• Que signifient les rêves de conduite ?

    Article de Keala Noel traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    © Diego Lemas

    Il m'arrive fréquemment de rêver que je conduis un véhicule qui n'est pas le mien et d'en éprouver un curieux sentiment de liberté mêlé à la fois d'impunité et de crainte de braver les interdits, sans doute parce que, dans la « vraie vie », je n'ai ni véhicule ni permis. Sans cesse, j'ai conscience du risque de me faire arrêter par la police aussi j'emprunte souvent des chemins détournés, complètement isolés. Un peu à l'image de ce que je vis à l'éveil, en totale rébellion contre la Matrice et dans le refus de me conformer à ses normes et diktats contre nature en infraction avec les lois universelles. Ce sont généralement des rêves qui m'indiquent que je suis sur la bonne voie en constraste avec tous ces autres où je voyage en train (toujours installée dans le sens opposé de la marche), loupant l'arrêt ou carrément le départ. Ou encore à ceux ou je suis dans le métro, m'égarant dans les sous-terrains déserts, bloquée au terminus, submergée par des inondations ou encore tentant désespérément d'arriver à destination sans y parvenir. Il y a une bonne décennie, j'avais fait ce rêve marquant, digne d'une scène hollywoodienne de la Guerre des Mondes (adaptation de la nouvelle de H.G. Wells avec Tom Cruise dans le rôle principal que j'ai vu bien plus tard) dans lequel je conduisais en contresens sur une autoroute à voie unique et tous les véhicules bloqués par la circulation se faisaient broyer par une espèce de rouleau compresseur gigantesque au-dessus d'eux. Du sang giclait partout, laissant derrière une pâte écarlate gluante sur l'asphalte tandis que moi, le pied enfoncé sur l'accélérateur, je filais à tout allure à l'est d'Eden ! Une symbolique on ne peut plus claire mais assez perturbante.

    Ey@el

    On rêve souvent que l'on est dans une voiture. Il est important de noter qui est au volant car le véhicule représente comment vous avancez dans la vie et vous projetez du présent vers l'avenir. Si ce n'est pas vous qui conduisez, notez quelle place vous occupez. Si vous êtes assis(e) à l'avant à côté du conducteur, ce dernier représente ce qui vous motive dans la vie. Si vous connaissez cette personne, décrivez sa personnalité en trois adjectifs du style « Judith est calme, responsable et délicate ». Il s'agit du programme adopté qui dirige votre vie dans ce rêve. Vous y donnez des instructions pour votre propre vie.

    Je faisais même souvent certains rêves où je n'avais pas de voiture mais une espèce de skateboard que je faisais avancer manuellement. Inutile de dire que ce n'était pas bon signe. J'avançais au coup par coup — ce qui n'est pas très pratique pour se diriger dans la vie.

    Si vous êtes assis(e) à l'arrière, vous êtes dans un état inconscient et dans l'incapacité d'agir ou d'avancer de votre propre chef. Vous vous laissez littéralement mener par les adaptations réalisées par le passé.

    Et que Dieu vous vienne en aide si vous êtes dans le coffre ! Sérieusement, vous avez compartimenté votre personnalité initiale à tel point que vous n'êtes même plus en mesure de faire le trajet avec vos programmes de conduite.

    Il est fréquent d'apparaître en observateur extérieur de ces véhicules en mouvement. Là encore, prenez des notes sur le conducteur et ses caractéristiques.

    La marque et le modèle de la voiture peut vous fournir des indices quant à l'époque de votre vie que le rêve souhaite vous faire revisiter. S'il s'agit d'un modèle qu'on aurait plutôt conduit lorsque vous étiez enfant, vous êtes confronté à un problème relatif à votre enfance.

    Et si le véhicule que vous conduisez ne va nulle part ? Alors vous êtes coincé(e) dans la force intérieure qui vous propulse en avant. Pareillement, notez s'il s'agit d'un problème du passé qui serait indiqué par un modèle de voiture ancien. Ce dernier vous dira quelle époque de votre vie vous voyez ; il pourrait s'agir du présent ou remonter à votre votre enfance, votre adolescence ou vos années fac. Examinez également les autres indicateurs temporels comme l'âge que vous avez dans le rêve ou la présence d'autres personnes — font-elles partie de votre présent ou de votre passé ?

    Stationner dans un parking pourrait vouloir dire que vous n'avancez pas, mais ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Le lieu en lui-même peut vous fournir beaucoup d'informations sur ce qui se passe. S'agit-il d'un parking sous-terrain ? Cela pourrait signifier l'arrimage d'une force interne dans les profondeurs de votre inconscient. Le « stationnement » pourrait indiquer que votre « force motrice » est au repos au moment observé. S'agit-il d'un parc ? D'un champ ? D'un stade ? Tout ceci vous renseignera sur l'état d'esprit vers lequel vous êtes dirigé.

    Si le véhicule est un camion, vous êtes confronté(e) à une force plus énergique et plus masculine.

    La couleur représente l'émotion que vous ressentez face à cette observation : le rose étant un aspect féminin, le jaune celui de l'étudiant ou celui qui apprend, le bleu l'intuition, etc.

    Par exemple, si vous êtes assis(e) à l'arrière d'une voiture noire conduite par votre frère aîné, il s'agit d'adaptations (noires) originales ou contaminées que vous avez dû faire pour être sa sœur (ou son frère) et qui dirigent votre vie à l'époque du rêve. Notez l'âge du véhicule : est-il neuf ou vieux ?

    Récemment, une personne m'a raconté un rêve dans lequel elle essayait de conduire sa voiture mais le caoutchouc du pare-choc avant s'enfonçait et l'empêchait d'avancer. En réalité, dans la vraie vie, elle avait perdu ce morceau de caoutchouc en roulant sur une bosse. Le scénario onirique utilisait cet épisode comme « toile de fond » pour lui signaler que quelque chose entravait sa progression à ce moment précis de son existence.

    Voyager en bus ou en train est l'indice d'une dynamique collective — vous être mu(e) par quelque chose qui découle de votre réaction à la société, souvent  lié à des coutumes ou normes sociales.

    En bus ou en train, il est normal de ne pas être aux commandes puisque la société vous a formé à adopter ces types de conduite comme le mariage, le travail, la religion, etc. Souvent, il est difficile de changer de destination, surtout en train car ces programmes suivent un tracé prédéterminé. Ce sont les forces de conditionnement fondamentales à la base de la perspective selon laquelle vous dirigez votre vie.

    Une chose à retenir concernant vos rêves : rien de ce qui y apparaît n'est dû au hasard. Il est fréquent, comme nous l'avons vu, que le scénario onirique ait recours à des événements récents du quotidien en guise de toile de fond pour planter son décor. Toutefois, comme tout ce qui vous est montré a une signification, plus vous noterez les détails , plus vous disposerez d'informations sur lesquelles travailler. Êtes-vous perdu(e) dans votre véhicule ? La route est-elle dangereuse ou en pente ascendante ? Tous ces facteurs vous aideront à mieux comprendre vers quoi votre inconscient vous dirige.

    En substance, vous devriez être l'opérateur/trice conscient(e) de votre conduite. Dans le cas contraire, il vous faudra examiner quelle force dirige votre vie.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Projet Eklabugs : Dans l'œil de celui qui regardeLa vie est belle »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Septembre à 20:03

    C'est amusant que tu parles de ce genre de rêve car je crois bien n'avoir pratiquement jamais rêvé de conduire une voiture, ou il y a bien longtemps. je rêvais surtout que je perdais ma voiture, je ne savais plus où je l'avais garée, ou bien le chemin devenait interminable et je  ne la trouvais pas; Et là, il y a quelques jours j'ai fait le rêve que j'étais derrière ma mère qui conduisait ma voiture. je venais de coincer la main de mon fils dans la porte mais ma mère ne voulait pas s'arrêter pour voir ce qu'il avait. Je le voyais s'éloigner dans la vitre arrière.  Gentiment, je lui demandais de s'arrêter qu'il fallait aller voir s'il était blessé; mais elle me répondait en souriant que non, ce n'était pas la peine. Dans mon rêve j'étais consciente que ma mère n'avait pas une réaction normale à cause de la maladie d’Alzheimer. Et je précise que ma mère ne conduit plus depuis au moins 15 ans . Je pense que j'ai un peu tout mélangé dans mon rêve, la maladie d ma mère qui fait qu'on ne la reconnait plus, le fait que mon grand parte de la maison pour faire ses études, le fait d'être impuissante face à tout ça . 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :