesse la question ? L'insécurité éternelle, parlons-en ! Si vous êtes « sauvés » comme on dit, pourquoi les gosses n'arrêtent-ils pas de répéter en boucle « Je prie le Seigneur de veiller sur mon âme » et « Si je meurs ce soir, je vous en prie, Seigneur, prenez mon âme » ?

    Personne ne remarque ce qui cloche là-dedans ? C'est purement et simplement le culte de la mort qui leur enlève tout pouvoir et se joue de leurs esprits et cœurs impressionnables. Mais cela résume assez bien la religion en général, n'est-ce pas ?

    Le fait est qu'il n'y a pas que la religion qui nous manipule mais la société dans son ensemble.

    Et si l'on parlait de "Balance mon bébé" ?

    Que pensent les moins croyants de cette berceuse pour calmer et rassurer les enfants avant de les mettre au lit ?

    Balance, mon bébé, dans l'arbre, tout en haut
    Si le vent souffle, balance le berceau
    Si la branche casse, le berceau tombera
    Et en bas iront le bébé, le berceau et tout ça

    Sympa, hein ? Super image avant de dormir qui, tout en s'articulant autour d'une chanson au rythme apaisant, terrorise les enfants par la représentation violente d'un bébé sans défense tombant d'un arbre.

    Vous commencez à saisir la profondeur de cette programmation diabolique ? Elle ne vous parait peut-être pas si grave encore mais attendez un peu. Lorsque l'étoffe de ce qu'on nous tend vous apparaitra clairement, vous serez aussi furieux que moi et voudrez en avertir tout le monde.

    L'arnaque de la religion : créer des alter pour l'autel

    Cette manigance visant à provoquer un psycho-schisme dans l'esprit humain se retrouve partout.

    Venez adorer le lointain « Prince de Paix » le dimanche et partez ensuite hurler tout votre soûl1, déguisé en goule2 à un match de foot violent3.

    Ce sont les techniques mêmes employées pour le contrôle mental. Des déconnexions drastiques d'une réalité plausible sont provoquées par des traumatismes sadiques de toutes sortes poussant le sujet à se cloisonner à tel point qu'il finit par se créer différentes personnalités ou « alter » pour s'échapper par le biais de ces « autres lui » en lesquels il s'est divisé et qui ont, au sens propre, chacun des existences et points de vue séparés. Certes, les versions institutionnalisées destinées aux masses sont loin d'être aussi extrêmes mais relèvent néanmoins de la même psycho-technologie de base.

    La dissonance cognitive est l'un des termes atténués employés pour ce type d'effet mais la question est beaucoup plus complexe comme je l'ai expliqué récemment dans mon article intitulé "Dissonance cognitive ou trouble dissociatif de masse ?".4

    Le plus révoltant est l'arnaque de la religion. On y parle d'alter sur l'autel. La « conversion », l'endoctrinement, la mémorisation, le catéchisme, tous les niveaux de condescendance, de manipulation de la culpabilité et l'oppressante hiérarchie sont consciemment inconcevables. La manière dont nous nous y faisons tous prendre, dans une certaine mesure, constitue un champ d'étude à elle seule, mais en réalisant que cette programmation a commencé avec les scénarios de mort récités par les enfants dans leur chambre, vous ne tarderez pas à comprendre.

    Il y a des milliards de personnes, dans ce monde, qui sont accros à une religion ou une autre. Faut-il s'étonner qu'elles se laissent endormir ?

    Ne soyez pas dupe. Votre « religion », votre soi-disante foi, vos « croyances » sont ce que vous vivez. Au diable toutes ces conneries éthériques mentales bidon. Votre vie c'est vous, ce que vous faites, les principes auxquels vous croyez, ce que vous vivez et ce que vous contribuez à propager. C'est là où sont dirigés votre temps, vos énergies et vos intentions.

    Depuis quand la curiosité est-elle un vilain défaut ?

    Encore une de ces expressions tétanisantes : « la curiosité est un vilain défaut »5.

    Alors c'est vrai ? Vous me tapez sur les doigts juste parce que je pose une question ? Bon sang, mais à quoi ça rime ?

    J'ai effectué une recherche et sur Yahoo! Questions/Réponses, j'ai trouvé cette définition rigoureusement soumise et fort révélatrice :

    Cela signifie simplement que si vous faites preuve de trop de curiosité, en particulier envers des choses qui ne vous regardent pas, vous pouvez vous attirer beaucoup d'ennuis.
    C'est ce que l'on dit lorsqu'une personne veut savoir quelque chose qui ne sont pas ses affaires.

    Bienvenue dans le monde de la rétention d'informations. Il va falloir vous y habituer, mes enfants.

    Et qui décide de ce qui ne nous regarde pas, si je puis me permettre ? Le gouvernement ? Votre curé, vos parents, vos amis ou bien un groupe d'intérêt exerçant le contrôle et qui aurait beaucoup de choses à cacher ?

    Encore une autre matraque d'arbitrage à disposition de tout oppresseur en herbe, qu'il s'agisse d'un prophète, d'un prêtre, d'un professeur ou d'un président. Pas étonnant que des zones autorisées puissent avoir une bibliothèque secrète comme le Vatican, des finances secrètes comme la City de Londres ou encore un gouvernement secret comme Washington.

    Essayons d'autres énigmes et tabous

    Ceux-ci vous aideront à vous mettre en selle.

    • « On n'apprend pas à un vieux singe à faire la grimace »
      Sympa. Abandonnez les gens passé un certain âge arbitraire. Ou comment justifier la répugnance égoïste. L'eugénisme et l'euthanasie nous pendent-ils au nez ?
    • « Ne parler ni politique ni religion »
      Ah, on ne pourrait être plus clair : ni débattre ni s'engager. Cela pourrait mener à des prises de conscience.
    • « Il faut arrêter pendant qu'il est encore temps »
      P****n, ça veut dire quoi ?
    • « Les enfants sont faits pour être vus, non pour être entendus »
      Veuillez museler ces satanés gosses pleins de vie. Ce sont des nuisances.
    • « Faites ce que je dis, pas ce que je fais »
      Je sais, c'est dingue, mais on s'en sert contre les enfants.
    • « Il va sans dire » ou « honnêtement, maintenant »
      Quoi... ? Est-ce que l'on peut appeler ça une discussion ?
    • « Il faut réfléchir avant d'agir » et « à trop hésiter, on se noie »
      Mettez-les deux côte à côte, ha ! ha !
    • « Vous réfléchissez trop ! »
      Encore une formule pour vous demander de vous asseoir et de la fermer.
    • « À cheval donné, on ne regarde pas les dents »
      Vraiment ? Vous n'avez jamais entendu parler du cheval de Troie ?

    Cette liste est sans fin. Prenez garde à cette programmation, basée sur les présomptions et la confusion, qui a été conçue pour usurper le sens commun ancestral, ce qu'elle n'est pas. Il n'y a rien de sacré ni de véridique dans cette matrice inventée. Bien au contraire, tout y est purement et simplement néfaste et débilitant.

    Le mot d'ordre est synchronicité

    Je suis en train de vivre des synchronicités — j'apprends en permanence à suivre les signes que la vie m'envoie et c'est génial. Je dois sûrement en laisser passer mais c'est pour moi une grande source de joie et d'apaisement de savoir que je suis désormais vraiment réceptif à ces signes et en mesure d'agir en conséquence. Me détacher de toute complication, vendre pratiquement toutes mes affaires et me déraciner m'ont beaucoup aidé à cela. Je me suis senti super bien. Et agir en fonction de ce que j'apprenais puis le faire passer était encore mieux.

    C'est la véritable clé.

    Mais méfiez-vous des pressions comme je le disais plus haut. Songez à toutes les mauvaises décisions que vous avez prises. Il y a fort à parier qu'elles ont été influencées par des sollicitations au niveau conscient et/ou inconscient. C'est vrai pour ma part : j'ai commis des trucs insensés basés sur la peur d'arriver trop tard, de rater une occasion présumée, du qu'en-dira-t-on, etc. C'est lorsque nos esprits sont en proie à une telle agitation que tous ces préceptes et dictons trompeurs qu'ils emploient — ajoutés à des années de ce type de programmation — peuvent être activés et manipulés le plus efficacement.

    Tout comme notre propre stupidité cultivée à domicile.

    Conclusion

    Disséquer toutes les conneries qu'on nous balance et y voir la vérité est tout bonnement stupéfiant et libérateur. Cela fait partie intégrante de la déprogrammation des sillons qu'a creusé la matrice dans nos esprits au fil des années. Mais une étape tellement importante.

    Ne vous inquiétez pas, les mensonges n'ont aucun pouvoir et se dissipent à la lumière de la Vérité.

    Où qu'ils se cachent.

    Pas de psy ni d'analyse, rien que l'action magnifique de la Vérité déployée.

    Rayonnez en paix.

    Affectueusement,

    Zen

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Notes et références

    1. ^ Jeu de mots avec « hurler à tue tête » et « être saoul ».
    2. ^ La goule est une créature monstrueuse du folklore arabe et perse, sorte de démon affectionnant les cimetières où elle déterre les cadavres pour s'en nourrir et dans d'autres endroits peu fréquentés. Ce personnage a été repris dans la mythologie occidentale où on l'y apparente souvent au vampire.
    3. ^ Il s'agit de football américain où contrairement à notre « soccer » européen, le ballon n'est pas celui qui reçoit le plus de coups.
    4. ^ Le titre est en français mais l'article est en anglais. Il est toutefois possible que je le traduise par la suite.
    5. ^ Littéralement : « la curiosité à tué le chat ». Notez que l'équivalent français est nettement moins radical.
    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Vendredi 13 : les origines d'une superstitionL'essence des sens : la dictée qui tue »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 20:48

    Plus que bien vrai tout ça ! pauvres petits cerveaux bien manipulés, ils s'insurgent ces pauvres petits cerveaux, souvent, tellement ils sont manipulés. Jésus a dit.... voyez le psaume  X- Y, la   , sourates  n°....etc.  En fait, là  c'est la VERITABLE vérité qui est un mensonge ! Voilà, alors que surtout personne ne réfléchisse, par soi-même, que personnes ne "fouille"  dans toutes les écritures, changées, transformées aux fils des ans, par les humains manipulateurs qui s'en sont emparées pour EUX seuls, rester les initiés, les rois, et vous tous rester bien ignorants, avec vos critiques , vos dénis,  pour mieux les servir !  C'est ce qu'ils veulent,  toutes les "religions" et gouvernants confondus, dans tous les pays !

    Des textes de cette envergure, il en faudrait sur tous les blogs. Et je sais de quoi je parle avec le mien = danysis.blogspot.com

    MERCI  Ey@el    ♥ ♥

    2
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 21:55

    Des Zen Gardner, il en faudrait beaucoup plus aussi mais qui sait si, à force, il va faire de nouveaux émules. C'est tout le bien que je souhaite à ce monde pourri qui a bien besoin d'un petit coup d'air pas "wick(ed)" (preuve que même quand on regarde pas la télé assidument, la pub s'a s'enfonce profondément).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :