• Oriflammes

    Graphisme et poème d'Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

    Indécents oriflammes
    Flottant au vent,
    Incandescents oripeaux
    Que le temps porte à faux,
    Que l'infâme mord dans l'âme.

    Deuil pour deuil,
    Sang pour sang,
    Le bon sens
    Pourfendu
    Au firmament
    Du pire moment
    Suspendu.

    Attends ! Attends !
    Encore un instant...
    Non, hâtons ! Hâtons !
    Levons le camp
    Avant qu'ils n'aient eu vent
    De notre survivance.

    Ey@el

    Sources

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Projet Eklabugs : La culture de l'impersonnalitéDiamants »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 17:36

    Très beau poème, très troublant aussi ......, tout comme le graphisme.

    J'aime beaucoup.

      • Dimanche 2 Octobre 2016 à 19:05

        Merci. Je crois que c'est le thème (d'actualité) qui veut ça. Et c'est tant mieux car c'est le but recherché.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :